Nouveaux témoignages... dès le 11 octobre 2000


Cher Docteur,
Au nom de la Ligue Vie et Santé Branche Latine, je tiens à vous exprimer mon total soutien concernant votre refus de participer à la journée du 8 novembre à Lucerne.Sachez que je suis également prêt à me retirer de cette rencontre. J'avais en effet un atelier sur "Joe la Clope". La Ligue Vie et Santé ne peut cautionner une telle incohérence. J'estime que dans ces conditions les responsables de prévention devraient tous se retirer.
Nous connaissons bien le message de E.Oehler qui dans son exposé proposera d'une façon démagogique une interdiction de fumer avant 18 ans. Ce message est pernicieux et cynique. En effet à travers cette idée il est entrain de démontrer que fumer est une affaire d'adulte. Ainsi le jeune de 15 ou 16 ans qui désire imiter les adultes, va commencer à fumer pour lui ressembler.
Cher Docteur encore mille bravos pour votre combat, je dis souvent que si vous n'étiez pas là, nous nous laisserions trop facilement endormir.
Je me réjouis de vous revoir, et dans cette attente vous transmets mes cordiales salutations.
Dominik Frikart
Secrétaire Ligue Vie et Santé


à Mme la Conseillère Fédérale Ruth Dreifuss
Campagne anti-tabac
Très chère Ruth,
Le mois dernier, la télé BBCWorld a diffusé le documentaire en trois volets "Tobacco War". Il dure 2.15 h et est des plus édifiants. Pensant que tu n'en as pas pu prendre connaissance, je me permets de t'en envoyer une copie. Je ne puis que te recommander de le visionner très rapidement.
As-tu vu le film "The Insider" ("Révélation") du réalisateur Man avec Al Pachino ? C'est le seul film que j'aie vu avec cet acteur, mais il vaut vraiment la peine. C'est presqu'un documentaire. Il doit aussi exister en vidéo ou DVD.
Aux vues de ces faits, tu verras peut-être les choses autrement. Les cigarettiers sont vraiment des gens peu fréquentables. Ils ont prouvé leur mauvaise foi et ont démontré que leur profit passe avant la santé des gens. Ils n'ont pas honte de marcher sur des cadavres et ont délibérément menti devant la Haute Cour américaine. Ils n'hésitent pas de contourner les lois, de faire de la contrebande, de museler la science et la santé publique, de corrompre des gens influents, et j'en passe... Ce sont simplement des criminels de haut vol. Pendant le court laps de temps que tu lis cette lettre, parce qu'elles ont cru les sirènes des cigarettiers, quelque 100 personnes dans le monde sont mortes très prématurément dans des douleurs atroces et des 100-aines d'autres sont tombées gravement malades. Le tabac tue plus que les mines anti-personnelles et le sida. Une population Suisse entière disparaît ainsi tous les deux ans de notre planète. En France, le tabac tue 7 fois plus que la route. Le bouillant Jean-Charles Rielle n'a donc pas tort et on peut comprendre la noble passion qui l'anime. Il faut mettre un terme à ce massacre, non pas avec des méthodes policières, mais en mettant à jour la vérité avec vigueur et sans compromis. Nous comptons sur toi.
Cordialement
Ariel Haemmerlé - Genève - "Mieux vivre sans fumer" - www.ah-c.ch
BONJOUR ! Merci pour tes messages !
Concernant la journée du 8.11:,je trouve ta proposition de consensus, non seulement judicieuse, mais également honnête
Concernant le 9.11: ....
Merci et tout bon dimanche ! Cordiales salutations.
Dr Arlette Closuit, médecin responsable du CIPRET-Valais
P.S- et bravo encore pour ton courage et ta ténacité énergique !
Cher Jean-Charles
Je crois que tu as trouvé une très bonne solution. Au moins on devrait essayer de trouver une assez grande et importante radio ou TV pour cette émission. Une TV ou radio locale ne suffira pas.
Félicitations - et un bon weekend pour regagner de force pour de nouveaux efforts.
Christine Gafner - PROGEF
Präsidentin der AT-Fachkommission Rauchen und Schule


Bonjour !
Pour votre information, je vous fais parvenir l'e-mail suivant adressé à
M. le Professeur Thomas Zeltner, Directeur de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP),
M. Richard Müller, Directeur de l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA)
et à Mme Verena El Fehri, Directrice de l'Association suisse pour la prévention du tabagisme (AT-Berne).
Cordiales salutations!
Dr Jean-Charles Rielle
Membre de la Commission fédérale consultative d'experts pour la prévention du tabagisme

