Why Review Articles on the Health Effects of Passive Smoking

Reach Different Conclusions

Deborah E. Barnes, MPH; Lisa A. Bero, PhD

Journal of the American Medical Association (JAMA)

20 mai 1998 - Vol 279, No. 19 pp.1566-1570

 

 

Les auteurs passent en revue 106 articles traitant des effets sur la santé du tabagisme passif et ayant été publiés dans la presse scientifique entre 1980 et 1995, afin d'étudier pourquoi certains articles arrivent à des conclusions contraires à celles reconnues par le consensus scientifique. La conclusion de l'étude est sans ambiguïté : l'affiliation de leurs auteurs à l'industrie du tabac est le seul facteur qui distingue les articles concluant que le tabagisme passif n'est pas nocif pour la santé des articles dont les conclusions mettent en évidence les dangers du tabagisme passif. 

 

Nous citons ci-dessous quelques passages significatifs (notre traduction) :

 

Page 1566, premier paragraphe :

De nombreuses institutions de référence ont passé en revue les preuves scientifiques concernant les effets de l'exposition à la fumée environnementale sur la santé : aux Etats Unis, l'Agence de Protection de l'Environnement (EPA), le Ministère de la Santé (Surgeon General) et le Conseil National de la Recherche, l'Académie National des Sciences; ailleurs, le Centre International pour la Recherche sur le Cancer (CIRC). Toutes ont conclu que la fumée passive accroît les risques de maladies telles que le cancer du poumon chez les adultes et les troubles respiratoires chez les enfants. D'autres études plus récentes ont trouvé que la fumée passive est aussi associée avec un risque accrû de maladies cardiaques et du syndrome de mort subite du nourrisson. Cependant beaucoup d'articles de synthèse publiés dans la littérature scientifique concluent que la fumée passive n'est pas dangereuse pour la santé. Etant donné qu'un clinicien peut tout à fait se fier à un seul article de synthèse pour mettre à jour ses connaissances sur un tel sujet, il est préoccupant que les articles de synthèse n'arrivent pas tous aux mêmes conclusions au sujet des effets sur la santé de la fumée passive, en particulier quand on sait qu'il y a un consensus dans la communauté scientifique pour reconnaître la nocivité du tabagisme passif.

 

Page 1566, colonne de droite, milieu de l’avant dernier paragraphe :

La qualité des articles publiés dans des journaux qui sont passés en revue par des pairs est supérieure à la qualité des articles publiés dans les comptes-rendus de symposiums qui ne sont pas passés en revue par des pairs. 

 

Page 1569, colonne de gauche, 2ème paragraphe :

Les chances qu'un article de synthèse dont les auteurs sont affiliés à l'industrie du tabac conclue que le tabagisme passif n'est pas nocif sont 88.4 fois plus grandes que celles qu'un article du même type dont les auteurs ne sont pas affiliés à l'industrie du tabac arrive aux mêmes conclusions.


 

Page 1569, colonne de gauche, 3ème paragraphe :

Quand nous avons limité l'analyse aux articles de haute qualité, l'affiliation avec l'industrie du tabac est le seul facteur restant associé avec la conclusion que le tabagisme passif n'est pas dangereux.

 

Page 1569, colonne de gauche, fin du 3ème paragraphe :

Quelque soit la façon d'analyser les données, l'affiliation avec l'industrie du tabac est le seul facteur associé à la conclusion que le tabagisme passif n'est pas nuisible à la santé dans les analyses multivariées.

 

Page 1569, colonne du milieu, 4ème paragraphe :

Le seul facteur qui permet de prédire la conclusion d'un article de synthèse est le fait de savoir si son auteur est affilié à l'industrie du tabac ou non.

 

Page 1569, colonne de droite, 1er paragraphe :

Nous n'avons identifié [sur 106 articles examinés] qu'un seul article de synthèse écrit par un auteur sans aucune affiliation connue avec l'industrie du tabac et qui conclut que la fumée passive n'est pas dommageable pour la santé.

 

Page 1569, colonne de droite, 3ème paragraphe :

Ces résultats suggèrent que l'industrie du tabac pourrait essayer d'influencer l'opinion scientifique en submergeant la littérature scientifique avec un grand nombre d'articles de synthèse soutenant sa thèse que la fumée passive n'est pas nuisible à la santé. Cette conclusion est conforme avec les stratégies liées au tabac que l'industrie a déployées par le passé. Par exemple, les documents internes ont montré qu'une des stratégies clé de l'industrie du tabac a été de suggérer qu'il y a un doute ou une controverse au sujet de la connaissance scientifique des effets du tabac sur la santé.

 

Page 1570, colonne de droite, 1er paragraphe :

Les conclusions d’un article de synthèse peuvent être considérées suspectes dès l’instant où leur auteur a un intérêt financier dans le résultat du travail de synthèse. En conséquence, nos observations suggèrent que tout auteur d’une article de synthèse doit déclarer ses affiliations, la source de son financement, et tout autre conflit d’intérêt potentiel, et que les lecteurs de l’article de  synthèse doivent considérer ces déclarations avant de décider comment en interpréter les conclusions.