Bienvenue sur prevention.ch

Prevention.ch est la plateforme d’information et d’échange pour la prévention et la promotion de la santé. Elle met en lien prévention des maladies non transmissibles, addictions et santé psychique.

Activité physique

Favorisant le bien-être tant corporel que psychique, une activité physique régulière est saine. Les personnes qui bougent beaucoup sont en meilleure forme et moins souvent malades. L’activité physique réduit le stress, renforce le système immunitaire, améliore le sommeil et diminue les dépressions. L’activité physique prévient les maladies non transmissibles (MNT). Les activités quotidiennes telles que prendre les escaliers ou faire ses courses à pied sont déjà bénéfiques pour la santé.
Les adolescents devraient bouger 1h par jour, les enfants davantage. Trop d’adolescents, plus particulièrement les filles et les enfants socialement défavorisés, ne bougent pas assez. Seule environ la moitié des filles et trois quarts des garçons suivent ces recommandations. Les adultes devraient pratiquer une activité qui entraîne un essoufflement 2h½ par semaine au minimum. Près de 76 % de la population suisse s’y conforment : le plus souvent des personnes bien formées, avec de bons revenus, les hommes davantage que les femmes.
Le manque d’activité physique est un important facteur de risque MNT. Pour une personne inactive, chaque mouvement compte. Les mesures structurelles dans le cadre professionnel et privé incitent les gens, quel que soit leur âge et leur statut social, à bouger plus. Les aires de loisirs et de jeux facilement accessibles attirent du monde. Les pistes cyclables doivent être sûres. Un environnement favorable à l'activité physique profite à tous les segments de la population et favorise l'égalité des chances.
L’activité physique est important à chaque phase de vie. Chez les enfants et les adolescents, une pratique régulière consolide les os, renforce les muscles, améliore la motricité et les compétences cognitives. Chez les adultes, elle contribue à maintenir une bonne qualité de vie et à trouver un équilibre. Elle permet aux aînés de rester autonome plus longtemps, en diminuant le risque de chute par exemple. En cas de maladies chroniques, une activité physique régulière est aussi profitable.
L’activité physique a un effet thérapeutique et prolonge la durée de vie. Elle permet d’atténuer les effets secondaires des médicaments ou de les remplacer partiellement. C’est le cas pour diverses MNT, maladies psychiques ou pour les problèmes d’addictions. Des exercices ciblés donnent aux malades la possibilité de participer activement au traitement et favorise la guérison. L’activité physique améliore la qualité de la prise en charge médicale et contribue à baisser les coûts de la santé.
Le manque d’activité physique, particulièrement une station assise prolongée, a des répercussions négatives sur notre santé, notamment sur notre corps, conçu pour bouger. En moyenne, la population suisse reste assise 5h½ par jour, au bureau, à l’école ou durant son temps libre. Les études montrent que la position assise prolongée sans interruption constitue à elle seule un facteur de risque MNT. Se lever régulièrement est essentiel et produit un effet positif direct sur la santé.
Activité physique

Inspirez-vous