Affaires politico-scientifiques et cigarettiers
Presse Messages
L'affaire Rylander - PHILIP MORRIS
Faculté de Médecine de Genève - Prof. Ragnar Rylander



Genève: Premier Procès de santé publique en Suisse

Tribunal de police - Genève
Chambre pénale Cour de justice - Genève
Tribunal fédéral - Lausanne
Chambre pénale Cour de justice - Genève


Rapport de l'Université du 6 septembre 2004

Report of the inquiry into the case concerning Prof. Ragnar Rylander. Geneva, 6 september 2004

Ermittlungsbericht im Fall Prof. Ragnar Rylander. Genf, den 6. September 2004



La Tribune - France 7 octobre 2004



Question officielle posée par la Commission européenne - 3 septembre 2004 (cf. point 7)


Communiqué de Presse de l'Université du 29 oct.'04

Fortsetzung und Schluss im Fall Rylander Die Universität Genf zieht ihre Lektion

Le Courrier 16 novembre 2004

ATS - Jeudi 14 octobre 2004
Site swissinfo


Tribune de Genève 30 octobre 2004


ATS - Vendredi 29 octobre 2004
Site swissinfo


Le Temps 30 octobre 2004

La Tribune de Genève 15 octobre 2004

Campus oct.-nov. 2004

Le Courrier 15 octobre 2004

Dimanche 17 octobre 2004


1 2 3 english translation
ATS - Jeudi 14 octobre 2004 Site de swissinfo

Vendredi 15 octobre 2004 - Journal de 7h et 8h sur la RSR1

Le Courrier 15 octobre 2004

La Tribune 15 octobre 2004

L'Agefi 15 octobre 2004 Le Temps 15 octobre 2004

Le Matin 15 octobre 2004

Campus 72 octobre-novembre 2004 Site de l'Université de Genève *.pdf


La Tribune - France 7 octobre 2004



Question officielle posée par la Commission européenne - 3 septembre 2004 (cf. point 7)


Contact 2004

European Journal Of Public Health Vol.13 2003 N°3

Lundi 15 décembre 2003

9h LECTURE DU JUGEMENT, Palais de Justice Salle G3
11h30 CONFERENCE DE PRESSE à l'UICC-Union internationale contre le cancer

Communiqué de Presse du 15 décembre 2003 *.htm *.pdf


Jugement du 15 décembre 2003 de la Chambre pénale de Genève *.htm *.pdf
(plaidoiries du mardi 26 août 2003) suite à la décision du Tribunal fédéral incluant les considérants
de l'Arrêtde la Cour de cassation pénale du 17 avril 2003 communiqués aux parties le 26 mai 2003

Presse Release from 15 december 2003
+ Addendum : Other extracts from the judgment:

Hearing of Monday, 15 December 2003


PRESSE
Télévision suisse romande
Radio suisse romande
Léman Bleu Téléviision
Tribune de Genève internet
Tribune de Genève 1-2-3-janvier 2004

Le Temps 29 décembre 2003
Association des Médecins du Canton de Genève (AMG) - Affaire Rylander: Rielle et Diethelm ont été acquittés - GENÈVE - Accusés de diffamation, les deux anti-tabagistes Jean-Charles Rielle et Pascal Diethelm ont remporté le procès qui les opposait au professeur Ragnar Rylander. Ils avaient accusé ce scientifique, également consultant de Philip Morris, de fraude. Ce verdict met fin à une longue procédure. MM. Rielle et Diethelm avaient désigné Ragnar Rylander comme l'auteur "d'une fraude scientifique sans précédent", pour avoir été consultant du cigarettier Philip Morris, alors qu'il travaillait à l'Institut de médecine sociale et préventive de l'Université de Genève. MM. Rielle et Diethelm, présidents des associations de lutte anti-tabac Cipret et OxyGenève, avaient publiquement révélé en mars 2001 le lien qui unissait M. Rylander au groupe américain. Ils avaient aussi dénoncé certains travaux du professeur suédois, qui minimisaient notamment les dangers de la fumée passive. Devant la presse, les deux anti-tabagistes avaient parlé d'une "fraude scientique sans précédent" commise par "l'un des consultants les plus grassement payés par Philip Morris". Le professeur Rylander, s'estimant diffamé, avait porté l'affaire devant la justice. Le Tribunal de police avait condamné les deux anti-tabagistes à une amende de 4000 francs chacun. En appel, la Chambre pénale avait ramené ce montant à 1000 francs. MM. Rielle et Diethelm ont alors recouru au Tribunal fédéral, qui a cassé le jugement genevois, le qualifiant d'"incompréhensible". (ats / 15 décembre 2003 12:49).



Mardi 16 décembre 2003

Le Temps


Le Matin


Le Courrier

Tribune de Genève


Nouvelliste et Feuille d'Avis du Valais
24heures

La couverture par la presse nationale en Suède du jugement est impressionnante:
Les trois principaux titres du pays lui ont consacré de longs articles:

Deux articles dans Göteborgs-Posten:
"http://www.gp.se/gp/jsp/Crosslink.jsp?d=119&a=147946" (17 Dec)
"http://www.gp.se/gp/jsp/Crosslink.jsp?d=113&a=147916" (16 Dec)

Un long article dans Dagens Nyheter:
"http://www.dn.se/DNet/jsp/polopoly.jsp?d=597&a=214901" (16 Dec)

Deux articles dans Svenska Dagbladet
http://www.svd.se/dynamiskt/inrikes/did_6667091.asp (17 Dec)
http://www.svd.se/dynamiskt/inrikes/did_6663011.asp (16 Dec)

Le "recteur" de l'Université de Göteborg "aurait" annoncé à la radio suédoise
sa décision de rouvrir l'enquête sur Rylander.

Le Courrier 17 décembre 2003



European Journal Of Public Health Vol.13 2003 N°3

Cour de justice chambre pénale
Convocation à l'Audience d'enquêtes et plaidoiries - Mardi 26 août 2003 à 15h.

Je suis outrageusement accusé d'avoir orienté mes recherches en fonction des desiderata des cigarettiers, principalement Philip Morris, moyennant le financement de mes travaux. Je crois devoir souligner ici qu'il n'y a pas plus grave atteinte à l'honneur d'un chercheur que de l'accuser d'avoir, par vénalité, tronqué le cours ainsi que les résultats de ses recherches pour en assurer le financement.
Ragnar Rylander, plainte du 19 avril 2001 adressée à M. Bernard Bertossa, Procureur général

L'intimé [=Ragnar Rylander] n'a pas hésité à tromper le public afin de se montrer favorable au cigarettier qui le rémunérait. En particulier, l'étude sur les maladies respiratoires chez les enfants, dont il a modifié la base de données afin qu'aucun lien ne puisse être effectué entre la fumée passive et la fréquence des infections respiratoires, apparaît comme frauduleuse.
Cour de justice de Genève, arrêt du 13 janvier 2003



Tribune de Genève 20-21 décembre 2003
Le Courrier 27 août 2003



12th World Conference on Tobacco or Health - Helsinki 3-8 août'03 - Site officiel

Abstract: THE "RYLANDER AFFAIR" - STATUS REPORT AND ITS CONSEQUENCES FOR PUBLIC HEALTH AND RESEARCH ETHICS IN SWITZERLAND

Dans l'édition du 23 juin 2003 de l'hebdomadaire scientifique suédois Dagens
("La Science d'aujourd'hui")

Paru sur le site sudédois de Tobaksfakta le 27 mai 2003



Communiqué de Presse du 18 juin 2003

Le Courrier 17 juin 2003



Tribunal fédéral: les considérants de l'Arrêt de la Cour de cassation
pénale du 17 avril 2003, communiqués aux parties le 26 mai 2003

L'Arrêt de la Cour de cassation pénale du Tribunal fédéral in extenso

Le Jugement du 13 janvier 2003 de la Chambre pénale de Genève




Hearing of Monday, 13 January 2003



Communiqué à la Presse du 26 mai 2003

Neue Zürcher Zeitung Mittwoch, 28. Mai 2003

Tribune de Genève 27 mai 2003

Le Temps 27 mai 2003

Le Courrier 27 mai 2003

La Liberté 27 mai 2003

Radio Suisse Romande (RSR1 - 27 mai 2003) et Léman Bleu Télévision (Journal du 26 mai 2003)



Nouvelle "Affaire" Enstrom + Kabat
BMJ du 17 mai 2003: Tabagisme passif



La Regione Ticino 8 mai 2003

Messages

Décision du 17 avril 2003 de la Cour de cassation pénale du Tribunal
fédéral: Le Jugement de la Chambre pénale de Genève est annulé.
Texte complet
des décisions concernant le recours de droit public et du pourvoi en nullité qui devient
sans objet vu la décision concernant le recours de droit public

The supreme court of Switzerland annuls the judgment
that found Pascal Diethelm and Jean-Charles Rielle
guilty of defamation against Ragnar Rylander

Communiqué de presse du 23 avril 2003
(date de réception de la décision du Tribunal fédéral)

Tribune de Genève 24 avril'03

Le Courrier 24 avril'03

TSR1 Téléjournal 19h30 - mercredi 23 avril 2003

RSR1 Infos 6h30 - 8h - jeudi 24 avril 2003



Le Jugement du 13 janvier 2003 de la Chambre pénale de Genève
un jugement accablant pour Ragnar Rylander!
Recours au Tribunal fédéral!