Bonjour!
Suite à nos différents entretiens, je vous confirme la proposition suivante:

J'ai fait une proposition à MM. Thomas Zeltner, Richard Müller et à Mme Verena El Fehri, proposition qu'ils ont dit pouvoir retenir, M. Thomas Zeltner devant présenter cela à Mme la Conseillère fédérale Ruth Dreifuss pour accord:

1) Pour des raisons éthiques et de sérennité (le climat délétère actuel n'étant compatible avec une qualité de formation) la formation des enseignants-es inscrits à la journée du 8 novembre prochain à Lucerne est repoussée au printemps prochain 2001.

2) Afin de ne pas faire passer Edgar Oehler pour un martyre, on organise avec une radio, tv ou presse écrite, le 8 novembre ou à une autre date, un débat contradictoire avec lui, mais exclusivement sous forme de débat sans présentation ex-cathédra ni ateliers.

Je tiens à rappeller ici, que l'on ne peut nous accuser de refuser le débat. Il y a quelques années, j'ai affronté le fribourgeois Bardy, l'ancien patron des cigarettiers suisses, dans l'émission "Justice en Marche" de la Télévision Suisse Romande (TSR) où j'ai eu le privilège de gagner 4 à 3, verdict rendu par un Jury populaire! Depuis plus de 3 ans, les cigarettiers refusent de venir en face de moi dans un débat TV ou radio (A l'exception d'une émission de la radio locale fribourgeoise). J'en veux pour preuve, il y a environ 1 année, où ils ont refusé de venir sur le plateau de l'émission de la TSR du dimanche midi si j'étais invité. C'est mon Président, le Dr Yves Beyeler qui m'a remplacé, à la demande du journaliste de la TV qui voulait absolument la présence des cigarettiers. Les cigarettiers n'ont donc pas de leçon à nous donner! Je les affronte quand ils veulent! Seront-ils cependant si courageux, j'en doute!

3) L'OFSP convoque pour une Conférence nationale de consensus les associations, organismes, etc. de prévention du tabagisme et santé publique intéressés, avec à l'ordre du jour la relation avec les cigarettiers et la clariification des rôles entre nos organismes publics, associatifs et privés.

Voilà! Il me semble que l'honneur de chacun est ainsi sauf! Puisse le pouvoir politique accepter cette proposition constructive!
La réponse contiendra l'essentiel des enjeux: l'efficacité de la santé publique ou les pressions odieuses et incontournables des milieux économiques sur le Conseil fédéral. Rappelons que les cigarettiers n'ont même pas à agiter le "drapeau tabac" pour demander allégeance, Philip Morris étant à lui tout seul le deuxième groupe agro-alimentaire mondial! Lorsque vous mangerez un Toblerone où signerez votre prochaine lettre avec votre magnifique Mont-Blanc, ayez une pensée pour les cigarettiers! Quand à moi, j'ai choisi depuis longtemps les excellents stylos et plumes de Caran d'Ache, mais c'est normal, Caran d'Ache, c'est Suisse et Genevois!

Merci de votre prompte réponse!

Cordiales salutations!
Dr Jean-Charles Rielle
Membre de la Commission fédérale consultative d'experts pour la prévention du tabagisme


Cher Jean-Charles
"Mon" quotidien Der Bund a publié aujourd'hui un article avec le titre "l'OMS écoute ce que l'industrie de tabac a à dire". Dans un programme sérieus à la Radio suisse alémanique hier soir la même chose. Le seul thème des hearings à Genève est comme les adversaires se battent.
C'est ma crainte pour le 8 novembre. On veut faire un programme attractif pour les média, et la seule chose qui peut les intéresser c'est la controverse avec Oehler. C'est pour ça je suis contre une mixture de thèmes "motivation pour les écoles de faire la prévention du tabac" et "controverse avec l'industrie de tabac".
Peut-être tu collectionne les thèmes traités dans les médias des hearings pour montrer ce qui va se passer le 8 novembre. Voici donc un exemple de la presse et radio alémanique.
Jean-Fraçois m'a répondu sur ma réponse à l'AT. On est donc d'accord.
La semaine passée j'ai fait un pari avec Verena. J'ai dit qu'on va annuller. Aujourd'hui je pense que je vais gagner - heureusement.
Avec mes salutations cordiales
Christine Gafner


