Aux Représentantes et Représentants des Médias - Communiqué de presse
Décision de l’Université de Genève de prendre ses distances avec l’industrie du tabac

 

Genève, le 12 décembre 2001

 

Mesdames, Messieurs,

 

Nos deux associations ont pris aujourd'hui connaissance des conclusions et mesures du Rectorat de l'Université de Genève, ainsi que du communiqué de presse qui les accompagne.

 

Nous applaudissons la décision de l'Université de Genève de prendre ses distances avec l'industrie du tabac et de recommander à tous ses membres de ne plus accepter de financement provenant de l'industrie du tabac. C'est une décision claire, courageuse et dont la portée est historique. Nous espérons que l'Université de Genève fera en la matière des émules auprès des autres universités suisses et européennes.

 

Nous saluons la volonté exprimée par le Rectorat d'introduire plus de transparence du financement de la recherche et une plus grande moralisation de la recherche par la prise en considération de droits fondamentaux tels que ceux liés à la santé publique.

 

Nous pensons que ces deux mesures permettront d'éviter que la situation que nous avons dénoncée dans notre conférence de presse du 29 mars ne se répète. A ce titre, nous sommes satisfait que l'Université de Genève a pris, pour le futur, des mesures propres à empêcher que l'industrie du tabac perpétue son infiltration des milieux académiques à des fins de désinformation scientifique.

 

Nous observons aussi que l'Université indique que les travaux de son ex-collaborateur, le Professeur Ragnar Rylander, n'étaient pas d'une rigueur scientifique en tous points irréprochable et constate que le choix de ses thèmes de recherche n'étaient pas "innocents". Nous sommes satisfaits de la décision du Rectorat d'inviter le Professeur Rylander et sa collaboratrice de prendre publiquement leurs distances par rapport à l'utilisation tendancieuse, par l'industrie du tabac, des conclusions de leurs recherches. En faisant référence à cette utilisation tendancieuse par l'industrie du tabac, le Rectorat aborde, du bout des lèvres, la fraude scientifique que nous dénoncions dans notre communiqué, sans cependant entrer en matière.

 

Nos deux associations ont par ailleurs pris bonne note que la Commission genevoise n'avait pris en compte que le travail exclusif fait à Genève par le Professeur Rylander et son équipe, ce qui explique certainement pourquoi MM Diethelm et Rielle n'ont pas été sollicités pour mettre à disposition de la Commission tous les documents en leur possession. Ainsi, si la Commission souligne qu'aucune fraude scientifique n'a pu être mise en évidence dans le cadre stricte genevois, elle relève l'utilisation de méthodes épidémiologiques peu rigoureuses par le Professeur Rylander et sa responsabilité envers la société en publiant de tels résultats. Cela conforte nos affirmations et le fait d'avoir dénoncé, lors de la Conférence de presse du 29 mars dernier, la participation du Professeur Rylander à une vaste fraude scientifique mondiale par les cigarettiers. La plainte en diffamation déposée par le Professeur Rylander nous permettra d’étayer auprès du Tribunal de Police, par le biais des explications des activités extra-genevoises, les affirmations que nous avions tenues et continuons à tenir.

 

Nous vous remercions de votre attention et vous prions d’agréer nos plus cordiales salutations.

                                                                                               

Pascal Diethelm                                                                                    Dr Jean-Charles Rielle

 

Président OxyGenève                                                                                                             Médecin responsable CIPRET-Genève

 

________________________________________________________________________________________________

 

CONTACT :      Dr Jean-Charles Rielle              Natel   079 436 80 20                    Fax   022 / 329 11 27

 

                                                                                     E-mail   jcrielle@iprolink.ch       Internet   www.prevention.ch

 

                                                                                     Adresse      CIPRET-Genève / Rue Henri-Christiné 5

                                                                                                           Case postale 567 / CH-1211 Genève 4

 

                             Pascal A. Diethelm                     Natel   079 507 98 02                    E-mail   president@oxygeneve.ch




RETOUR