Hearing of Monday, 13 January 2003

Le Temps 14 janvier 2003

Le Courrier 14 janv.2003

Tribune de Genève 14 janvier 2003

CIPRET-Genève et OxyGenève - «Affaire Rylander» - Communiqué du 13 janvier 2003

La Cour d'appel a rendu son arrêt lundi 13 janvier 2003. Nous notons que l'amende qui nous avait été infligée par le Tribunal de police a été réduite considérablement (de 4000 francs elle passe à 1000 francs). Par ailleurs, M. Rylander avait été débouté de toutes ses conclusions en dommages intérêts contre nous par le Tribunal de police et nous sommes heureux de constater que cet aspect de la décision a été confirmé, car le montant considérable qu'il nous réclamait (plus de 60'000 francs) n'aurait pas manqué de poser des obstacles considérables à la poursuite de notre tâche d'intéret public.
Nous sommes renforcés dans notre conviction que les griefs que nous avons fait valoir contre M. Rylander sont pleinement fondés car nous constatons avec grande satisfaction que la Cour d'appel a confirmé la vérité de ces griefs dans leur totalité. Elle considère comme prouvé que Rylander «était secrètement employé par Philip Morris», et comme prouvé aussi qu'il était «l'un des consultants les plus grassement payés de Philip Morris». La Cour juge que Rylander «n'a pas hésité à tromper le public afin de se montrer favorable au cigarettier qui le rémunérait.». Elle conclut que son étude sur les enfants et les maladies respiratoires «apparaît comme frauduleuse». La seule chose que la Cour d'appel nous reproche est d'avoir exagéré en suscitant «l'impression que toute la carrière de l'intimé n'aurait été qu'une vaste tromperie.» La Cour nous attribue en la matière des propos qui n'ont jamais été les nôtres et qui sont même contredits dans l'acte d'accusation formulé par le Procureur Général.
Nous allons examiner l'arrêt de manière approfondie avec nos avocats et nous nous proposons de faire trancher par le Tribunal fédéral la question de savoir si une sanction, même aussi insignifiante qu'une amende, doit vraiment nous être infligée alors que nous n'avons fait qu'attirer l'attention de la communauté scientifique, de l'Université et de l'opinion publique sur les financements occultes par l'industrie du tabac des travaux de scientifiques complaisants.
Nous abordons donc avec confiance et détermination la dernière phase de cette procédure, qui a déjà permis de démasquer les agissements de M. Rylander comme ils devaient l'être.
Enfin, nous ne doutons pas que l'enquête approfondie qui va être menée par la Commission d'intégrité de la Faculté de médecine de l'Université de Genève va apporter une lumière supplémentaire sur cette affaire, notamment en recourant aux informations dont l'Université dispose sur les travaux de Rylander, en particulier les protocoles de ses études, ses déclarations à la commission d'éthique, ses données et notes de recherche, et en les comparant aux informations qu'il fournissait à Philip Morris et celles qu'il présentait aux rédacteurs des revues dans lesquelles ses études ont été publiées. Nous avons déjà indiqué pour notre part que nous sommes pleinement disponibles pour partager avec cette Commission l'intégralité des informations à notre disposition.
Jean-Charles Rielle, Médecin responsable, CIPRET-Genève
Pascal A. Diethelm, Président, OxyGenève




Quelques extraits du Jugement de la Chambre pénle du 13 janvier 2003...


page 14

page 15

page 16



Le Soir - Belgique - 13 janvier 2003



10 janvier 2003 - COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Plainte pénale contre M. Ragnar Rylander du 10 janvier 2003
Tribune Genève 27 décembre 2002

Communiqué de presse de l'Université - 20 décembre 2002


Convocation au Décanat de la Faculté de Médecine
suite à la demande de l'Université de Genève (version Outlook) (Version *.txt))



Le Courrier 11 janv.'03

Tribune de Genève 11 janvier 2003

Le Temps 11 janvier 2003


20 décembre 2002 REBONDISSEMENT


Lien direct sur le site de l'Université de Genève

UNIVERSITY OF GENEVA - PRESS INFORMATION PUBLICATIONS
Press Release - Rylander Affair: The University of Geneva draws its conclusions
Geneva, 20 December 2002

Le Courrier 28 décembre 2002

Le Temps 27 décembre 2002


Tribune de Genève 27 décembre 2002
Courrier des lecteurs

Tribune de Genève 24-25-26 décembre 2002


Le Courrier 21 décembre 2002

On parle déjà du dernier rebondissement de l' "affaire" en Suède: Voir les liens suivants:
- http://www.gbg.bonet.se/bwf/eng/news/2002-12/swissTobMoney.html
- http://www.gbg.bonet.se/bwf/sv/nyheter/2002_12/utrUniGen.html
- http://www.tobaksfakta.org/view.asp?id=1361


Quelques messsages...

Janvier 2003
Chers Jean-Charles et Pascal,
Félicitations ! votre détermination et votre courage portent leurs fruits !
Je partage votre joie et je suis soulagé , que l’ université tire- un peu tard – la conclusion qui s’impose. En tant que « ancien » de cette institution que je respectais et je respecte encore , j’étais très mal à l’aise avec son attitude distante et réservée à l’égard de l’ »affaire Rylander ». - En effet, les enjeux de l’université et de la faculté de Médecine dans une telle affaire sont grands : en santé publique : il est indiscutable, que le doute scientifique retarde l’application des mesures utiles et ( et d’une législation adéquate) dans le domaine concerné, (ici : de la fumée passive). Par conséquent, l’importance de la fraude scientifique ne se mesure pas seulement à l’écart entre l’opinion du réputé expert et celle généralement admise par la communauté scientifique, mais aussi et surtout au prestige et à la largeur de l’audience dont « l’expert » jouissait dans les milieux de la prévention. en recherche clinique : De plus en plus , les recherches cliniques sont financées par les industries. Dans ce contexte, l’intégrité des investigateurs devient de plus en plus importante. Vous avez le mérite, d’avoir mis le doigt sur un point très important qui concerne beaucoup d’aspects de notre société actuelle. Il serait incompréhensible et contre le sentiment de la bonne foi , que votre action soit simplement classée comme Diffamation, c.a.d. atteinte à l’ honneur d’une personne. Car, dans le fond : Est-il possible de porter atteinte à l’honneur d’une personne , qui s’est déshonorée elle-même par le non-respect des règles les plus élémentaires de la déontologie médicale et scientifique ?
Je vous transmets également les salutations de tout le comité de la Ligue pulmonaire suisse, qui soutient vos efforts contre le tabagisme.
Dr. Rainer Martin Kaelin FMH Pneumologie Morges, vice-président de la Ligue pulmonaire suisse.


Jean-Charles,
Encore tous nos voeux et felicitations a toi et a Pascal. Bises
Claire (ndlr: Mme Claire Chollat-Traquet, ancienne rsponsable scientifique du Programme antitabac de l'OMS)

Décembre 2002
Glad... Cliff Douglas sent me the full translation of the decision. The University needs to look for the results that were suppressed. That is, the data they published was probably okay but they only published the parts of it that were favorable to the conclusion they wanted. This is the way Osdene did it with the other contracts and the internal PM work.
Bill Farone (ndlr: Research and Development Department - Philip Morris - 1976-1984)

Dear Pascal
This is great news - well done to you - When do you expect to hear the final verdict from the court? A very happy Christmas to both of you and a successful new year. Martin
Martin McKee
European Centre on Health of Societies in Transition
London School of Hygiene and Tropical Medicine - London - United Kingdom

(ndlr: Editor-in-Chief European Journal of Public Health
London School of Hygiene and Tropical Medicine
)

Thanx Pascal and my personal congrats and appreciation to you for sticking to this issue and to getting a superb outcome... Derek
(ndlr: Derek Yach - Executive Director of WHO-OMS)

Cher Jean-Charles
Merci et félicitations pour le Communiqué de Presse de l'Université de Genève. Une bonne nouvelle pour cette fin d'année !
Je souhaite à P. Diethelm, à toi et toute l'équipe de joyeuses Fêtes et une bonne Année 2003. Cordiales salutations
Thomas Zeltner (ndlr: Professeur Dr Thomas Zeltner, Directeur de l'Office fédéral de la santé publique, Berne, Switzerland)

Congratulations to you all! This is very good news. Best Greetings for the Christmas Holidays and all my best wishes for 2003.
Yol
Chung-Yol Lee, MD MPH
Swiss Federal Office of Public Health - Vice-Director
Chief Substance Abuse and AIDS

CH-3003 Bern - Switzerland

Objet: génial ce communiqué !
Bravo et bonnes fêtes
Dr Claude-François Robert, Directeur adjoint (MD, MPH) Direction générale de la santé - Genève - Suisse

C'est un véritable succès. Bonnes fêtes. Salutations amicales.
Verena El Fehri (ndlr: Directrice de l'Association suisse pour la prévention du tabagisme et Membre de la Commission fédérale pour la prévention du tabgagisme)

A Pascal Diethelm
Cher Pascal,
congratulations! Toi et J-C Rielle avez fait vraiment un sacré boulot en exposant les agissements peu éthiques de Rylander, qui à son temps ont certainement entraîné des pertes et des doutes pour la santé publique. Votre détermination face a des longues procédés en justice, y compris un verdict initialement à votre défaveur, a finalement porté ses fruits. J'ai l'intention, avec ta permission, de publier un extrait du communiqué de presse de l'Université dans le Bulletin de EMASH. Dans l'attente de te rencontrer de nouveau au FCTC
Avec tous mes meilleurs voeux pour un nouvelle année fructueuse et satisfaisante.
Roberto Masironi, President
European Medical Association on Smoking and Health EMASH.


