2000 - Prévention du tabagisme en Suisse:

Journée de l'OFSP - 8 novembre - Lucerne:


Edgar Oehler s'est retiré !



COMMUNIQUÉ à la Presse et aux Milieux de la Prévention du 2 novembre 2000

RÉACTIONS dès le 2 novembre 2000 5 nov. 2000

POUR RAPPEL, l'annonce médiatique du RAPPORT ZELTNER en août 2000
Philip Morris reconnaît avoir contribué à alimenter une atmosphère de méfiance et de confrontation. (Keystone)
Le complot des cigarettiers contre la campagne anti-tabac.
Un rapport de l’OMS dénonce les pratiques clandestines de l’industrie du tabac.
L’industrie du tabac semble prête à tout pour contrer des campagnes comme celle-ci. (Keystone)


La Tribune de Genève 3 nov. 2000..................Le Courrier et la Liberté 3 nov. 2000

Le Journal du Jura 23.10.2000



Résumé des lettres, communiqués à la presse, etc. (Cf. plus bas le dossier complet)
Première lettre ouverte 2000 à Mme Ruth Dreifuss - 29 septembre 2000
Deuxième lettre ouverte 2000 à Mme Ruth Dreifuss - 1er octobre 2000

Communiqué à la Presse du 10 octobre 2000
Communiqué à la Presse du 15 octobre 2000
Communiqué à la Presse du 25.10.00
Communiqué à la Presse et aux Milieux de la Prévention du 2 novembre 2000

Lettre du Dr J.-Fr. Etter
Lettre de la Fondation 19
Lettre de Dominik Frikart, Secrétaire Ligue Vie et Santé
Lettre d'Alberto Polli, ASN-Tessin
Lettre d'Ariel Haemmerlé - Genève

Témoignages et Commentaires au 10 octobre 2000
Témoignages du 11 au 21 octobre 2000
Témoignages du 22 au 23 octobre 2000
Témoignages et Réactions du 24 au 30 octobre 2000
Témoignages du 31 0ctobre au 1er novembre 2000
Témoignages dès le 2 novembre 2000

Lettre ouverte aux planteurs de tabac - Geneva Public Hearings

Prise de position de l'OFSP: désolante et remplie de contradictions !
Prise de position du 30 octobre du Forum Romand Tabagisme


La Prise de position du 30 octobre du Forum Romand Tabagisme,
branche romande de l'AT (Association Suisse pour la Prévention du Tabagisme)
réunissant l'ensemble des cantons romands.
Mme Verena EL FEHRI, Directrice de l'AT, qui dirigeait la séance,
a par ailleurs décidé que l'AT se retirait officiellement de la matinée du 8 novembre,
réservant la possibilité de sa présence dans le workshop de l'après-midi.
Mme EL FEHRI consultera les membres du Comité de l'AT,
dont Mme Béatrice Jordan (CIPRET-Valais) et
Dr Jean-Charles Rielle (CIPRET-Genève)en font partie,
pour décider de sa participation au workshop de l'après-midi.

Le Courrier 28.10.00

Pour votre information, ci-dessus l'Article du Courrier de ce jour.
Il me paraît important de situer le débat OFSP-OEHLER sur le terrain de l'atteinte à la Démocratie
et de l'irresponsabilité du pouvoir politique.

En effet, lorsque l'on connait les chiffres liés aux conséquences du tabagisme et que
l'on ne fait pas tout ce que l'on est en droit d'attendre de nos élus, quelle responsabilité
le pouvoir politique est-il prêt à assumer ces prochaines années?
Cf. les dossiers scandaleux en France du sang contaminé (sida) et de l'amiante ou
celui de la vache folle en Angleterre.
Nous ne nous contenterons pas toujours du simple pardon des responsables.
Un jour, comme pour ces scandales cités plus haut, on peut imaginer que des citoyens
demanderont des comptes aux politiques.

