Yahoo! Actualités Santé - mardi 2 juillet 2002, 10h00
Un symposium "indécent" pour acheter les médecins?


Le Monde - LE MONDE | 03.07.02 | 17h12
Quand Philip Morris invite des pneumologues à un symposium, tous frais payés



PHILIP MORRIS INVITE

De très nombreux scientifiques francophones ont reçu la semaine dernière une invitation de Philip Morris (PM) à aller passer trois jours en Suisse « avec la personne de leur choix », tout frais payés, pour participer à un « symposium ». Dans ce courrier, PM va jusqu´à remercier l´un de nous en laissant croire à une collaboration. Les marchands de mines antipersonnel ont la décence de ne pas inviter les chirurgiens orthopédistes à un symposium pour parler des méfaits de leur production et connaître l'avis des chirurgiens sur le sujet. PM, qui est le premier responsable des 4 millions de décès annuels dus au tabac dans le monde, a l'indécence d'organiser deux pseudo symposiums scientifiques, les 12-13 novembre 2002 et les 19-20 novembre à Neuchâtel.

Il est bon de rappeler à ceux qui seraient tentés que:

1. PM, ainsi que deux autres cigarettiers, fait l´objet, aux Etats-Unis, d´une action judiciaire de l´Union Européenne pour contrebande et blanchiment d´argent sale, avec l´appui de dix gouvernements européens, dont la France.
2. Un journaliste italien de la chaîne de télévision italienne RAI a récemment rapporté sur FR3 et FR5 le témoignage d´un haut responsable de la mafia italienne qui lui a raconté comment PM l´avait invité à Sarajevo pour lui vanter leurs nouveaux produits pour accroître le volume de vente en contrebande. Parce qu´il était peu libre de ses mouvements, PM lui avait envoyé un avion!
3. Les actions judiciaires aux Etats-Unis et la contrainte de rendre public ses documents internes américain font que les documents "dangereux" de PM ne transitent plus par les Etats-Unis mais par la Suisse où PM a son siège européen.
4. PM a besoin de se refaire une virginité et a même changé de nom (ALTRIA), mais tous les cigarettiers continuent leurs méfaits dans les pays en voie de développement comme peuvent en témoigner nos collègues africains, y contestant encore les dangers du tabagisme.
5. Pourquoi avoir fait condamner le Prix PM qui consacrait plus d´argent à se promouvoir qu´à doter son prix ? Il y a quelques années, nos collègues qui avaient accepté de siéger dans le jury ont donné pour excuse l´argent à distribuer mais la plupart regrettaient aussi d´avoir ainsi cautionné PM, indiquant qu´ils ne renouvelleraient pas l´expérience si elle était à refaire.
6. Qu´allons nous dire à ceux qui se battent pour que leur gouvernement refuse l´argent de PM pour faire des campagnes soit disant pour dire aux jeunes de ne pas fumer tout en indiquant de manière perverse que fumer est une attitude d´adulte responsable! Ces pays ont souvent aussi l´excuse du manque de moyens financiers;
7. En France même, lors des derniers Internationaux de tennis à Roland Garros, PM a installé, comme les années précédentes, un stand illégal, mais bien placé, pour les visites des scolaires. Une action judiciaire est en cours.
8. N´oublions pas que des équipes entières ont quitté l´Université de Nottingham qui a accepté de créer une Chaire financée par le cigarettier British American Tobacco. Les mouvements anti tabac britanniques, mais aussi les associations médicales britanniques et internationales se sont battus contre ce cheval de Troie.
9. L´industrie du tabac, dont PM, a fait l´objet en France de plus de 30 condamnations pénales définitives en cinq ans. Ses dirigeants sont donc des délinquants multirécidivistes.
10. Le symposium est prévu au moment où l´OMS est responsable d´un processus diplomatique qui doit aboutir à un traité international sur le tabac appelé Convention Cadre. PM a, à tout prix, besoin de faire croire à une collaboration possible avec les milieux scientifiques et médicaux. C´est pourtant PM qui est à l´origine de l´opération "White Coat" qui a consisté à soudoyer des chercheurs pour maintenir une fausse controverse sur les dangers du tabagisme passif. Souvenez-vous de la campagne mettant au même niveau le lait, les biscuits et le tabagisme passif. Le Centre International contre le Cancer vient de classer ce dernier parmi les cancérogènes.
11. Les documents internes de l'industrie du tabac ont montré combien l' industrie avait tenté de manipuler les scientifiques des plus grandes institutions et réussi à influencer certaines publications dans les revues les plus prestigieuses. Tous les grands organismes de recherche, toutes les grandes revues scientifiques ont clairement pris la décision de ne plus coopérer avec l'industrie du tabac

Au moment où se discute la Convention Cadre, il est particulièrement inopportun de participer à une réunion organisée par un cigarettier. Une attitude conciliante pouvait, à la rigueur, se concevoir avant 1998, date à partir de laquelle nous avons eu accès aux documents de l´industrie du tabac. Aujourd´hui cette attitude n´est ni acceptable ni excusable. Il faut refuser de participer à cette mascarade «scientifique», et il ne faut se laisser ni bercer ni berner par le confort de l'invitation. L´accepter ne serait pas un compromis mais bien une compromission.

Pr M.Tubiana Président de L´Alliance pour la Santé, Coalition contre le tabagisme
Pr G. Dubois Vice Président
Pr A. Hirsch Secrétaire Général
Pr B. Dautzenberg Président de l´OFT



RETOUR