Dear All, This action against Rylander has international repercussions since Rylander has been involved in many workshops/seminars worldwide including here in Bangkok, Thailand. The industry keeps telling people they are for sound science (a la TASSC and the like) while hiding the funding and doctoring research by their contracted and corrupted scientists. Finally, one good example to show scientists their reputations can be damaged by letting themselves be railroaded into knowing or unknowing work with the industry. I hope this "affair" is written up as a journal article and distributed far and wide. Although some things are yet to be decided, I know there is more than enough documentation to show how the industry has used just this one paid researcher to spread disinformation and lies.
Congratulations to those who have perservered through this long fight!
Stephen Hamann
Tobacco Contorl Policy Research Network - Bangkok


Pascal,
Thanks for the message and the information. I'd love to hear what happens as a result of these investigations.
Josh
Josh Sharfstein


Bonsoir, cher Grandpapa !
Saches, que j'ai immédiatement transmis ton message au Comité Central !
Mais ce qui m'importe encore plus pour le moment, c'est de te remercier de ton engagement inlassable, de ton soutien et de ton amitié ! Je te souhaite à toi ainsi qu'aux tiens de très heureuses Fêtes de Noël et tout ce qu'il y a de mieux pour 2oo3 (tout en reconnaissant qu'il ny a pas de vie sans ombres). Bien à toi
Ursula
Dr.med.Ursula Steiner-König - Lyss
(ndlr: Membre du Comité central de la FMH Fédération des Médecins suisses - Membre de la Commission fédérale de la prévention du tabagisme)

bravo, je vous félicite de votre courage, et vous souhaite aussi une meilleure année 2003
Dr. méd. Otto Brändli (ndlr: Membre de la Commission fédérale pour la prévention du tabagisme)

Bonjour Jean-Charles,
Tu vois, c'est toujours payant de ne pas "vendre son âme" !!!!
Bravo pour ton courage et ta ténacité. J'étais déjà fière d'être ton amie ... je suis honorée d'être une combattante politique à tes côtés pour le bien commun. A Laurence et à toi, toute la famille vous souhaite de belles fêtes de Noël et une magnifique année 2003 pleine de joie et de succès. Avec tendresse et amités
Anne-Marie von Arx-Vernon (ndlr: Députée au Grand Conseil genevois)

Congratulations to two heroes of the fight against Big Tobacco. Merry Christmas.
Félicitations à tous deux d'avoir débusqué et ... Quel beau résultat et c'est à vous que nous le devons. Joyeux Noël.
Pr Gérard Dubois - France

Bravo pour cette bonne conclusion de 2002.
2003 s'annonce bien en France : augmentation importante des cigaretes au premier janvier, avertissement européen en Septembre. La norme fumeur est en train de voler en éclat dans des pans de plus en plus large de la société française.
Pr Bertrand Dautzenberg - France

Merci pour m'avoir envoyé le communiqué de presse de l'Uni GE. J'espère que les juges sauront en tenir compte !...
Ceci dit, bonnes Fêtes à tous deux et à la famille de Tiburce !
Hubert PD Dr Hubert S.Varonier
Spécialiste FMH en pédiatrie et allergologie& immunologie clinique
Président du CIPRET-ITAG VS


Cher Jean-Charles
Je suis très heureuse de lire que ton courage porte des fruits toujours en 2002. Espérons que les média font le mieux de ce fait. Bon 2003, plein de succès pour toi et Laurence
Christine
This is great news! Congratulation to you both!
Christine Gafner (ndlr: Membre de la Commission fédérale pour la prévention du tabagisme)

Réaction de Suède.
Hi,
Congratulations! The way of treating the Rylander case by the University of Geneva ought to serve as a model to other universities all around the world. I have published the news on www.tobaksfakta.org - in Swedish. You could possibly interpret the headline.
Je te souhaite un très joyeux Noël et une bonne nouvelle année! Cheers,
Carl-Olof Rydén

This is a tremendous, and overdue, vindication. Congratulations!
Richard Daynard - Directeur, Tobacco Products Liability Project
Boston, USA


marvelous! congratulations!
bert
Norbert Hirschhorn MD - New Haven - USA

(ndlr: Dr Norbert Hirshorn est l'ex-directeur de la division de la santé de la famille, département de la santé, état du Minnesota, aux Etat-Unis. Il est l'un des grands spécialistes mondiaux des documents secrets de l'industrie du tabac et agit en tant que consultant de l'OMS dans ce domaine. Il a publié de nombreux articles sur le sujet.)

Finalement un bon cadeau de noël. mes félicitations
Luk Joossens

Cher Pascal
Les choses bougent et semble-t-il dans le bon sens. Je suis heureuse de voir que votre travail et votre patience sont en partie officiellement reconnus et récompensés par l'université. Félicitations et merci. Puisse l'année 2003 vous apporter santé, bonheur et création. Amitiés Anne
Dr. Anne Stoebner-Delbarre Epidaure - Montpellier - France

Cher Docteur Rielle,
Me réjouissant que la vérité ait enfin été reconnue, je vous adresses mes vives félicitations pour votre engagement, votre courage et votre ténacité et vous prie d'accepter pour vous-même, votre famille et vos collaborateurs tous mes meilleurs voeux pour l'année 2003! Bien cordialement,
Irma Weissenberg-Perenyi - Ecole d'Hygiénistes dentaires de Genève

Salut Jean-Charles,
Merci pour cette bonne nouvelle ! Tous mes voeux pour d'excellentes fêtes et à l'année prochaine ! Amitiés
Dr Joëlle Chatton Reith - Genève

Merci pour ces excellentes nouvelles qui nous réconcilient avec l'humanité très très bonnes fêtes à vous avec mes meilleurs voeux!!!!! et merci encore pour tout cet enthousiasme,... Bien cordialement!
amina




APPEL - Quatrième Audience - Cour de Justice Chambre pénale - Genève

Plaidoiries lundi 21 octobre 2002 à 15h

Le Jugement de la Cour de Justice Chambre pénale sera rendu ultérieurement.



page 5 *.pdf

Le Messager (France) 24 octobre 2002

Le Courrier 22.10.02

Tribune de Genève 22 octobre 2002

Le Courrier 19 octobre 2002

Le Courrier 18 octobre 2002

Tribune de Genève 18 octobre 2002

Le Temps 18 octobre 2002



REBONDISSEMENT ! L'UNIVESITÉ DE GENÈVE RÉAGIT !
L'UNIVERSITE DE GENEVE FACE À L' "AFFAIRE RYLANDER"
Communiqué de presse du 17 octobre 2002
Sur le site de l'Université http://www.unige.ch/presse/communique/



Le Courrier 15 octobre 2002



Deux résultats significatifs de recherches sur le site de PM.
- INBIFO a remis à Rylander au cours de sa carrières au minimum 1411 rapports scientifiques (sans compter ceux qui n'ont pas encore été mis sur le site).
- Dans les années 80, INBIFO a livré à Rylander 330 rapports scientifiques touchant à la fumée secondaire.
Même s'il y a quelques doublons, les chiffres sont énormes. Rylander était vraiment la personne la mieux informée au monde sur les effets de la fumée passive.
La face cachée des subventions de la recherche par les cigarettiers Pascal A. Diethelm
Ce document porte sur échange de correspondance entre hauts cadres de la société Philip Morris. Il s'agit de deux lettres qui fournissent une illustration frappante de la façon dont l'industrie du tabac utilisait dans les années 70 le financement de projets de recherche pour exercer une pression sur les chercheurs suisses et tenter d'orienter leurs résultats.

Document ultra confidentiel rédigé par le Dr Helmut Wakeham pour être présenté à New York en novembre 1961 à la commission R&D de Philip Morris. Pour mémoire, H. Wakeham est la personne qui a signé le contrat d'engagement de Rylander chez Philip Morris. On note:
P.1 L'énorme quantité de gas émis par la fumée secondaire (celle que respire les non-fumeurs) et le fait que la fumée de cigarette contient plus de 400 substances déjà connues en 1961, dont 50 ont été identifiées pour la première fois dans les laboratoires de PM (naturellement, sans que le consommateur en soit informé). Aujourd'hui, la liste des substances s'élève à plus de 2000.
P. 6 Sous "statistical evidence" notez "These associations suggest that smoking may be a causative factor". Notez aussi sous Physiological "tests in which animals treated with smoke condensate , extracts, or compounds therefrom, suffer from increased tumor frequency."
P. 9 Notez la "liste partielle des constituant de la fumée de cigarette aussi identifié comme substances cancérogènes", qui comprend 40 substances.
P. 10 "present evidence suggests that smoking has stronger tumor-promoting than tumor-initiating effect" Notez l'idée de créer une cigarette médicalement acceptable (ce qui implique que la cigarette courante ne l'était pas).
P. 17 L'élimination des substances cancerogènes pose problème, car chaque on les trouve dans chacune des catégories de composants de la fumée de cigarette. Ce document est la preuve que PM n'ignorait rien de la toxicité de ses produits déjà en 1961. On peut conclure que PM a dissimulé les résultats des recherches conduites à INBIFO afin que cette toxicité ne soit pas mise en évidence et dans le but de feindre l'ignorance à ce sujet.





Tribune de Genève 24 septembre 2002


Consultant agreement
Contrat du 7 décembre 1972

entre Ragnar Rylander et Dr H. Wakeham,
Vice President - Research & Development, Philip Morris

Version *.pdf
Directement sur le site de Philip Morris


cf. plainte pénale du 19 avril 2001
page 9 paragraphe b) ... je n'ai jamais été l'employé de Philip Morris USA dont je n'ai pas non plus été secrètement "à la solde".



