Voyages en avion

L'avion est considéré comme un moyen de transport sûr et confortable. La pression dans la cabine d'un avion pour passagers, qui correspond à une altitude de 2000 à 2500 m, garantit un voyage sans problème. Les ennuis de santé sont donc rares en avion. Néanmoins, de nombreuses compagnies aériennes ont un équipement de secours à bord. Occasionnellement, l'air sec de la cabine peut altérer le bien-être des passagers.

Que faut-il considérer avant le voyage en avion?

Que peut-on faire pendant le vol?

Que faut-il considérer après le vol?

Quels services la compagnie aérienne peut-elle offrir aux passagers malades ou handicapés?

Des fauteuils roulants sont mis à la disposition des passagers malades ou à mobilité réduite. Un tel problème doit être signalé dès la réservation. Selon le degré d'invalidité, la compagnie aérienne demandera qu'on remplisse un formulaire dit INCAD. Si des raisons médicales s'opposent à l'utilisation d'un siège d'avion pendant le voyage, on pourra réserver une civière pour le transport. Dans un tel cas, le formulaire INCAD et l'accompagnement par un professionnel de la santé sont obligatoires. Pour les patients qui ont besoin d'oxygène pendant le voyage, la compagnie aérienne pourra mettre des bouteilles d'oxygène à disposition si le formulaire INCAD a été rempli. L'utilisation de bouteilles d'oxygènes apportées soi-même n'est pas permise à bord. Le formulaire INCAD peut être obtenu auprès des bureaux de réservation.

Conditions et maladies excluant un voyage en avion

Enfants

Mal d'avion

Lorsque l'avion traverse des zones de turbulence, des symptômes de mal d'avion - pâleur, sueurs froides, nausées, vomissement peuvent se manifester. Prévention: calme/repos, fixer des yeux un point éloigné, ne pas regarder de côté, mâcher un chewing-gum anti-nauséeux. Les personnes sachant qu'elles ont tendance au mal d'avion peuvent appliquer dès avant le voyage un traitement préventif sous la forme d'un patch transdermique ou d'un suppositoire.

Patients dialysés

Les patients dialysés peuvent prendre l'avion. La dialyse péritonéale ne peut pas être réalisée pendant le vol, mais peu avant ou après. En règle générale, la compagnie aérienne transportera gratuitement un certain supplément de bagage contenant le matériel de dialyse.

Voyageurs portant un stimulateur cardiaque ou des implants métalliques

Avant de passer le contrôle de sécurité, les voyageurs portant un stimulateur cardiaque doivent présenter un certificat médical rédigé en anglais. Il en va de même pour les voyageurs portant un implant métallique (par exemple une prothèse articulaire ou une plaque métallique utilisée pour fixer une fracture osseuse).

Diabétiques

Consultez votre médecin au sujet du voyage et du schéma de dosage, et veillez à commander votre menu spécial bien à temps avant le vol. Portez sur vous un certificat qui indique en anglais le diagnostic et les médicaments. Répartissez les médicaments et accessoires entre la valise et le bagage à main, et préparez une réserve de morceaux de sucre pour le cas où vous devriez compenser une hypoglycémie. Pour éviter les complications, les diabétiques en voyage doivent contrôler leurs taux de glycémie et de glucose urinaire encore plus soigneusement qu'à la maison. Fondamentalement, pour adapter l'alimentation et le traitement à l'insuline, on suivra les recommandations suivantes:

Il est important de penser au danger d'hypoglycémie pendant les vols au long cours et la première nuit après. A ce moment, il faut un contrôle supplémentaire de la glycémie avant le coucher, et éventuellement un apport supplémentaire de glucides.

Peur de prendre l'avion

Bien que l'avion soit le moyen de transport le plus sûr qui existe, la peur de prendre l'avion est un problème fréquent. Voici quelques recommandations:

Fumeurs

Considérez que la plupart des compagnies aériennes n'offrent plus que des vols non-fumeurs. Les fumeurs passionnés peuvent s'adresser à leur médecin pour demander un traitement de substitution (chewing-gum à la nicotine, etc.).

 

Autres informations

Lors de vols avec SWISS Int. Air Ltd, des informations peuvent être demandées chez SWISS Medical Services, Balz-Zimmermann-Str. 34, 8058 Zürich-Flughafen, tél. 043 812 68 33.

Les universités suisses de Genève, Zurich, Bâle et Lausanne entretiennent en commun avec l'Office fédéral de la santé une page internet www.safetravel.ch qui vous fournira presque toutes les informations nécessaires.

www.safetravel.ch

Dans les urgences suivantes, vous pouvez contacter l'organisme de secours REGA:

  • Si vous devez être hospitalisé(e) au cours de votre séjour à l'étranger.
  • Au cas où vous avez besoin de médicaments d'urgence et que vous ne connaissez pas leur dénomination dans le pays où vous séjournez.
  • Si vous êtes hospitalisé(e) et désirez être rapatrié(e) dans votre pays d'origine.

REGA, renseignements: 1414
Depuis l'étranger: ++41 333 333 333

Ces notices d'information sont l'oeuvre de la collaboration entre le Groupe suisse de travail pour les conseils médicaux aux voyageurs (GSV) et GIaxoSmithKline AG.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter votre médecin ou votre pharmacien.

Résumé





Informations complémentaires




retour_zap.gif (5643 octets)home.gif (2082 octets)