Bonjour Jean-Charles
Ca bouge et c'est génial ! Toutes les personnes concernées ont pris position pour un boycottage le 8 novembre et maintenant il faudrait qu'elles assument jusqu'au bout.
Alors, si malgré toutes ces réactions cette journée n'est pas annulée il faudrait prévoir une présence en masse à Lucerne, pas nécessairement pour faire du bruit, mais juste pour réconfirmer notre prise de position. Qu'en penses-tu ?
Le CIPRET-FRIBOURG est prêt à s'engager. On attend de tes nouvelles. Pour ton info et pour des réactions de nostre part, le CIPRET sera fermé jusqu'à mardi le 18 octobre.
Salutations
CIPRET-Fribourg - Monica Celio


D'accord avec Pascal Diethelm,
Je suis moi aussi déçu par la prise de position timide de l'AT Il est tout à fait inadéquat de vouloir changer après coup le programme, pour le recentrer sur les manipulations de l'industrie.
Il n'y actuellement que deux solutions acceptables:
- maintenir la journée sans participation de l'industrie du tabac.
- supprimer la journée (ce serait regrettable)
JF Etter


Chère Madame El Fehri, Cher Docteur Wick,
OxyGenève est heureuse de constater le début d'une prise de conscience du problème par l'AT. Cependant, votre contre-proposition ne tient pas la route.
En conservant la présentation d'Edgar Oehler, vous continuez de le maintenir sur le même plan que les professionnels de la santé. En instituant un débat sur sa présentation, vous en amplifiez l'impact. Vous provoquerez dans l'esprit des auditeurs une situation de renvoi dos-à-dos des thèses de l'industrie du tabac et de celles des partisans de la santé publique. Vous donnerez à Monsieur Oehler une superbe occasion d'invoquer le droit de réponse. Etant seul représentant de l'industrie du tabac mis au banc des accusés, il lui sera aisé de se poser en victime d'un procès sans défense, d'une chasse aux sorcières, et des sympathies lui seront immanquablement assurées. L'impression finale sera : il y a des torts et des bons arguments des deux cotés. Au mieux, match nul. Nous voyons difficilement comment la cause que nous défendons peut sortir grandie d'un tel débat.
Quitte à changer le programme, qu'on le change d'une façon claire et non ambigüe, et que l'on fasse enfin savoir à ce Monsieur Oehler qu'il est persona non grata en matière de santé publique.
Monsieur Oehler a été l'agent principal du torpillage de la prévention anti-tabagique en Suisse, en étant au coeur de la conspiration qui a fait capoter l'initiative contre la publicité du tabac. Depuis qu'il a pris les rennes de l'association des fabricants de cigarettes, en 1990, le tabagisme chez les jeunes à progressé de façon spectaculaire, alors même que l'industrie clamait publiquement dès ces mêmes années, d'une façon aussi perverse qu'aujourd'hui, son engagement à protéger la jeunesse.
Nous comptons donc sur votre sens des responsabilités, pour que la jeunesse suisse puisse un jour grandir sans tabac.
Bien à vous.
Pascal A. Diethelm - Co-président, OxyGenève