Lettre de Ragnar Rylander au Dr Martin McKee,
Editor in Chief European Journal of Public Health

"Il est important de déclarer que je n'ai jamais été un consultant formel de Philip Morris - aucun contrat n'a été signé,...

Mars-décembre 2001 - Enquête par le Rectorat de l'Université de Genève
Conclusions de la Commission d'enquête Université de Genève
- Industrie du tabac
UN RAPPORT CONTESTÉ !

30 mars 2001 - Le Rectorat décide d'enquêter

tiré de 6 novembre 2001 - Conclusions et mesures du rectorat faisant suite à la dénonciation sur l'existence de liens entre l'industrie du tabac et l'Université de Genève

Dr Paul Bouvier, Président de la Commission d'éthique de la recherche épidémiologique et de la santé publique - Genève
tiré de Procès-verbal de la 2è audience de la Chambre pénale du 26 août 2002

Etude sur les habitudes alimentaires des femmes non-fumeuses qui vivent avec des fumeurs ou des non-fumeurs - Article publié dans le European Journal of Public Health (EJPH) - Vol. 9 1999 No 2
Correspondance Martin McKee – Rylander (au sujet de l’article traité ci-dessus)
Epilogue: Le Prof. McKee a soumis l'affaire décrite ci-dessus au Committee on Publication Ethics (Comité d'éthique de la publication), qui regroupe les éditeurs en chef des revues médicales les plus prestigieuses, telles que le British Medical Journal et le Lancet. L'affaire a été présentée sans mentionner le nom de Ragnar Rylander, l'anonymat étant requis par le comité dans ce genre de situation. Le comité a été très critique au sujet de l'action de l'auteur anonyme, qu'elle a qualifié d'injustifiable, et a donné son entier soutien à McKee pour la façon dont il avait traité cette affaire. Décision a été prise de saisir le Comité suédois de la fraude scientifique.


Conclusions du comité d'éthique des publications (COPE).
Refus de donner des précisions sur un conflit d’intérêt (MM)
Le COPE fait partie du groupe du British Medical Journal.

Lettre d'accompagnement du 25 janvier 2002
Les Conclusions Traduction française

Ragnar Rylander, commentaires soumis à l’Agence américaine pour la protection de l’environnement (EPA), août 1990.
«Si, en se basant sur des données scientifiques insuffisantes dans la littérature, nous conseillons à une mère dont l’enfant souffre d’infections respiratoires répétitives d’arrêter de fumer, alors que la recommandation appropriée est que l’enfant doit être mieux nourri, les efforts de santé publique auront échoués.»
Rylander a soumis ses commentaires en tant que « scientifique indépendant » et au nom du département de médecine environnementale de l’Université de Göteborg, en omettant de mentionner que ces commentaires avaient été élaborés sous la haute supervision de Philip Morris et avaient été en partie rédigés par les avocats de la multinationale. Pour plus de détail, voir le document ci-joint.
Documents sur le site de Philip Morris
(ndlr: Les phrases ont été mises en gras par nous.)

"Merci pour ces mots encourageants. En ce qui concerne la préparation du procès à Genève, j'ai demandé à Rick si c'était possible de recevoir une quelconque assistance de Philip Morris pour copier les quelques 16'000 pages (!) de vos dossiers où je suis cité. Je crains qu'il me faille consulter tout cela pour trouver des arguments de défense. Si cela n'est pas possible, je trouverai une autre solution." 3 juin 2001, Ragnar Rylander à Loreen Carchman (*.pdf)
(ndlr: On note avec intérêt que Rylander parle de trouver des arguments pour sa défense, alors que c'est lui qui attaque. Lapsus révélateur?)

"Finalement, je vous ai indiqué que Ragnar poursuit en justice deux types du contrôle du tabac en Suisse pour diffamation et m'a demandé de témoigner pour lui. J'en ai informé les avocats et puisqu'il travaillait pour moi au service de la compagnie, j'ai accepté de le faire." 4 septembre 2001, Richard Carchman
"L'industrie du tabac a-t-elle changé?". Dans le procès qu'il intente aux compagnies de tabac américaines, le Department of Justice des USA a demandé à ces compagnies d'exprimer leur position officielle sur une nombre de questions précises. Les réponses des compagnies ont été soumises par écrit en avril 2002. Elles sont édifiantes. Le chef de file du parti démocrate, le membre du Congrès Henry A. Waxman, a compilé les réponses des cinq plus grandes compagnies dans un rapport rendu public le 17 septembre 2002 (*.pdf) . Non seulement il démontre que ces compagnies n'ont pas évolué et campent dans l'ensemble sur leur attitude de déni, mais aussi il indique que ces compagnies ne diraient pas la vérité et donc se parjuraient, puisque les documents montrent qu'en interne, leur connaissance et leurs pratiques sont différentes de celles qu'elles déclarent officiellement à la justice américaine.
La question du tabagisme passif occupe un rôle central dans cette politique de déni. C'est la seule question sur laquelle les cinq compagnies sont unanimes. En ce qui concerne la position de Philip Morris sur le tabagisme passif, la réponse donnée (*.pdf) correspond exactement à l'approche et aux thèses défendues au cours des ans par leur consultant, le Dr Ragnar Rylander. Ces thèses ont été compilées pour la première fois dans le compte-rendu du Symposium Rylander de 1983 qui s'est tenu à l'Université de Genève. Lorsque nous dénonçons ces thèses comme étant le résultat d'une fraude scientifique, c'est en fait toute l'argumentation de Philip Morris, et au delà d'elle, de l'industrie du tabac, que nous remettons en cause. On comprend dès lors l'acharnement de la partie civile, car l'enjeu va bien au delà de la réputation et de l'honorabilité d'un simple chercheur. Le membre du Congrès Waxman a d'ailleurs pris contact avec nous et attend avec grand intérêt les conclusions du tribunal genevois.



APPEL - Troisième Audience - Cour de Justice Chambre pénale - Genève

Lundi 23 septembre 2002 à 10h

Procès-verbal d'audience

Le Courrier 24 septembre 2002

Tribune de Genève 24 septembre 2002

La Liberté 24 septembre 2002


Audition du Dr Martin McKee
Editor-in-Chief European Journal of Public Health
London School of Hygiene and Tropical Medicine

Lettre de Ragnar Rylander à The Editors European Journal of Public Health
"Aucune partie de la recherce présentée n'a été financée par des ressources
qui auraient pu conduire à un conflit d'intérêt."

Lettre de Ragnar Rylander au Dr Martin McKee,
Editor in Chief European Journal of Public Health
"Il est important de déclarer que je n'ai jamais été un consultant formel de Philip Morris
- aucun contrat n'a été signé, je n'ai jamais reçu de rétribution régulière en tant que
consultant (seulement des frais de voyages et des indemnités "per diem")
et je n'ai jamais participé aux développements de produit ni à des discussions sur
la politique scientifique de la compagnie."

Consultant agreement - Contrat du 7 décembre 1972
entre Ragnar Rylander et Dr H. Wakeham, Vice President - Research & Development, Philip Morris
Version *.pdf - Directement sur le site de Philip Morris

cf. plainte pénale du 19 avril 2001
page 9 paragraphe b) ... je n'ai jamais été l'employé de Philip Morris USA
dont je n'ai pas non plus été secrètement "à la solde".

Lettre accompagnant le contrat du 11 décembre 1972,
de T.S. Osdene, Director of Research, Philip Morris, à Ragnar Rylander

Etude sur les habitudes alimentaires des femmes non-fumeuses qui vivent avec des fumeurs ou des non-fumeurs - Article publié dans le European Journal of Public Health (EJPH) - Vol. 9 1999 No 2
Correspondance Martin McKee – Rylander (au sujet de l’article traité ci-dessus)
Epilogue: Le Prof. McKee a soumis l'affaire décrite ci-dessus au Committee on Publication Ethics (Comité d'éthique de la publication), qui regroupe les éditeurs en chef des revues médicales les plus prestigieuses, telles que le British Medical Journal et le Lancet. L'affaire a été présentée sans mentionner le nom de Ragnar Rylander, l'anonymat étant requis par le comité dans ce genre de situation. Le comité a été très critique au sujet de l'action de l'auteur anonyme, qu'elle a qualifié d'injustifiable, et a donné son entier soutien à McKee pour la façon dont il avait traité cette affaire. Décision a été prise de saisir le Comité suédois de la fraude scientifique.


Conclusions du comité d'éthique des publications (COPE).
Refus de donner des précisions sur un conflit d’intérêt (MM)
Le COPE fait partie du groupe du British Medical Journal.

Lettre d'accompagnement du 25 janvier 2002
Les Conclusions Traduction française


Ré-Audition du Professeur Thomas Zeltner, Directeur de l'Office fédéral de la santé publique
Membre suisse du Comité exécutif de l'Organisation mondiale de la santé OMS
Président du Committee of Experts on Tobaccco Industry Documents


Ré-Audition du Professeur Théo Abelin
ancien Directeur de l'Institut de médecine sociale et préventive de Berne

Tages Anzeiger 12. Oktober 1990 Prof. Dr Med. Theodor Abelin

The Wall Street Journal Oct. 23. 1979



Etude genevoise de Ragnar Rylander sur les enfants
... Après avoir fait des corrections dans la base de données, il n'y a plus maintenant de corrélation entre l'exposition à la fumée de tabac environnementale et la fréquence des infections respiratoires... Document réalisé par Pascal Diethelm avec liens directs sur le site de Philip Morris USA


L’étude genevoise sur les enfants de Ragnar Rylander
Manipulation des données et résultats contradictoires - Résumé - Extraits



La même étude 1991-1992! Qui a raison? Mme Mégevand ou le Professeur Rylander?

