TABAGISME PASSIF AU LIEU DE TRAVAIL
CONSEIL ET ADRESSES

Le tabagisme sur le lieu de travail demeure dans bien des cas un problème non-résolu. Les non-fumeurs se plaignent de la nuisance qui consiste à être exposé à la fumée du tabac. Cela crée des tensions entre les collaborateurs/collaboratrices qui fument et ceux/celles qui ne fument pas.


Que faire ?

La nocivité du tabagisme passif est scientifiquement prouvée et l'employeur est tenu par la loi de veiller à la protection de la santé de ses collaborateurs et collaboratrices.


Comment procéder ?

Le mieux est de trouver une solution au conflit au sein même de l'entreprise. Il faut tout d'abord que le problème soit discuté avec les personnes concernées. Il est peut-être possible de trouver de cette manière une solution immédiate. Au cas ou aucune conciliation ne pourrait être obtenue, il faudrait informer la hiérarchie et lui demander de prendre des mesures appropriées. Si toutes les tentatives pour maintenir des places de travail sans fumées restaient vaines, il faudrait alors faire intervenir la loi.


Création d'un espace de travail aussi exempt de fumée que possible

Etant donné que le tabagisme passif n'est pas "seulement" une nuissance, mais il peut également recéler des risques pour la santé, des mesures s'imposent pour protéger les intéressés du tabagisme passsifs sur le lieu de travail.Une majorité de la population passe chaque jour 8 heures et plus sur son lieu de tavail. Il est bien rare que chacun choisissent librementson environnement comme par ex. lorsque l'on va au cinéma ou au théâtre. C'est pourquoi la prise en compte du problème par l'employeur est indispensable.
La solution la plus simple et la moins onéreuse est sûrement de créer une entreprise sans fumée. Il n'en demeure pas moins que pour de nombreux fumeurs/fumeuses - en Suisse, près d'un tiers des personnes en âge de travailler fument - il n'est pas évident de rester toute une matinée ou tout un après-midi sans fumer. La création d'une entreprise sans fumée entraîne l'aménagement de zones réservées aux fumeurs. Un grand nombre d'entreprises adoptent avec succès cette solution.


Le tabagisme passif est un risque

Toutes personne qui fume involontairement, donc passivemement, sur son lieu de travail court un risque pour sa santé. Jusqu'à maintenant, on n'avait mis en évidence les maladies respiratoires par la fumée passive que chez les enfants. L'étude SAPALDIA sur la pollution atmoshérique et les maladies respiratoires chez les adultes effectuée en Suisse dans le cadre du programme de recherche Homme, Santé et Environnement démontre présent l'existence de ce phénomène également chez les adultes. Jusqu'ici on estimait pour les adultes seulement un risque plus élevé de contracter un cancer du poumon.

En comparaison avec les gens qui vivent dans un environnement sans tabac, les personnes contraintes de respirer régulièrement et pendant longtemps la fumée du tabac ont :

En l'espace de quelques heures, le tabagisme passsif peut provoquer une respiration sifflante, un essoufflement et une crise d'asthme. Concernant la bronchite, l'effet n'apparaît qu'au bout de plusieurs années

Le tabagisme passif sur le lieu de travail doit dorénavant être considéré sous l'angle du risque professionnnel. Cela justifie des mesures supplémentaires pour protéger les non-fumeurs à leur place de travail.


La situation légale

La loi sur le travail oblige les employeurs à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger la santé de leurs collaborateurs/collaboratrices. Dans la 3e ordonnance relative à la loi du travail, qui est entrée en vigueur le 1er octobre 1993, il est stipulé à l'article 19 que "L'employeur veillera, dans le cadre des possibilités de l'entreprise, à ce que les non-fumeurs ne soient pas incommodés par la fumée de tabac d'autres personnes".

Selon la 3e ordonnance de la loi sur le travail, la protection des non-fumeurs doit être réalisable sans problème partout où des circonstances particulières ne peuvent être avancées, comme c'est le cas p.e. pour les entreprises de restauration. Au demeurant, c'est précisément le personnel des restaurants qui est souvent exposé de manière intensive et pendant une durée particulièrement longue à la fumée de tabac. Il n'est pas très facile de trouver dans ce cas une solution qui puisse satisfaire toutes les parties. Par la création de zones fumeurs et non-fumeurs et l'installation d'un système d'aération efficace, il serait toutefois possible d'améliorer la situation.


Les autorités chargées de faire exécuter la loi

Les inspecteurs cantonaux du travail sont généralement responsables de l'exécution de la loi sur le travail. Pour les établissement fédéraux, c'est aux inspecteurs fédéraux du travail qu'incombe cette tâche :

Adresses respectives :
Inspection fédérale du travail 1er arr., Petit-Chêne 21, 1003 Lausanne
Office cantonal de l'industrie, des arts et métiers et du travail, Rue Neuve 8, 2501 Bienne
Département de l'industrie du commerce et de l'artisanat, Rue Joseph-Piller 13, 1700 Fribourg
Office cantonal de l'inspection et des relations du travail, Case postale, 1211 Genève 3
Service des arts et métiers et du travail, Rue des Texerans 10, 2800 Delémont
Service de l'inspection et de la santé du travail, Rue de l'Ecluse 65, 2004 Neuchâtel 4
Service social de protection des travailleurs et des relations du travail, Place du Midi, Bât. les Rochers, 1951 Sion
Service de l'emploi, Rue Caroline 11, 1014 Lausanne

Indication sur le matériel disponible et autres adresses

Dossiers en français

Place de travail sans fumée

Une publication pour sensibiliser à ce problème les directions d'entreprises. 12 pages. Editeur : Association suisse contre la tuberculose et les maladies pulmonaires ASTP. Prix : Fr. 10.--/ex. (rabais selon quantité). ASTP, case postale, 3001 Berne, Tél. 031 302 08 22.

Place de travail sans fumée
Un dossier étayé par des faits sur la fumée active et passive, comprenant des arguments, des expériences et une liste de contrôle. 32 pages. Editeur : Association suisse des non-fumeurs ASN. Prix : Fr. 10.--/ex. (selon quantité). ASN, Ottikerstr. 10, 8006 Zürich, Tél. 01 362 43 62.

Associations régionales

Centre d'information pour la prévention du tabagisme CIPRET-Genève
5, r. Henri-Christiné, case postale 567, 1211 Genève 4
Tél. 022 321 00 11, fax 022 329 11 27, e-mail : carprev@iprolink.ch

Centre d'information pour la prévention du tabagisme CIPRET-Berne
Case postale 105, 3000 Berne, Tél. 031 351 37 75

Ligue neuchâteloise contre la tuberculose
8, av. de Peyrou, 2000 Neuchâtel, Tél. 038 24 22 52

Dispensaire antituberculeux
Serre, 2900 Chaux-de-Fonds, Tél. 039 28 54 55

Centre d'information sur le tabagisme
av. du Midi 10, 1950 Sion, Tél. 027 22 99 71

Ligues de la santé
Av. de Provence 4, 1007 Lausanne, Tél. 021 625 02 73

Ligue fribourgeoise contre le cancer
rte des Daillettes, 1700 Fribourg, Tél. 037 24 99 20

Renseignements auprès de l'

Les dossiers susmentionnées peuvent être également demandés auprès del'AT. L'AT se fera un plaisir de vous fournir de plus amples renseignements.

Vos commentaires : carprev@iprolink.ch