Par exemple, en 2005 ou 2007, un juge me demandera de venir à la barre.
Il me dira: "dans les années 1990-2000, les autorités suisses connaissaient-elles
les conséquences liées au tabagisme, soit 8'000 morts par an dans notre pays
+ les maladies chroniques invalidantes + les souffrances inutiles + le coût social du tabagisme?
Je répondrai: "Oui, pour preuves les lettres ouvertes écrites à Messieurs les Conseillers fédéraux
Cotti et Villiger et celles écrites à Mme la Conseillère fédérale Ruth Dreifuss.
Ce même juge me posera alors une deuxième question "Ont-t-ils/A-t-elle développé une politique
digne de ce nom, suivant notamment les injonctions de l'Organisation Mondiale de la Santé?"
Je répondrai alors "Non! Pire ils-elle ont freiné toutes initiatives de prévention
dérangeant trop les cigarettiers! J'ajouterai qu'ils, elle n'ont fait que le minimum,
ce qu'on appelle l'alibi devant le peuple suisse".
Le Juge prononcera alors surement ces paroles lourdes de conséquences:
"Ils, elle savaient. Ils-elle n'ont pas fait ce qu'il était attendu d'élus-es responsables
de la santé publique de leur pays. Ils-elle sont coupables".

Je vous laisse fixer la sentence et la peine... Dr Jean-Charles Rielle

Dr Gro Harlem Brundtland - Déclaration - OMS/6 - 13 octobre 2000
Extraits de la réaction de la Directrice générale
après les auditions du Geneva Public Hearings 12-13 octobre 2000 - Texte complet
D'une manière générale, les sociétés productrices de tabac ont appuyé les politiques et les mesures dont on sait qu'elles ont un impact limité sur le tabagisme des jeunes et des adultes. Elles semblent être opposées aux interventions que l'OMS, la Banque mondiale et les experts de la santé publique ont reconnues comme ayant des effets mesurables et durables sur l'usage du tabac, et qui associent les mesures suivantes :
- augmentation des taxes sur le chiffre d'affaires,
- interdiction de la publicité, du parrainage et du marketing en faveur du tabac,
- limitation du tabagisme dans les lieux publics,
- élargissement de l'accès aux méthodes efficaces pour arrêter de fumer,
- contre-publicité sans indulgence,
- sanctions rigoureuses contre la contrebande.
J'espère que les Etats Membres privilégieront ces interventions lorsqu'ils examineront les mesures à inclure tant dans la convention-cadre que dans leurs lois et politiques nationales.
Il ressort de nos analyses que la position de l'OMS et de la plupart des Etats Membres est radicalement différente de celle des sociétés productrices de tabac. Pour sa part, l'OMS réclame instamment la mise en oeuvre immédiate des mesures dont il est notoire qu'elles ont pour effet durable de réduire le tabagisme. Nous souhaitons que cela soit fait sans ingérence de la part des sociétés productrices de tabac. Or, il semble que celles-ci vont continuer à faire obstacle aux mesures propres à diminuer réellement le nombre des fumeurs et des nouveaux fumeurs.


Communiqué à la Presse du 25.10.00
La Prise de position du Directeur de l'OFSP signe les pressions que son Office subit !
Brève explication au sujet de ma démarche,
en réponse à la légitime interrogation de Jean-François Etter

Prise de position de l'OFSP: désolante et remplie de contradictions !
M. Thomas Zeltner, et cher ami, merci de répondre à quelques questions !
Brève explication au sujet de ma démarche,
en réponse à la légitime interrogation de Jean-François Etter

Le Temps 26.10.00


Première lettre ouverte 2000 à Mme Ruth Dreifuss - 29 septembre 2000

Deuxième lettre ouverte 2000 à Mme Ruth Dreifuss - 1er octobre 2000


Le Courrier 30.09.00

Le Matin 30.09.00 Le Courrier 11.10.00
La Tribune de Genève 11.10.00


Communiqué à la Presse du 10 octobre 2000
Communiqué à la Presse du 15 octobre 2000
Communiqué à la Presse du 25.10.00
Communiqué à la Presse et aux Milieux de la Prévention du 2 novembre 2000

Lettres à Mme la Conseillère fédérale Ruth Dreifuss
Alberto Polli, ASN-Tessin
Ariel Haemmerlé - Genève