30 août 1991

Lettre du 30 août 1991 de Rylander à Osdene : Au travers de contacts que j'ai eu avec Bob et Don, je comprends que nous allons tous nous rencontrer à Richmond vers la fin septembre. Le programme de mes déplacements prévoit que j'arriverai le dimanche 29 septembre avec un départ dans l'après-midi du mardi 1er octobre. Ci-joint veuillez trouver un résumé des différents projets que je pense être d'un intérêt pour cette réunion. Je n'ai pas encore envoyé des copies à Bob [Robert Pages] ou à Don [Donald Hoel de SH&B] car je voudrais d'abord avoir votre approbation concernant le contenu et l'étendue de ces projets. Merci de bien me faire savoir quels sont les ajustements et les additions nécessaires et je les ferai et je correspondrai directement avec Bob et Don. (PM 2023533682) Rylander soumet sans apparente résistance son travail au double contrôle de Philip Morris Richmond (Osdene) et des avocats de Kansas City (Hoel).



Le résumé des projets qui accompagne la lettre précédente est un document de deux pages listant six activités différentes. Le projet genevois y est traité en bonne place: L'étude genevoise sur les habitudes alimentaires de l'enfant, les infections et l'exposition à la fumée ambiante a été terminée dans sa première phase et les résultats sont en cours d'évaluation. Une corrélation a été trouvée entre le nombre de cigarettes fumées par la mère et l'incidence de bronchite, mais une corrélation plus forte a été trouvée entre la même maladie et la consommation de certains légumes. […] Le projet semble très prometteur car les premières données suggèrent que les facteurs alimentaires peuvent être d'une importance égale ou même plus grande pour les maladies respiratoires infantiles que la fumée de tabac environnementale. (PM 2023533683/3684)
2 novembre 1991

2 Novembre 1991 -"Les données de l'étude sur les enfants commencent maintenant à paraître extrêmement intéressantes. Après avoir fait des corrections dans la base de données, il n'y a plus maintenant de corrélation entre l'exposition à la fumée de tabac environnementale et la fréquence des infections respiratoires." (PM 2023533345)

Ragnar Rylander’s Geneva study on children and respiratory diseases - Pascal Diethelm

2 November 1991 - The data from the child study now start to look extremely interesting. After corrections in the data base, there is now no correlation between ETS exposure and the frequency of upper respiratory infections. (PM 2023533345)
26 mars 1992

En regardant plus attentivement, on s'aperçoit qu'à Lausanne, en mars 1992, c'est apparemment Mme Mégevand qui présente (son nom est souligné dans l'Abstract). Il est dit notamment "Les résultats préliminaires nous ont permis de trouver une corrélation entre la fumée passive chez les enfants et la fréquence des bronchites;...".

26 mars 1992 - Abstract à la 17è Réunion de l'ADELF à Lausanne - Posters Thème B
Abstract complet
Extraits

17-20 mai 1992

A l'International Conference de l'American Thoracic Society, en mai 1992, c'est apparemment le Professeur Rylander qui présente (son nom est souligné dans l'abstract). Il est notamment dit "There were no significant relationships between ETS exposure and any of the respiratory disease."

May 17-20 1992 - Abstract American Thoracic Society - International Conference
Abstract complet *.pdf
Extraits


May 17-20 1992 - Report from AMERICAN THORACIC SOCIETY International Conférence
Report complet *.pdf
Extraits page 10 du Report


Lettre du 22 juin 1992 de Ragnar Rylander au Dr Wolf Reininghaus - Inbifo - qui accompagne le Report *.pdf





Revue de presse partielle de la Première Conférence internationale francophone sur le contrôle du tabac
Montréal 15 au 18 septembre 2002


Déclaration de Montréal 18.09.02

Le Devoir (Québec-Canada) 17 septembre 2002


Date: dim. 08.09.2002 23:03 - Objet: Affaire Rylander, nouveau procès
Cher Jean-Charles, et collègues,
Félicitations pour votre persévérance. Selon les informations sur votre site, les premiers témoignages confirment ce que vous avez affirmé depuis longtemps. Je suis très étonné de ne pas lire plus sur votre procès dans la presse, habituellemnt si prompte à dénoncer et à crier au scandale. Est-ce que la fraude scientifique dans le domaine de la santé publique serait moins importante que la tricherie des fiduciaires de Emron etc.? Merci de votre travail et de votre patience, le public suisse (et ses universités) ont visiblement besoin de beaucoup de temps pour ouvrir les yeux et voir les choses en face, mais le chemin à parcourir est long et pénible surtout pour vous, qui êtes les cibles dans un procès dont l’intention a comme but de détourner l’attention des vrais coupables. Il serait pas étonnant de constater que la prise de conscience dans le domaine de la prévention du tabagisme en Suisse aura fait un grand pas en avant grâce à votre perspicacité, votre intelligence et l’endurance que vous avez de ne pas lâcher et de mettre toute l’information ouvertement à disposition de tout le monde.
Avec mes salutations et toute ma sympathie:
Dr Rainer M. Kaelin, Pneumologie FMH, Morges, Vice-président Ligue pulmonaire suisse.

Autres Messages





APPEL - Deuxième Audience - Cour de Justice Chambre pénale - Genève

Lundi 26 août 2002 à 14h

Ré-Audition du Dr Hubert S. Varonier sur l'étude SCARPOL
et sur l'étude du Dr Rylander sur les enfants genevois

Audition du Dr Paul Bouvier Président de la
Commission d'éthique de la recherche en épidémiologie et santé publique

Audition du Dr Bill Farone Research and Development Department - Philip Morris - 1976-1984

Procès-verbal d'audience

Rylander Case - Geneva Court of Justice - Session of 26 August 2002 - Status report

Le Courrier 27 août 2002

Consultant agreement - Contrat du 7 décembre 1972 entre Ragnar Rylander
et Dr H. Wakeham, Vice President - Research & Development, Philip Morris

cf. plainte pénale du 19 avril 2001
page 9 paragraphe b) ... je n'ai jamais été l'employé de Philip Morris USA
dont je n'ai pas non plus été secrètement "à la solde".

Lettre accompagnant le contrat du 11 décembre 1972,
de T.S. Osdene, Director of Research, Philip Morris, à Ragnar Rylander

Tribune de Genève 27 août 2002

Téléjournal Télévision suisse romande (TSR1) 27 août 2002 19h30

Journal Léman Bleu Télévision 27 août 2002

NYHETER, 2002-08-26
"Rylander har villigt erbjudit sina tjänster"


Karl-Eric Tallmo, a Swedish journalist, has written an extensive account on the Rylander case in the Swedish science magazine Dagens Forskning (Today's Science), No. 12, 10-11 June 2002, entitled "Philip Morris assigned secret grants to Swedish professor". Rylander replied to the article, denying most of its claims. His extensive comments were printed in issue No. 15, 12-13 August, of Dagens Forskning.
Rylander's line of defence involved, among other things, questioning the professionalism of the journalist. Dagens Forskning has given Karl-Eric Tallmo space for an extensive reply to Rylander's comments. His answer has been printed in issue No. 16, 26-27 August. An English translation is now available on Karl-Eric Tallmo's web site at: ”Ragnar Rylander has willingly offered his services”
This is fascinating reading and is a breakthrough in Sweden, where, before this series of articles in Dagens Forskning, a kind of "law of silence" seemed to surround Rylander's special activities at the service of the tobacco industry.
See also Karl-Eric Tallmo's first article at http://www.nisus.se/archive/020610e.html


3 documents intéressants tirés du site internet de Philip Morris (*.pdf):

15 juin 1999 - Email d'Edward Sanders à Cathy Ellis L. Subject: Chinese Study
Courrier électronique interne à Philip Morris entre Ted Sanders, "principal scientist" et assistant du directeur à Cathy Ellis, "senior vice-president", Worlwide Scientific Affairs, Philip Morris. "L'étude chinoise cas-témoins ne peut pas être financée par le CIAR [l'organisation écran de l'industrie du tabac qui a été abolie par la justice américaine dans le cadre de Master Settlement Agreement]. [Nous] pensons qu'il y a de nombreuses raisons pour lesquelles cette étude doit aller de l'avant et j'ai examiné les possibilités que cela puisse se faire. Du point de vue des scientifiques chinois qui participent à ce projet, nous en avons déduit qu'ils auraient des difficultés à accepter de l'argent venant directement des compagnies de tabac. Toutefois, Ragnar Rylander a été impliqué - en tout cas d'une manière marginale - dans le projet lors de sa phase pilote, qui est, come vous le savez, terminée, et il serait plus que disposé à être utilisé, lui même ou l'Université de Göteborg, comme sponsor de l'étude, le financement en étant assuré par Philip Morris." On voit que Philip Morris envisage un mécanisme consistant à utiliser l'Université de Göteborg comme institution écran pour "blanchir" son argent et ainsi contourner l'obstacle causé par le sens de l'éthique des chercheurs chinois, mécanisme qui repose sur la complicité de Ragnar Rylander, qui dans l'esprit des hauts cadres de Philip Morris apparaît comme acquise sans l'ombre d'une hésitation.