Seinerzeitige Meinung der AT-Fachkommission Schule zur Tagung vom 8.11.
21.03.00 Die Präsidentin der AT-Fako Schule (cg) erhielt zufällig an der APUG-Sitzung Kenntnis von der geplanten Tagung und fragte gelichentags die AT-Geschäftsführerin, ob die Fako hier einen Beitrag leisten solle.
22.03.00 Der schriftliche Auftrag der AT an die Fako zur Mitarbeit an der Planung lag vor und wurde an der Sitzung der Fako gutgeheissen.
22.03.00 ersuchte cg das BAG (Beat Hess) per Mail um Möglichkeit der Mitarbeit der Fako bei der Planung.
23.03.00 erhielt cg per Mail die Antwort von Beat Hess. Er sei im Druck, und wir sollten einen Termin mit Frau Monnard für anfangs Mai festlegen. Der Termin wurde auf die Woche 19 gelegt.
Woche 18 kam die telefonische Verschiebungsmeldung aus dem BAG uaf unbestimmte Zeit.
21.05.00 Die vorgesehene Vorbereitungssitzung der Fako vom 24.05.00 wurde abgesagt, da das Treffen mit Beat Hess noch nicht stattgefunden hatte.
22.05.00 erhielt cg ein Dokument mit dem schon ziemlich detaillierten Programm:
Zielgruppen waren Medien, Lehrer und Fachleute
Ziele waren "viele medienberichte, 500 Teilnehmer
Tagungsprogramm: Referate, die insbes. auch die Medien anlocken sollen
Die Fako Schule fand:
-Medien, Lehrer und Fachleute als Zielgruppen lassen sich durch das vorgeschlagene Programm nicht alle ansprechen
-Die Themen sind auf die konkrete Umsetzung in den Schulen ausgerichtet. Für die Medien ist dies nicht interessant.
-Die Themen sind denjenigen der Herbsttagung 99 der AT und der April-Tagung der SFA zu ähnlich.
-Die Verhaltenslastigkeit ist gegenüber der Verhältnisthematisierung zu stark.
-Die vorgeschlagenen Workshops sind zu uneinheitlich.
-Da das Programm offenbar schon weit gediehen ist, werden unsere Einwände/Bedenken wohl keinen Eingang in die Planung finden. Deshalb belassen wir den Nichteinbezug in die Planung stillschweigend.
24.05.00 Orientierung der Geschäftsführerin der AT darüber, dass sich die Fako weder für die Planung aufdrängt noch für die Tagung interessiert.

Heutige Stellungnahme der Fako-Präsidentin ohne Rücksprache mit der Fako, da es schwierig ist, die Fako über die insgesamt 38 gesammelten Mails seit dem 28.09.00 zu orientieren:
-Eine Impulstagung für Lehrkräfte eignet sich nicht für die Medien.
-Eine kontradiktorische Veranstaltung eignet sich für die Medien, nicht aber als Impulstagung für die breite Motivation der Schulen.
Mit dem Tagungsprogramm wird der Versuch gemacht, eine medienträchtige Impulstagung durchzuführen,
-mit wissenschaftlich fundierten Referaten,
-mit einem quer in der Landschaft liegenden Referat, bei dem zum vornherein klar ist, dass einer gegen alle (Fachleute) kämpft,
-mit einem Rundtischgespräch, bei dem jede teilnehmende Person durchschnittlich 5 Minuten - Publikumsbeiträge eingeschlossen - zur Verfügung hat,
-und mit einer unübersichtlichen Palette von Workshopthemen.
Dazu kommt, dass der Programmtext zu wenig sorgfältig gewählt wurde und Missverständnisse zulässt.
Die seit Ende September laufenden Bemühungen, vor allem aus den CIPRET, breit unterstützt durch VertreterInnen namhafter Organisationen, die Tagung vom 8. November 00 nicht durchzuführen, werden aus oben genannten Gründen von cg begrüsst, was bereits aus einer Antwort vom 27.09.00 an Jean-Charles Rielle hervorgeht.
Die Variante, Edgar Oehler als Referent auszuladen müsste ergänzt werden dadurch, dass man ihn ausdrücklich von der Teilnahme ausschliesst. Das wäre ein Medienthema, das von seriösen wie reisserischen Medien auf eine von uns unkontrollierbare Art behandelt werden würde und kommt folglich nicht in Frage.
Ich plädiere einmal mehr für Absage der Tagung, weil nur auf diese Art der Schaden in grenzen gehalten werden kann.
Christine Gafner - PROGEF
Präsidentin der AT-Fachkommission Rauchen und Schule


Ruben et Jean-Charles:
Je pense qu'il est temps que les autres personnes invitées à Lucerne prennent position:
soit ils cautionnent soit ils renoncent à venir.
J'aimerais leur faire passer ce message et les inviter à prendre position. Si vous les avez, pourriez-vous me passer les adresses e-mail des orateurs invités à Lucerne (matin + aporès-midi)?
merci,
JF


