Bienvenue sur prevention.ch

Prevention.ch est la nouvelle plateforme d’information et d’échange pour la prévention et la promotion de la santé. Elle met en lien prévention des maladies non transmissibles, addictions et santé psychique.

Plan de mesures 2021–2024 de la Stratégie nationale Prévention des maladies non transmissibles 2017–2024

Le cancer, le diabète, les maladies cardio-vasculaires et les affections chroniques des voies respiratoires constituent les principales causes de décès prématuré en Suisse, occasionnant beaucoup de souffrances chez les personnes concernées et leurs proches. Ces maladies non transmissibles (MNT ou, en anglais, non communicable diseases) sont responsables des décès prématurés (avant l’âge de 70 ans) chez 50% des hommes et 60% des femmes environ.

Avec les troubles musculo-squelettiques et la démence, ces six MNT occasionnent 41% de l’ensemble des dépenses de santé. Si l’on y ajoute les maladies psychiques qui accompagnent souvent les MNT, on arrive à 51% des dépenses de santé.

La «Stratégie nationale Prévention des maladies non transmissibles (stratégie MNT) 2017–2024» a été établie pour relever les défis posés par ces maladies. Elle inclut désormais la prévention des pathologies de la démence. La vision est formulée de la manière suivante : «Plus de personnes restent en bonne santé ou bénéficient d’une qualité de vie élevée en dépit d’une maladie chronique. Moins de personnes souffrent de maladies non transmissibles évitables ou décèdent prématurément. Quel que soit leur statut socio-économique, les personnes sont encouragées à adopter des styles de vie propices à la santé dans un environnement favorable à la santé.»

Le Dialogue Politique nationale de la santé (plateforme permanente de la Confédération et des cantons) et le Conseil fédéral ont adopté la stratégie MNT début 2016. Elle est mise en œuvre depuis janvier 2017 en coordination avec la Stratégie nationale Addictions 2017–2024, avec les mesures adoptées par le Dialogue Politique nationale suisse de la santé dans le domaine de la santé psychique et, ponctuellement, avec les activités du Plan d’action pour la prévention du suicide.

Mandat
Sur mandat du Conseil fédéral (stratégie Santé2020) et du Dialogue Politique nationale suisse de la santé, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) et la Fondation Promotion Santé Suisse (PSCH) ont élaboré des mesures visant à mettre en œuvre la stratégie MNT de 2017 à 2020. Pour la période 2021 à 2024, les mesures ont été revues et en partie adaptées, notamment dans le contexte de la stratégie Santé2030 du Conseil fédéral. La Confédération, les cantons et PSCH orientent leurs activités en fonction de la Stratégie MNT : les mesures existantes sont regroupées et les lacunes sont comblées par de nouvelles mesures.

Plan de mesures MNT
Le présent plan de mesures MNT présente les actions que la Confédération, les cantons et PSCH doivent mettre en œuvre pour améliorer la coordination entre les acteurs, accroître l’efficacité de la prévention et de la promotion de la santé et atteindre les objectifs visés par la stratégie MNT. Ses auteurs se sont fondés sur les expériences et les données probantes concernant l’efficacité des mesures de prévention. Durant l’élaboration, ils ont consulté les futurs partenaires de la mise en œuvre ainsi que des experts. Le présent plan répartit les principales mesures en trois groupes. Ceux-ci sont complétés et renforcés par des mesures transversales. Deux graphiques résumant l’ensemble MNT des mesures se trouvent aux pages 10 et 31.

Trois groupes de mesures
Les principales mesures, qui sont réparties en trois groupes, sont décrites dans la première partie du présent document (p. 11–28). Elles couvrent les deux champs d’action principaux de la stratégie MNT 2017–2024: «Promotion de la santé et prévention» et «Prévention dans le domaine des soins».

1. La promotion de la santé et la prévention destinées à la population s’adressent aux individus dans leur quotidien (cadre de vie) et visent à lutter de manière coordonnée contre les facteurs de risque dans certains groupes de la population. Les programmes sont principalement planifiés au niveau cantonal et mis en œuvre par des ONG, des villes et des communes (champ d’action «Promotion de la santé et prévention»).

2. La prévention dans le domaine des soins s’adresse aux personnes qui sont en contact avec le système sanitaire et social, soit parce qu’elles présentent des risques accrus de développer une maladie, soit parce qu’elles sont déjà malades. Ce groupe de mesures ancre la prévention dans la chaîne de la prise en charge. Les multiplicateurs, autrement dit les professionnels du domaine sanitaire et social (corps médical, personnel soignant, psychothérapeutes, travailleurs sociaux etc.) et les acteurs de la santé publique jouent un rôle particulier à cet égard (champ d’action «Prévention dans le domaine des soins»).

3. La prévention dans l’économie et le monde du travail souligne le rôle de l’économie pour la santé de la population, tant en qualité d’employeur que de producteur de biens et de prestations. Les mesures dans ce domaine sont prises volontairement et peuvent être concrétisées grâce à l’engagement des entreprises (champ d’action «Promotion de la santé et prévention»).

Mesures transversales
Des mesures interdisciplinaires viennent s’ajouter pour contribuer à l’atteinte des objectifs de la stratégie MNT. Elles concernent les champs d’action «Coordination et coopération», «Financement», «Monitorage et recherche», «Information et formation» et «Conditions-cadres» définis dans la stratégie MNT.

Thèmes majeurs
«L’égalité des chances en matière de santé» ainsi que les phases de la vie «enfance et adolescence», « âge adulte » et « vieillesse » sont considérées comme des thèmes majeurs pour l’ensemble des mesures. Ils décrivent la problématique ainsi que leur pertinence dans les trois groupes de mesures.

Auteur

Office fédéral de la santé publique OFSP

Image logo osfp

La santé nous tient à cœur. Au sein du Département fédéral de l’intérieur, l’OFSP est responsable de la santé de la population, développe la politique de la santé et s’engage pour assurer la pérennité d’un système de santé suisse performant et financièrement viable. Vous trouvez ici toutes les informations sur la mission de l’office et ses objectifs.

En savoir plus
Le contenu de cette page appartient à son auteur. L’OFSP est responsable des contenus dont il est lui-même l’auteur. Pour toute question, veuillez-vous adresser directement à l’auteur du contenu concerné.

Cela peut vous intéresser

Voir tout

A découvrir

Découvrir tous les articles de Office fédéral de la santé publique OFSP

La santé nous tient à cœur. Au sein du Département fédéral de l’intérieur, l’OFSP est responsable de la santé de la population, développe la politique de la santé et s’engage pour assurer la pérennité d’un système de santé suisse performant et financièrement viable. Vous trouvez ici toutes les informations sur la mission de l’office et ses objectifs.
Voir tout

Découvrir tous les articles de Office fédéral de la santé publique OFSP

La santé nous tient à cœur. Au sein du Département fédéral de l’intérieur, l’OFSP est responsable de la santé de la population, développe la politique de la santé et s’engage pour assurer la pérennité d’un système de santé suisse performant et financièrement viable. Vous trouvez ici toutes les informations sur la mission de l’office et ses objectifs.
Voir tout
Vers le haut de la page