Fax du 26 septembre 1999 de Ragnar Rylander à Laureen McAlpin, Scientific Affairs,
Philip Morris USA

Rylander soumet une version révisé de son budget. Il observe qu'il a supprimé les coûts relatifs à une conférence sur les poussières organiques car "quelqu'un pourrait remettre en question l'utilité d'une telle conférence pour Scientific Affairs [branche de Philip Morris USA] en regard du niveau de détail des différentes activités que nous devons maintenant mettre dans les budgets." Cette remarque révèle le critère qui dicte le choix du financement : "l'utilité pour Scientific Affairs", c'est-à-dire pour Philip Morris, des projets considérés, et non leur utilité sociale ou de santé publique. L'utilisation du "nous" dans "nous devons mettre dans les budgets" est aussi révélatrice du niveau d'intégration de Rylander au sein de Philip Morris. Il parle comme s'il faisait partie de la maison, ce qui n'est pas surprenant après 30 années de bons et loyaux services - il est probablement l'un de plus anciens collaborateurs de la multinationale.

Fax du 21 décembre 1999 de Ragnar Rylander à Rick Solana, Scientifc Affairs,
Philip Morris USA

Rylander indique qu'il a soumis un budget pour la poursuite en 2000 de son travail de consultant et ses déplacements - confirmant par la même qu'il travaille comme consultant pour la multinationale. Il confirme que son étude genevoise sur les enfants est bien financée par Philip Morris (alors qu'aucune mention de ce financement n'est indiquée dans l'article sur cette étude publié dans Archives of Environmental Health). Rylander rappelle que Philip Morris a soutenu financièrement ses activités scientifiques à Genève depuis l'année 1974. Sans le financement de Philip Morris, il ne sera pas capable de payer les salaires de son personnel à Genève dans deux semaines (c'est à dire en janvier 2000). Le personnel est donc dans une situation de précarité dont l'issue dépend entièrement des arrangements financiers "occultes" (mot utilisé par le Tribunal de police dans son jugement) entre Rylander et Philip Morris. Finalement, on apprend que Rylander a commencé une nouvelle étude et qu'il a déjà recruté 250 personnes sur le terrain pour y participer.



Le Temps août 2002

Article dans le BMJ

Affaire Philip Morris-Nicorette




APPEL - Première Audience - Cour de Justice Chambre pénale - Genève

lundi 24 juin 2002 à 9h

Décision - 2 Audiences agendées au :
Lundi 26 août à 14h et Lundi 23 septembre à 10h





"Mieux vaut être condamné pour diffamation qu'être complice d'une imposture
en restant silencieux. Tous mes encouragements dans cette juste lutte."

Un homme politique genevois




Quand Philip Morris invite des pneumologues
à un symposium, tous frais payés


Dimanche.ch 30 juin 2002



NUMMER 12 - TISDAGEN DEN 11 JUNI 2002

Dagens Forskning [Today's Science] no 12, 10-11 June 2002
Philip Morris assigned secret grants to Swedish professor






Dossier - Prises de position de la santé publique suisse - Juin 2002

Communiqué à la Presse du 18 juin 2002

Le Courrier 20 juin 2002


Lettre du 12 juin 2002 de l'
Assemblée des Délégués-es
de l'Association suisse pour la
prévention du tabagisme

(AT-Berne), signée à l'unanimité
des Délégués-es présents à l'
Assemblée annuelle 2002



Lettre du 11 juin 2002 de la Commission fédérale
pour la prévention du tabagisme, signée à l'unanimité de la Commission


D F
Membres de la Commission fédérale pour la prévention du tabagisme
D=version allemande et F=version française



Message du Président de l'
Association pour la prévention du tabagisme

CIPRET-Genève -
Rapport d'activité 2001



Prise de position du Comité de l'APRET
Association pour la prévention du tabagisme - Genève
18 juin 2002 - Assemblée générale annuelle 2002



Les stratégies utilisées par l'industrie du tabac pour contrer
les activités de lutte antitabac à l'Organisation mondiale de la Santé
Rapport du Comité d'experts de l'OMS sur les documents de l'industrie du tabac. Juillet 2000.
Extraits du résumé d'orientation + Recommandations-Extraits





Sixième Audience du Tribunal de Police - JUGEMENT: vendredi 24 mai à 9h

Ragnar Rylander vs CIPRET and OxyGenève
Decision of the Tribunal de Police, 24 May 2002
Comments by CIPRET-Genève and OxyGenève

Le Jugement du 24 mai 2002

Les activités professionnelles de santé publique au banc des accusés.
APPEL INTERJETÉ! La Cour de justice de Genève rejugera.
Après le paradis fiscal, le paradis judiciaire pour les cigarettiers, en Suisse?

Le Jugement du 24 mai 2002 avec passages mis en gras par la défense et communiqué de presse

Le Communiqué de presse du CIPRET-Genève et d'OxyGenève du 24 mai 2002

Revue de Presse

MESSAGES

I too am dismayed by the judges' verdict. The concern of course is that the industry will feel emboldened to intimidate others with such law suits. I wish you well for the appeal -- the ruling and behavior remind me of the State Security trials going on around the world where the decision feels ordained despite the facts. I hope you can maintain your health and well-being. Please let me know if there is anything further I can do from this end -- do you need any financial support? Warmest regards, bert
Norbert Hirschhorn MD, New Haven, USA

Traduction: Je suis consterné par le verdict des juges. Ce qui est inquitétant c'est que l'industrie du tabac va se sentir encouragée d'intimider les autres responsables de santé publique avec de tels procès. Je vous adresse mes meilleurs souhaits pour l'appel. Le jugement et le comportement du tribunal me rappellent les jugements sur la sécurité de l'état qui ont lieu un peu partout dans le monde dont les décisions donnent l'impression d'être décrétées en dépit des faits. J'espère que vous pourrez conserver votre santé et votre bien-être. Dites-moi si je peux faire quelque chose d'autre de mon côté -- avez-vous besoin d'une quelconque aide financière? Avec mes salutations chaleureuses, Bert

(Dr Norbert Hirshorn est l'ex-directeur de la division de la santé de la famille, département de la santé, état du Minnesota, aux Etat-Unis. Il est l'un des grands spécialistes mondiaux des documents secrets de l'industrie du tabac et agit en tant que consultant de l'OMS dans ce domaine. Il a publié de nombreux articles sur le sujet.)
"Mieux vaut être condamné pour diffamation qu'être complice d'une imposture en restant silencieux.
Tous mes encouragements dans cette juste lutte.
"
Un homme politique genevois
Cher jean-Charles,
"A qui profite le crime ?". Ce jugement inique donne l'impression de vouloir détourner l'attention sur la forme de ton combat et non sur le fond ! Afin d'éviter bien sûr de rechercher les immenses enjeux de pouvoir détenus par les cigarettiers et ceux qui en vivent ... C'est toujours difficile de s'attaquer à des montagnes, mais tu fais ton travail au service de la santé publique. Ce combat est un combat d'intérêt général et tu as raison de le poursuivre. Surtout, ne te sens pas seul car tu es le porte-parole symbolique d'une majorité de gens qui en ont assez que l'argent permette de manipuler les informations données au public.
Anne-Marie von Arx-Vernon, députée au Grand Conseil - Genève.
Jean Charles,
Je suis choqué par ce jugement qui déconsidère le concept du conflit d'intérêt. Que peut-on faire à titre collectif... Amitiés. Albert.
Prof. Albert Hirsch - Hôpital Saint Louis - Paris - FRANCE
Caro dottor Rielle,
Le esprimo innanzitutto la mia piena solidarietà nell'affare Rylander. La decisione del "Tribinal de Police" di Ginevra appare incomprensibile a un profano e offonde il mio senso di giustizia. Indipendentemente dalle modalità di denuncia da parte vostra il Tribunale avrebbe dovuto quanto meno riconoscere l'importante contributo che voi avete dato alla trasparenza in due problema di grande interesse pubblico: la pericolosità del tabacco e l'indipendenza della ricerca scientifica. Indipendenza che viene negata a priori se esistono dei rapporti occultati con una parte interessata. Altro che "volonté aveuglante"! Comunque le ammissioni contenute nella sentenza saranno per noi un importante strumento di lavoro. Per questo le sono profondamente riconoscente. Con cordialità e stiuma.
Pietro Martinelli (ndlr: Président de la Commission fédérale pour la prévention du tabagisme)
"Quel que soit le verdict, je vous remercie pour votre travail à vous deux, qui a permis non seulement de thématiser les méthodes de l'industrie, mais surtout de sensibiliser les milieux médiatiques, politiques et scientifiques à perdre une certaine naïveté bien suisse quant aux enjeux et aux intérêts liés au tabac."
Philippe Vallat, OFSP (Office fédéral de la santé publique)
Pascal,
Congratulations (sort of). I know how difficult it is to achieve any success in the Swiss environment.
It seems to me that you can make good use on appeal of the trial court's unwillingness to consider alteration of research results to please a sponsor as scientific misconduct. After all, does Switzerland really want to announce to the world that its scientific research cannot be trusted?
------------------------
Pascal,
Félicitations (d'une sorte). Je sais combien il est difficile d'arriver à un résultat de quelque sorte dans l'environnement suisse.
Il me semble que vous devez pouvoir faire bon usage du refus du tribunal de considérer comme de la fraude scientifique la modification de résultats de recherche pour satisfaire un sponsor. Après tout, est-ce que la Suisse désire vraiment annoncer au monde que son travail scientifique n'est pas digne de confiance?
Dick.
Richard Daynard
Directeur, Tobacco Products Liability Project
Boston, USA