Après un longue silence......
Prise de position de l'Association suisse pour la prévention du tabagisme concernant la présence de M. Oehler, président de la Communauté de l'industrie suisse de la cigarette au sein d'une Journée d'impulsion pour la prévention du tabagisme
Suite aux nombreuses réactions suscitées par l'invitation de M. Oehler aux séminaire du 8 novembre - qui vont jusqu'au retrait de nombreuses associations de ce séminaire, l'AT tient à faire la communication suivante: L'AT considère que le programme de l'OFSP est "maladroit" car il met sur le même plan les professionnels de la santé et le responsable de l'industrie du tabac. Par conséquence, elle comprend le souci de tous ceux qui ont décidé de boycotter le séminaire. Elle rappelle encore que le programme n'a pas fait l'objet d'une concertation antérieure, ce qui aurait certainement évité une telle "maladresse". Elle propose de changer le programme et de saisir l'occasion pour démasquer le jeu de l'industrie du tabac - en présence de M. Oehler - et d'amener le débat devant un public qui en partie n'a encore peu de connaissance de ce que nous dévoile le rapport Zeltner et les papiers internes de l'industrie du tabac. Ce débat doit être mené ouvertement. Ceci veut dire, que dans un exposé qui suit la présentation de M. Oehler, un exposé qui analyse l'hypocrisie des propositions de l'industrie du tabac devra mettre les pratiques de l'industrie en évidence. Des discussions dans ce sens sont en cours avec l'OFSP.
Dr méd. Hugo Wick, präsident AT
Verena El Fehri, directrice AT
Berne, 11.10.00


Chère Madame, Cher Confrère,
Je viens de prendre connaissance de la prise de position de l'AT au sujet de la présence active du président de la Communauté de l'industrie suisse de la cigarette à la Journée d'impulsion pour la prévention du tabagisme organisée par l'OFSP et prévue le 8.11. à Lucerne. L'invitation par l'OFSP de ce représentant de l'industrie du tabac à cette réunion a suscité une émotion et une réaction de refus bien compréhensibles de la part des instances cantonales (ONG) tels que les CIPRET qui oeuvrent sur le terrain et sont prêtes à relayer des actions de prévention nationales pour autant qu'elles soient crédibles et s'appuyent effectivement sur la "base" cantonale et/ou régionale, seule capable d'optimiser son impact à ce niveau en tenant compte des mentalités et situations locales. C'est dans cet esprit que le CIPRET-VALAIS / ITAG-Wallis a récemmment répondu à la consultation demandée par l'OFSP en vue d'améliorer la prévention du tabagisme en Suisse. L'initiative "maladroite" de cet organisme fédéral à l'occasion de la réunion précitée est l' exemple typique d'un esprit de non-cncertation avec les principaux intéressés par la problématique visée, pratiquement un manque de professionnalisme de spécialistes en santé publique, et ceci au plus haut niveau ! Le résultat ne s'est pas fait attendre, une crise de confiance s'installe parmi ceux qui devraient restés unis dans un même combat au bénéfice de nos concitoyens. Les industriels du tabac doivent s'en frotter les mains ! Quel gachis ! Il faut crever cet abcès et prendre une position très ferme, même s'il en coûte à ceux qui ont jusqu'ici soutenu de bonne foi l'organisation de la réunion lucernoise. OMS et Fondation 19 l'ont déjà prise : ils annulent leur participation si on ne retire pas l'invitation faite à Mr Oehler. A mon avis, l'AT doit faire de même ! Il en va de sa propre crédibilité, surtout à l'égard des organismes de prévention décentralisés (CIPRET, etc). Une confrontation "ouverte" avec l'industrie du tabac peut se faire ultérieurement dans un cadre approprié et après concertation préalable avec tous les professionnels de la santé concernés par le tabagisme dans notre pays.Personne ne contestera alors si une telle initiative est prise à un échelon national par un organisme tel que l'OFSP ou l'AT.
Avec mes bonnes salutations,
PD Dr Hubert S. Varonier - Président du CIPRET-Valais / ITAG-Wallis


