Bienvenue sur prevention.ch

Prevention.ch est la nouvelle plateforme d’information et d’échange pour la prévention et la promotion de la santé. Elle met en lien prévention des maladies non transmissibles, addictions et santé psychique.

Prévention du suicide

Chaque année, plus d’un millier de personnes mettent fin à leurs jours en Suisse. Près de 33 000 tentent de se suicider et plus de 10 000 se font soigner après avoir commis une tentative. Plus d’un demi-million d’individus ont des pensées suicidaires. Souvent, les personnes qui passent à l’acte sont dans un état de détresse psychique aiguë. La plupart des personnes aux pensées suicidaires ne souhaitent pas mourir, mais trouver une issue à une situation émotionnelle devenue ingérable.
Chaque passage à l’acte est lié à une histoire personnelle : souvent de longues souffrances, parfois une brève crise. Les causes sont multiples : ainsi, les maladies psychiques comme la dépression peuvent être des déclencheurs. Troubles de la personnalité, addiction, solitude, douleurs chroniques, crise existentielle, déception amoureuse, sentiment d’humiliation ou soucis financiers peuvent également peser. Le plus souvent, le concours complexe de plusieurs facteurs est à l’œuvre.
La forte pression induite par la souffrance ne permet plus d’avoir les idées claires et limite grandement la capacité à résoudre les problèmes. Lors d’une crise suicidaire, les pensées qui l’accompagnent se font de plus en plus pressantes et la résistance face à ces idées noires diminue. Dans un tel état de désespoir, il peut arriver que des évènements a priori insignifiants déclenchent le passage à l’acte. Comme lorsqu’une seule goutte peut faire déborder un vase plein.
L’assistance aux personnes qui traversent une crise suicidaire est l’affaire de la société dans son ensemble. Membres de la famille, amis, collègues, assistants sociaux ou professionnels de la santé : tout un chacun peut prêter main forte à ces personnes. Règle n° 1 de la prévention du suicide : discuter de ce qui pèse et des pensées suicidaires, et chercher l’échange avec autrui. Les offres professionnelles facilement accessibles et les professionnels formés facilitent le dialogue.
La prévention du suicide se concentre sur des mesures en faveur de la santé psychique qui renforcent le pouvoir de résistance (résilience) pour affronter les évènements difficiles de la vie. En outre, les mesures visant à sécuriser les ponts ou à compliquer l’accès aux armes et aux médicaments, par exemple, se sont avérées efficaces. Souvent, les pensées suicidaires sont fugaces. Si, à ce moment, la personne ne dispose d’aucun moyen pour s’ôter la vie, le suicide peut être évité.
Prévention du suicide

Inspirez-vous