ima2702.gif (15824 octets)

 

L'homme et la femme adultes passent plus du tiers de leur existence à leur poste de travail ! Il y sont soumis à un environnement dont le type, la quantité et l'intensité des nuisances varient en fonction du travail effectué, de l'outil et des machines utilisés.

Une ou plusieurs nuisances peuvent avoir des influences néfastes sur la santé ou le bien-être avec les conséquences possibles : maladie, gêne, diminution de la motivation, insatisfaction au travail conduisant à l'absentéisme, augmentation du risque d'accident.

ENSEMBLE POUR DE MEILLEURS POSTES DE TRAVAIL

La détection et l'élimination d'une influence négative sur la santé ou le bien-être au poste de travail concourent directement à l'élévation du niveau sanitaire de la population active.
La responsabilité de la protection de la santé au travail incombe directement à l'employeur. Il doit garantir constamment une politique de prévention dans son entreprise et mettre à disposition du personnel un outil de travail sûr et fiable ainsi que des moyens de protection adéquats.

Les travailleuses et les travailleurs ont l'obligation de mettre en œuvre tous les moyens de protection mis à leur disposition. Ils doivent veiller à l'efficacité des mesures prises et signaler des risques nouveaux.

La sécurité et la protection de la santé au travail : un souci constant pour tous les acteurs dans l'entreprise. Dans ce sens, l'hygiéniste du travail joue un rôle de conseiller auprès de tous les partenaires afin de les orienter sur les moyens à mettre en œuvre pour améliorer les conditions de travail.

LE MONDE DU TRAVAIL, UNE QUESTION D'ATMOSPHERE

Vu la complexité des influences extérieures pouvant intervenir sur le bien-être ou sur la santé au poste de travail, une approche globale est indispensable pour garantir une vie au travail respectueuse de la santé de chacune et chacun. Outre le respect et l'amélioration des normes de sécurité (protection des accidents), il y a lieu de prendre en compte d'autres influences pouvant être néfastes à la santé ou au bien-être des travailleuses et des travailleurs : gaz, vapeurs, poussières, climat, bruit, vibrations, posture, organisation du travail, etc.

L'hygiène du travail est une science qui vise à identifier, apprécier et maîtriser les paramètres et les nuisances chimiques, physiques, biologiques et ergonomiques à la place de travail et qui peuvent être à l'origine d'atteintes à la santé ou au bien-être de l'homme au travail. L'hygiène du travail participe également au contrôle des mesures prises pour garantir aux travailleuses et aux travailleurs des conditions de travail sans risque de maladies professionnelles (contrôle des limites admissibles). Située au carrefour entre la médecine du travail et la sécurité au travail, l'hygiène du travail est une affaire non seulement pluridisciplinaire, mais encore transdisciplinaire comme l'illustre la figure ci-dessous.

ima2706.gif (8446 octets)

L'HYGIENE DU TRAVAIL A LA DECOUVERTE DU RISQUE

La détection des nuisances commence par une visite des lieux de travail. La mise en évidence de tous les risques, nuisances ou contraintes nécessite le concours direct des personnes concernées (apprentis, employés, chefs d'atelier, chefs de fabrication, employeur). Grâce à leur savoir-faire et à leur expérience, ils sont partie prenante à la nécessaire réflexion sur les nuisances aux postes de travail.

La tâche de l'hygiéniste du travail consiste ensuite à évaluer quantitativement l'exposition des travailleurs. Ces mesures sont effectuées dans l'environnement respiratoire du travailleur par prélèvement d'échantillons et analyses en laboratoire. Le dosage dans des fluides biologiques (sang, urine, etc.) de paramètres résultant d'une exposition à un polluant peut apporter des compléments d'information souvent précieux.

Après consultation avec le médecin du travail, l'hygiéniste du travail interprétera les résultats obtenus en se basant sur les connaissances scientifiques actuelles, les prescriptions, directives et recommandations en vigueur.

L'assainissement de la situation de travail se fera alors dans l'ordre suivant :

  1. élimination du risque à la source (remplacement d'une substance, modification du procédé de travail, etc.)
  2. mesures techniques de protection (aspiration, capotage des machines, adaptations ergonomiques, méthode du travail, etc.)
  3. moyens de protection individuelle : mis en œuvre en complément des deux autres possibilités, lorsque celles-ci sont impraticables ou disproportionnées ou comme solution provisoire.