Cher Jean-Charles,
Ces lignes pour te redire mon soutien et mon approbation à ta prise de position claire et à ta démarche déterminante. Il n'y a pas de place dans la prévention du tabagisme pour des messages ambigus autant par leur contenu que par leur contexte.
- Au plan du contenu, il n'y a pas de place pour des messages qui diraient aux jeunes de ne pas fumer avant 18 ans. Ce n'est pas de la prévention, mais de la promotion du tabac. Comme tu le dis très bien, ce message signifie clairement aux jeunes, et aux moins jeunes,que fumer c'est ok pour les adultes, et que donc fumer c'est devenir adulte.
- Au plan du contexte, la prévention du tabac ne peut pas être associée à l'industrie du tabac. On ne peut pas, en même temps, vendre du tabac et prévenir son usage, c'est fondamentalement incompatible. De plus, une telle association dévaloriserait et compromettrait tous les efforts de prévention du tabagisme. Le message implicite, plus fort encore que le précédent, serait que la prévention du tabagisme est une affaire toute relative; que c'est une question d'opinions qui se traduit par des efforts sympathiques, mais pas un enjeu prioritaire de santé publique. Ces partenariats seront les bienvenus le jour, peut-être assez proche, où l'industrie qui produit aujourdhui du tabac se mettra à vendre des fleurs ou des crayons de couleur, et investira des moyens substantiels dans la prévention du tabac.
Merci donc de tes efforts dans une affaire qui, sans ton intervention, allait générer une totale confusion, et compromettre pour des années tous les efforts de prévention dans ce domaine.
Merci également aux responsables de l'OMS dont les efforts et la lucidité ont permis de clarifier les enjeux de cette action de santé publique.

Dr. Paul Bouvier
Médecin-Directeur, Service de Santé de la Jeunesse
11, rue des Glacis de Rive , Case postale 3682
CH-1211 Genève 3, Switzerland


Chère Madame,
Je vous remercie de m'avoir transmis pour information les documents et l'échange de correspondance concernant la Réunion nationale du 8 novembre 200 à Lucerne, dont j'apprends aujourd'hui l'existence. Comme la Ligue Pulmonaire Suisse n'avait pas été informée de cette réunion, que je n'y avais pas été invité et que le comité ne s'est pas prononcé sur son contenu ni sur une participation éventuelle, je réponde ici en mon nom personnel en tant que pneumologue actif dans la lutte antitabagisme et non en tant que représentant de la Ligue.
Je comprends parfaitement la réaction de mon collègue et ami le Dr J.C.Rielle: bien que je ne connaisse pas personnellement M. Edgar Oehler, j'estime inadmissible de le désigner comme une "personnalité reconnue dans le domaine de la santé et des dépendances" , ou alors seulement sous sa forme négative, comme le Dr D.Moniak ! Connaissant les efforts faits pas l'industrie du tabac pour discréditer l'étude SAPALDIA (à laquelle j'ai activement participé), pour couler les initiatives jumelles et pour bloquer tout progrès dans le domaine de la prévention, je ne doute pas un instant que l'industrie ne vienne devant les enseignantsavec le discours suivant "Nous approuvons, soutenons et finançons les efforts de prévention chez les jeunes - à condition que vous nous laissiez faire ce qui nous plaît dès qu'ils ont dépassé l'âge de 16 ou 18 ans", en clair un message démagogique et trompeur qui laissera croire à certains qu'ils se rachètent une bonne conduite. Nous ne devons pas êtres dupes: l'industrie a menti, ment et mentira cyniquement (un peu moins impunément, il est vrai, depuis les révélations de ces dernières années).
Certes, le ton de la polémique et de l'échange de correspondance est regrettable. Je ne suis pas tenté de croire que l'OFSP a été noyauté mais je partage l'avis que cette journée destinée aux enseignants doit donner un message clair: c'est non, non et encore non au tabagisme et les faibles protestations de bonne foi de l'industrie n'ont aucun impact sur la santé publique. Une telle journée ne doit pas donner des messages ambigus, douteux ou maintenir de l'industrie l'image de gens sympas prêts à faire beaucoup pour soutenir les activités culturelles et la qualité de vie en général (cf les encarts publicitaires des programmes de concerts de l'OSR, de l'OCL et du Théatre du Jorat, contre lesquels la Ligue pulmonaire Vaudoise a protesté en vain), à condition bien sûr qu'on les laisse gagner de l'argent en paix !
Reste que cette polémique (dont les textes doivent déjà être sur le bureau de M. Oehler et de ses collaborateurs) doit ravir l'industrie du tabac. Elle va leur montrer une fois de plus que les professionnels de la santé ne sont pas d'accord entre eux et semblent craindre la confrontation. Je le regrette.
A titre personnel, je m'associe donc au boycott de cette journée, tout en regrettant sincèrement une occasion manquée de sensibiliser les enseignants à un problème majeur de santé publique et j'exprime également le souhait que le rapport du Prof. Zeltner soit publié et disponible au plus vite.
Comme je n'ai pas leur adresse e-mail, je vous prie de faire suivre ce message à Mme El Fehri, à M P. Vuillème et à ceux que vous souhaiteriez.
Avec mes cordiaux messages
Dr J.P. Zellweger