Mon cher Jean-Charles,
Ce jugement est tout simplement inique et le verdict est en contradiction systématique avec ses considérants! En ma qualité d'ancien juge assesseur (Tribunal de la jeunesse) je me demande comment un tribunal peut ainsi reconnaître des faits (cf mon propre témoignage) et si peu en tenir compte dans la décision de la sentence. Cela frise la schizophrénie (medicus dixit!). Ce jugement doit effectivement faire l'objet d'un recours à une instance supérieure. Avec toute mon amitié.
PD Dr Hubert S.Varonier
Spécialiste FMH en pédiatrie et allergologie& immunologie clinique
Président du CIPRET-ITAG VS

Je pense que tout le monde anti-tabac francophone doit être au courant de la condamnation de nos collègues suisses qui ont mis à jour et dénoncé la fraude rémunérée par Philip Morris d'un "scientifique" suisse qui mettait en doute les effets du tabagisme passif sur le cancer du poumon tout en évoquant la responsabilité d'une exposition aux perruches. Cette condamnation (même si elle est partielle) est surprenante. Certes la justice est humaine et donne parfois des résultats surprenants (le CNCT en a fait l'expérience) et c'est la raison pour laquelle nous devons soutenir nos collègues. Ils font appel et ils ont raison, mais sans doute devrions-nous commencer à démontrer que ce qui ce passe en Suisse nous concerne. Jean-Charles et Pascal, auprès de qui pouvons-nous exprimer notre désapprobation? Avec tous mes encouragements,
Pr Gérard Dubois, Président du CNCT
Je suis le secrétaire général du CNCT.
je lis le mail du Pr DUBOIS, président du CNCT et je ne peux que m'associer à son indignation. Mais je sais qu'il y a de l'honneur dans certaine condamnation. Toutefois, nous devons réagir à cette condamnation et manifester notre indignation. Avez-vous le texte intégral de ce jugement et ses motivations? Il serait intéressant de soumettre ce jugement à nos avocats français et d'avoir leur analyse. Il faut aussi l'envoyer pour discussions et commentaires au prochain congrès francophone au Canada. Avec toute ma sympathie
C. PESCHANG, secrétaire général du CNCT
Vous avez raison de ne pas accepter cette manière cavalière de décrire la manière avec laquelle vous vous êtes déchargés de votre obligation professionnelle, vous et votre collègue. Il n'est pas inédit qu'un juge fasse siennes les représentations d'une des parties à une affaire et dans le cas qui vous concerne, il semble bien que ce soit ce qui s'est passé...
Toujours est-il qu'il vous faut aller en appel. Il est rare que ce type de jugement faisandé survive à l'examen par un autre tribunal, surtout un tribunal d'appel comporte plus d'un juge. Et je réitère mon accord avec la proposition de Simon Chapman, de nous cotiser pour vous aider dans ce projet extrêmement important pour la lutte contre le tabagisme ailleurs dans le monde. Il y a longtemps que la veulerie de la Suisse est utilisée hors de ce pays pour contrer les initiatives que tentent d'adopter les autres juridictions. Votre propre travail pour démasquer Rylander a déjà prouvé son utilité. Il vous faut donc achever cette importante entreprise de salubrité.
Fernand Turcotte - Université Laval - Québec. Canada
Autres Messages




Cinquième Audience du Tribunal de Police: mardi 23 avril 2002 à 10h30

Décision De Monsieur le Président du Tribunal de Police de Genève:
Renonce à entendre les 6 autres témoins de la défense et les 2 autres témoins de la partie civile.
Prononce l'Audience des plaidoiries.

Plaidoiries de:
partie civile - Me Michel Halpérin
défense - Me Christian Pirker et Me Charles Poncet

Conclusions déposées par Me Michel Halpérin - 23 avril 2002

Le Jugement est en délibéré.
Le verdict sera rendu vendredi 24 mai 2002, à 9h, en audience publique.

Procès-verbal d'audience

24 avril 2002 - La Presse

ATS 23.04.02

Le Courrier 24.04.02


Tages Anzeiger Zürich 24.04.02
online avec license

Tribune de Genève 24.04.02


Le Temps 24.04.02

documents:
Publications mettant en cause les activités de Ragnar Rylander
Liste partielle compilée par P. Diethelm, OxyGenève

Ragnar Rylander, coordinateur de la recherche " clandestine " à INBIFO
Pascal A. Diethelm, OxyGenève
Nous présentons ci-dessous des extraits de quelques documents significatifs qui montrent comment Philip Morris a fait l'acquisition d'un laboratoire de recherche biologique à Cologne en Allemagne pour y conduire des recherches " confidentielles ", hors de portée des investigations éventuelles de la justice américaine.
La supervision financière et la coordination scientifique de ce dispositif a été confiée à une seule personne, qui n'était pas officiellement employée de Philip Morris. Ce " coordinateur " supervisait les projets de recherche d'INBIFO, recevait tous les rapports scientifiques et approuvait toutes les factures avant leur paiement par FTR. Cet intermédiaire entre Philip Morris R&D et INBIFO, qui jouait un rôle central dans ce judicieux dispositif, était un professeur suédois de médecine environnementale réputé qui, parallèlement à cette activité secrète, enseignait aux universités de Göteborg et de Genève. Son nom : Ragnar Rylander. Il fut pendant 30 ans l'une des rares personnes ayant au monde la meilleure connaissance de la toxicité réelle de la fumée de tabac. Non seulement, si on en croit les documents cités ci-dessous et d'autres disponibles sur Internet, il n'aurait pas partagé cette connaissance avec la communauté scientifique et médicale, mais il a consacré une partie substantielle de sa carrière académique officielle à des études niant ou minimisant la nocivité de la fumée.

Le deuxième Symposium Rylander - Pascal A. Diethelm, Président, OxyGenève
En 1983 se tient à Genève et sous l'égide de l'Université de Genève le deuxième " Symposium Rylander " sur le tabagisme passif. Les conclusions de ce symposium, largement favorables aux thèses de l'industrie du tabac, seront abondamment reprises et citées par cette dernière. Nous allons examiner quelques documents retraçant l'histoire de ce symposium. Ces documents montrent à quel point cette manifestation s'inscrivait dans une stratégie d'ensemble de l'industrie du tabac, et illustrent le niveau d'implication des avocats de l'industrie dans la recherche scientifique sur la fumée environnementale.

Sponsored Symposia on environmental Tobacco Smoke Lisa A. Bero, PhD; Alison Galbraith; Drummond Rennie MD - Journal of the American Medical Association (JAMA) - 23 février 1994 - Vol 271, No. 8 pp. 612-617
Les auteurs ont étudiés 297 articles sur le tabagisme passif produits à l'issue de symposium en les comparant avec 100 articles parus dans des revues scientifiques publiés entre 1965 et 1993. Le premier symposium sur le tabagisme passif est celui de l'Université de Genève organisé par Rylander en 1974 aux Bermudes. L'observation centrale des auteurs est que la publication et la dissémination de symposium sur le tabagisme passif apparaît comme faisant partie d'une campagne stratégique de l'industrie du tabac visant à tromper le public sur les risques liés au tabac.

Etude sur les habitudes alimentaires des femmes non-fumeuses qui vivent avec des fumeurs ou des non-fumeurs - Article publié dans le European Journal of Public Health (EJPH) - Vol. 9 1999 No 2
Correspondance Martin McKee – Rylander (au sujet de l’article traité ci-dessus)
Epilogue: Le Prof. McKee a soumis l'affaire décrite ci-dessus au Committee on Publication Ethics (Comité d'éthique de la publication), qui regroupe les éditeurs en chef des revues médicales les plus prestigieuses, telles que le British Medical Journal et le Lancet. L'affaire a été présentée sans mentionner le nom de Ragnar Rylander, l'anonymat étant requis par le comité dans ce genre de situation. Le comité a été très critique au sujet de l'action de l'auteur anonyme, qu'elle a qualifié d'injustifiable, et a donné son entier soutien à McKee pour la façon dont il avait traité cette affaire. Décision a été prise de saisir le Comité suédois de la fraude scientifique.

Fraud, Distorsion, Delusion, and Consensus: The Problem of Human and Natural Deception in Epidemiologic Science Alvan R. Feinstein - The American Journal of Medicine - Volume 84 pp 475-478 (March 1988) - (Document PM 2501187831/7834)
L'article traite de différents types de fraude scientifique, en les plaçant dans le contexte de la recherche en épidémiologie. Il considère trois formes particulières de la tromperie scientifique (deception) : la dénaturation des faits (distorsion), l'interprétation fallacieuse des faits (delusion), et finalement ce qu'il appelle le "syndrome du consensus". Nous traduisons ci-dessous quelques extraits de cet article, suivis de notre commentaire.

Why Review Articles on the Health Effects of Passive Smoking Reach Different Conclusions Deborah E. Barnes, MPH; Lisa A. Bero, PhD - Journal of the American Medical Association (JAMA) 20 mai 1998 - Vol 279, No. 19 pp.1566-1570
Les auteurs passent en revue 106 articles traitant des effets sur la santé du tabagisme passif et ayant été publiés dans la presse scientifique entre 1980 et 1995, afin d'étudier pourquoi certains articles arrivent à des conclusions contraires à celles reconnues par le consensus scientifique. La conclusion de l'étude est sans ambiguïté : l'affiliation de leurs auteurs à l'industrie du tabac est le seul facteur qui distingue les articles concluant que le tabagisme passif n'est pas nocif pour la santé des articles dont les conclusions mettent en évidence les dangers du tabagisme passif.