L'HYGIENE DU TRAVAIL A TOUT INSTANT INDISPENSABLE

Liée à l'inspectorat du travail, l'hygiène du travail peut intervenir lors de contrôles de routine dans les entreprises, sur demande ou sur plainte ou encore lors d'actions ciblées choisies en fonction d'une branche économique ou d'un risque commun à plusieurs entreprises.

Lors de l'élaboration de nouveaux projets de construction ou d'aménagement d'ateliers, l'hygiène du travail intervient comme conseil, en tenant compte des conditions d'exploitation de l'entreprise, pour que la construction projetée et son aménagement soient pensés et réalisés également dans le but de diminuer les nuisances au poste de travail.

Nuisances chimiques : gaz, vapeurs, poussières, fumées

Nuisances physiques : bruit, chaud, froid, vibrations, radiations, microclimat

Nuisances biologiques : bactéries, virus, champignons

Nuisances ergonomiques : charges, postures, monotonie, stress

ima2710.gif (16046 octets)

ima2709.gif (29604 octets)

L'HYGIENE DU TRAVAIL A LA MESURE DE VOS INTERROGATIONS

Performante, l'hygiène du travail peut apporter aux employeurs comme aux travailleurs :
  • un outil scientifique permettant l'identification et la quantification des nuisances possibles
  • une analyse des résultats obtenus et de l'impact possible sur la santé et le bien-être des personnes exposées
  • l'analyse des conditions climatiques d'un atelier ou d'un bureau
  • une réponse à leurs interrogations quant à un produit utilisé ou à l'efficacité d'un système de protection (ventilation, etc.)
  • un appui technique pour commenter les offres des fournisseurs ou ingénieurs
  • des conseils lors de l'élaboration des plans d'une nouvelle unité de production
  • un lien avec le médecin traitant ou d'entreprise pour répondre à des questions quant à une possible exposition à des nuisances.

LA SANTE AU TRAVAIL, UN RISQUE A PRENDRE

La santé ça paie ! Une bonne politique globale de protection de la santé des travailleurs dans une entreprise débouche sur des avantages indéniables pour tous les partenaires au sein de l'entreprise : un environnement de travail de qualité et une politique optimale de prévention de la santé font partie intégrante de la qualité globale. Avec l'amélioration des conditions de travail, la satisfaction au travail se trouve considérablement renforcée avec un effet positif évident sur l'absentéisme. Chacune et chacun est donc gagnant !
1. Loi sur le travail, art. 6

Pour protéger la santé des travailleurs, l'employeur est tenu de prendre toutes les mesures dont l'expérience a démontré la nécessité, que l'état de la technique permet d'appliquer et qui sont adaptées aux conditions d'exploitation de l'entreprise.
Les travailleurs sont tenus de seconder l'employeur dans l'application des mesures d'hygiène.

2. Définition de l'hygiène du travail

L'hygiène du travail vise à identifier, quantifier et maîtriser les nuisances physiques, chimiques, ergonomiques ou biologiques au poste de travail qui peuvent être à l'origine d'atteintes à la santé ou au bien-être de l'homme au travail en tenant compte des impacts éventuels sur l'environnement général.

UN OUTIL PERFORMANT POUR LES ENTREPRISES JURASSIENNES

La cellule du Service des arts et métiers et du travail formée de l'inspection, la médecine et l'hygiène du travail est à même d'apporter en tout temps aux employeurs et aux travailleurs des réponses spécifiques aux questions qu'ils se posent dans le domaine de la protection de la santé et du bien-être aux postes de travail à tous les stades du processus industriel, depuis la conception des locaux jusqu'à la mise en route des processus en passant par le choix des installations ou des produits utilisés, ou encore en cours d'exploitation.

En se dotant d'une telle structure et de spécialistes disponibles, la République et Canton du Jura offre aux entreprises un outil supplémentaire pour les aider à faire face à leurs importantes responsabilités dans le domaine de la protection des travailleuses et des travailleurs.

Entreprises, employeurs, travailleuses, travailleurs, n'hésitez pas à nous mettre à contribution pour vous aider à améliorer vos performances !



ima2708.gif (18950 octets)



République et canton du Jura
Service des arts et métiers et du travail
Tél. +41 32 / 420 52 30
Fax +41 32 7 420 52 31
jean.parrat@jura.ch


Société Suisse d'Hygiène du Travail

ima2703.gif (2420 octets)

Cette brochure a été réalisée grâce au soutien de la Confédération dans le cadre de l'année européenne pour la sécurité, l'hygiène et la santé sur le lieu de travail.