Dear Jean-Charles
Congratulations. I am delighted to see theat you have got something stirred up in the country and you have my full support.
Sorry I can not make it this afternoon for the Prize Ceremony but my best wishes and congratulations to Jeffrey Wigand
Archie Turnbull
Executive Manager ERS
1 Boulevard de Grancy - CH 1006 Lausanne, Switzerland
Phone:+ 41 21 613 0202. Fax: +41 21 617 2865


Bravo Jean-Charles pour cette action.
Merci de nous tenir au courant de l'évolution de telles manipulations d'opinion et de l'usage de faux semblants par l'industrie du tabac. L'association Paris Sans Tabac est honorée et fière d'être aux côtés de CIPRET pour cette franchise d'expression dans la défense du citoyen et de son bien essentiel, son capital santé. La qualité des débats autour de ce capital santé devient de plus en plus une priorité et il dépend de nous, adultes, de faire preuve de pertinence et de vigilance dans le choix des interlocuteurs quand il s'agit de débattre de problèmes aussi graves. Il faut veiller à ne pas avoir de débats noyautés et l'attention de chacun est ici nécessaire..
Bon courage et notre soutien total.
Dr Pierre Birkui
Secrétaire Général de "PST"


Jean-Charles,
Merci pour ton invitation. Je tiens à réitérer qu'OxyGenève soutient ton action à 200%.
Par son invitation à la journée du 8 novembre, l'OFSP offre à l'industrie du tabac une formidable opportunité de torpiller le mouvement anti-tabac helvétique, en créant la division. Il est à parier que nous entendrons dire que d'un coté, il y avait les ayatollahs, les intolérants, les hygiénistes, les extrémistes de tout poil, qui se sont exclus d'eux mêmes de cette manifestation (pour l'industrie du tabac, l'OMS est classée dans cette catégorie!), et de l'autre, les gens raisonnables, qui acceptent le dialogue et le débat constructif avec l'industrie. Cette division est naturellement désastreuse pour le mouvement anti-tabac suisse, et il faut être bien naïf et maladroit pour tomber dans un tel piège, à moins que derrière cette naïveté et la maladresse apparentes ne se cachent la compromission, voire la complicité effective!
Something is rotten in the kingdom of Denmark!
Suisse, réveille-toi!
Pascal A. Diethelm - Co-président OxyGenève


Cher Jean-Charles,
Ton message nous démontre que la route est encore longue et semée d'embûches. Cependant, je me réjouis que ton enthousiasme ne soit pas entamé et je t'en félicite.
Bien cordialement.
JC Schira - 10.10.2000


Merci Jean-Charles
Ne te tue pas à cause du 8 novembre. Souvent on a raison et on peut rien faire....
Une très vieille travailleuse qui a beaucoup d'expérience te conseille cela.
Pour très longtemps j'ai lutté (pour des referendums politiques) comme toi maintenant, mais aujourd'hui je me dis si les gens ne remarquent pas ce qu'ils font de mal ils ne méritent pas le changement pour le bon.
C'est pour cela je me suis limitée à conseiller seulement auprès de l'OFSP interne d'annuller Smoke out du 8 novembre et de recommencer à planifier.
Amitiés
Christine Gafner


Hier, tu as été très percutant . Bravo! Tu as tout mon soutien et j'approuve tes interventions tout à fait cohérentes.
Salutations,
Dr Roger-Luc Mounoud,
médecin attaché à la Direction du Service de santé de la jeunesse - Genève


- Cher Jean-Charles
Merci pour ce message. Hier soir, lorsque j'ai vu à la TSR le projet OFSP de débattre avec les cigarettiers, j'ai été stupéfait, autant plus après ce reportage et les articles aujourdh'ui dans les journaux (le Temps par ex.) ! D'accord avec toi .
A bientôt Beat

- Bonne plage ce matin au journal de 7h00 à la RSR la 1ère ! Excellent.
Bonne journée.
Dr med Beat Stoll, MPH
Médecine interne FMH
Institut de médecine sociale et préventive - CMU
1211 Genève 4 - Suisse
Tél. :022.70.25.927
Fax :022.70.25.912
e-mail : beat.stoll@medecine.unige.ch