Rylander et l'industrie du tabac - Les débuts (période 1962-1971)

Tribune de Genève 20-21.04.02 Première à Genève! Le Tribunal fédéral donne raison à la prévention! Ses adversaires sont totalement déboutés! Un très grand merci à la majorité du Grand Conseil genevois qui a pris ses responsabilités. Aux autres cantons et surtout au Conseil fédéral d'agir!

Le Courrier 17.04.02



Quatrième Audience du Tribunal de Police: mardi 9 avril 2002 à 8h30

- Audition du Professeur Thomas Zeltner Directeur de l'Office fédéral de la santé
Membre suisse du Comité exécutif de l'Organisation mondiale de la santé OMS
Président du Committee of Experts on Tobaccco Industry Documents

- Audition du Dr Richard Carchman vice-Président Philip Morris U.S.A. (témoin de la partie civile)

Procès-verbal d'audience

10 avril 2002 - La Presse Le Courrier 10.04.02

Le Temps 10.04.02 Tribune de Genève 10.04.02

documents:
INBIFO 1973-02-01 Confidential Organization
Institut für industrielle und biologischen Forschung Feb. 16, 1973
Our Technical Program at INBIFO Septembre 18, 1972
Exemple de factures émises en 1989 par INBIFO dont le paiement a été approuvé par Ragnar Rylander - 12 factures montrées au Procès pour un Total 1989 (DM) 12'460'536.-
Exemple de factures émises en 1975 par INBIFO dont le paiement a été approuvé par Ragnar Rylander - 28 factures pour un Total 1975 (DM) 4'181'197.-
The report of the committee, entitled "Tobacco Industry Strategies to Undermine Tobacco Control Activities at the World Health Organization," was released in August 2000.


Clip d'un célèbre serment! sur le site

Philip Morris - Très grave accusation:
"Defective" cigarette filters hidden for 40 years, claim scientists



Troisième Audience du Tribunal de Police: mardi 19 février 2002 à 8h30

- Audition du Professeur Philippe Leuenberger (CHUV-Lausanne)
sur l'étude SAPALDIA et le rôle du Dr Rylander

- Audition du Dr Hubert S. Varonier sur l'étude SCARPOL
et sur l'étude du Dr Rylander sur les enfants genevois

Procès-verbal d'audience

20 février 2002 - La Presse

documents:
Etude genevoise de Ragnar Rylander sur les enfants ... Après avoir fait des corrections dans la base de données, il n'y a plus maintenant de corrélation entre l'exposition à la fumée de tabac environnementale et la fréquence des infections respiratoires... Document réalisé par Pascal Diethelm avec liens directs sur le site de Philip Morris USA
Ragnar Rylander’s Geneva study on children and respiratory diseases. Pascal A. Diethelm
Lettre de Ragnar Rylander à Richard Carchman faisant référence à la Commission officielle genevoise Environnement et Santé Version *.pdf
Plan d'action SAPALDIA, par l'industrie du tabac in SAPALDIA Commentaires (3 dernières pages) Version *.pdf
Comments on article SAPALDIA, par R. Rylander Version *.pdf
SAPALDIA-Argumentation à usage externe par la Communauté de l'industrie suisse de la cigarette Version *.pdf
Lettre au professeur Thomas Zeltner, Directeur de l'OFSP, sur le "Report on passive smoking in Switzerland", par la Communauté de l'industrie suisse de la cigarette Version *.pdf
Lettre à la Commission fédérale pour les problèmes liés au tabac "Report on passive smoking in Switzerland", par la Communauté de l'industrie suisse de la cigarette Version *.pdf



Mars-décembre 2001 - Enquête par le Rectorat de l'Université de Genève
Conclusions de la Commission d'enquête Université de Genève - Industrie du tabac

30 mars 2001 - Le Rectorat décide d'enquêter

6 novembre 2001 - Conclusions et mesures du rectorat faisant suite à la dénonciation sur l'existence
de liens entre l'industrie du tabac et l'Université de Genève Version *.pdf

12 décembre 2001 - Communiqué de Presse de l'Université de Genève

12 décembre 2001 - Communiqué de Presse du CIPRET-Genève et d'OxyGenève

16 December 2001 - The University of Geneva decides to distance itself from the Tobacco Industry
Comments by CIPRET-Genève and OxyGenève
Press release of 12 December 2001 by CIPRET and OxyGenève - Version *.pdf

13 décembre 2001 - La Presse

Position de la Conférence Universitaire des Associations d’EtudiantEs (CUAE)
relativement aux "conclusions" et mesures du Rectorat de l'Université de Genève

L'Auditoire 147 - Journal des étudiants de l'Uni de Lausanne
Des sponsors pour les universités




Octobre-novembre 2001 - Deuxième Audience du Tribunal de Police et Mise au point

10 octobre - 6 novembre 2001 - Mise au point et Deuxième Audience au Tribunal de Police
L'accusation de dénonciation fiscale est mensongère.

La lettre de l’Administration fiscale cantonale attestant que :
- nous ne sommes pas à l’origine de la procédure de contrôle envers M. Rylander;
- nous n’avons pas demandé à être renseignés sur les suites de l’affaire fiscale.

6 novembre 2001 - Deuxième Audience

- Audition du Professeur André Rougemont, Directeur de l'Institut de médecine sociale et préventive
Faculté de Médecine de Genève

- Audition du Dr Chung-Yol Lee, co-auteur du rapport avec Stanton A. Glantz à la demande de l'OMS
The Tobacco Industry's Successful Efforts to Control Tobacco Policy Making in Switzerland
L’industrie du tabac et son influence sur la politique du tabac en Suisse couronnée de succès
La page qui concerne M. Rylander La note 57 de cette page
Rapport complet http://www.library.ucsf.edu/tobacco/swiss/
Bref Résumé français http://www.library.ucsf.edu/tobacco/swiss/french.html

- Audition du Professeur Theo Abelin
ancien Directeur de l'Institut de médecine sociale et préventive de Berne

Procès-verbal d'audience

6-7 novembre 2001 et 17 octobre 2001 - La Presse




Juin-août 2001 - Première Audience au Tribunal de Police et Premier Jugement

12 juin - Le Procès aura lieu le vendredi 29 juin 2001 à 10h30

26 juin 2001 - Communiqué à la Presse

29 juin 2001 - Le procès débute à 10h30 au Tribunal de Police de Genève

Procès-verbal d'audience

30 juin 2001 - La Presse

16 août 2001 - Jugement du Tribunal de Police du Canton de Genève



16 août 2001 - Communiqué à la Presse

18 août 2001 - La Presse



Avril-mai 2001 - Dépôt de la plainte pénale et Décision de M. le Procureur Général

20 avril 2001 - Plainte pénale de M. Ragnar Rylander contre
Pascal Diethelm (OxyGenève) et Jean-Charles Rielle (CIPRET-Genève)

4 mai 2001 - Dépôt chez Monsieur le Procureur Général des moyens de défense
par MM. Diethelm et Rielle

8 mai 2001 - Réponse du Rectorat de Göteborg University - Suède

15 mai 2001 - Plainte pénale: Décision de Monsieur le Procureur Général - Feuille d'envoi
Renvoi de la plainte devant le Tribunal de Police
Nous avions demandé le 4 mai dernier à Monsieur le Procureur Général, s'il ne pouvait classer
la plainte, de la renvoyer au Tribunal de Police, vu le caractère lié à la santé publique et ainsi
bénéficier d'un traitement en audience publique.

Avril-Mai 2001 - La Presse




Mars 2001 - Conférence de Presse - Documents de référence

Jeudi 29 mars 2001 - COMMUNIQUÉ À LA PRESSE
Genève, plate-formed'une fraude scientifique sans précédent : documents nominatifs accablants sur le
Prof. Ragnar Rylander, avec les liens exposant ces documents, liens notamment sur le site de Philip Morris


30-31 mars - La Presse

Vendredi 30 mars 2001 - LE RECTORAT ENQUÊTE!

LE RAPPORT SUR LA SUISSE QUI FAIT ÉCLATER LA VÉRITÉ!
The Tobacco Industry's Successful Efforts to Control Tobacco Policy Making in Switzerland
L’industrie du tabac et son influence sur la politique du tabac en Suisse couronnée de succès
La page qui concerne M. Rylander La note 57 de cette page
Rapport complet http://www.library.ucsf.edu/tobacco/swiss/
Bref Résumé français http://www.library.ucsf.edu/tobacco/swiss/french.html

documents:
Lettre de M. R. Rylander à M. Raymond Fagan, Principal Scientist, Philip Morris Research Center, Richmond (1974-10-03)
Lettre de M. R. Rylander à M. Tom S. Osdene, Director of Research, Philip Morris Research Center, Richmond (26/01/1982)
Relations publiques Philip Morris - Plan 1994
Procès-verbal de la séance de la Commission scientifique de la Communauté de l'Industrie suisse de la cigarette du mercredi 18 mai 1994, à 9 heures 15, à Zürich
Organisation de la CISC (25/02/1994)

Environnement et Santé - Le Programme de la Faculté de Médecine de Genève (1996-1997)




Le Temps 28 juillet 2001

Nottingham University cancer staff quit over BAT row
Sixteen medical staff have resigned from Nottingham University
in protest at the acceptance of a multimillion pound grant from British American Tobacco.


Documents consultables sur le site de Philip Morris www.pmdocs.com

Tous les documents de la Justice américaine concernant les cigarettiers

Philip Morris Incorporated Document Site
R.J. Reynolds Tobacco Company Document Site
Brown & Williamson Document Site
Lorillard Tobacco Company Document Site
The Tobacco Institute Document Site
The Council for Tobacco Research Document Site


sont consultables à partir du site




RETOUR