Témoignages et Commentaires au 10 octobre 2000
Témoignages du 11 au 21 octobre 2000
Témoignages du 22 au 23 octobre 2000
Témoignages du 24 au 30 octobre 2000
Témoignages du 31 0ctobre au 1er novembre 2000

Lettre du Dr J.-Fr. Etter Lettre de la Fondation 19

Lettre de Dominik Frikart, Secrétaire Ligue Vie et Santé


A CONSULTER ABSOLUMENT!
http://www.ash.org.uk/html/advspo/html/pgsumfr.html
Danger ! Les relations publiques entrent dans la cour des écoles
Initiatives de l'industrie du tabac vis-à-vis du tabagisme chez les jeunes

TG 12.10.00

LA RESPONSABILITE DE L'INDUSTRIE DU TABAC
DANS LA PANDEMIE TABAGIQUE
Professeur Gérard DUBOIS - Expert auprès de l'O.M.S.
Correspondant de l'Académie Nationale de Médecine
Président d'honneur du Comité National Contre le Tabagisme
Professeur de Santé Publique - Chef du Service d'Evaluation Médicale
Hôpital Nord - 80054 AMIENS CEDEX 1 - France




Lettre ouverte aux planteurs de tabac - Geneva Public Hearings

Le Matin 14.10.00 24Heures 12.10.00


TG 12.10.00

Le Temps 13 octobre 2000
Je vous laisse apprécier le cynisme...du titre, la récupération et leur niveau de responsabilisation!

dimanche.ch - 15 octobre 2000
Jeffrey Wigand dénonce la toute-puissance des multinationales du tabac, particulièrement en Suisse!


Pour Rappel, 1998

- Accueil des cigarettiers à Tabexpo 98 - Genève
- Quelques considérations scientifiques et éthiques

- Extraits Le Temps 21 oct. 98. Article complet


- Les cigarettiers "dérapent"!
En menaçant le ministre genevois de la santé
et le directeur de l'Office fédéral de la santé publique,
ils montrent leur vrai visage! Presse octobre 1998



Selon des contacts informels, j'ai appris avec reconnaissance que certaines collaboratrices et certains collaborateurs de l'OFSP seraient satisfaits de la polémique actuelle concernant la venue d'Edgar Oehler. On peut en effet imaginer qu'en tant que professionnels-elles de la santé publique, ils souhaitent que leur Office agissent au niveau du tabac avec le même succès qu'au niveau du sida et des toxicomanies illégales. Il est vrai et au regard des budgets alloués 2M5 au tabac et plus de 10M pour le sida et plus de 10M pour les toxicomanies illégales qu'il n'y a pas de lobbys légaux pour devenir séropositif ou pour s'injecter de l'héroïne!

Dr Jean-Charles Rielle



Retrouvez tous le jours les "Nouvelles sur le tabagisme"
et les adresses utiles sur www.stop-tabac.ch

- Tobacco Control Archives - The Brown & Williamson Collection
- Andrews' Publications: Tobacco Industry Litigation Reporter
- Tobacco on Trial: The Newsletter of the Tobacco Control Movement

-Les compagnies de tabac et la Chine
La Chine est un marché énorme: 70% des hommes fument! Des documents internes des compagnies internationales de tabac, révélés sur tobaccoarchives.com, montrent que ces compagnies sont intervenues en Chine pour empêcher la législation anti-tabac, pour saboter les actions anti- tabac et subvertir le débat tabac+santé. Source: Tobacco Control 2000;9:292.

-Rapport OMS sur les manipulations de l'industrie du tabac
L'OMS vient de publier un rapport explosif sur les manipulations de l'industrie du tabac, destinées à saper les efforts de l'OMS. Disponible sur:
http://filestore.who.int/~who/home/tobacco/tobacco.pdf

-Globalink: le réseau mondial antitabac: www.globalink.org

Juge suisse accusé
Le juge tessinois Franco Verda a été accusé d'avoir transmis des informations confidentielles à un chef mafieux impliqué dans une contrebande massive de cigarettes, portant sur les millions de francs.

Dépenses de prévention
La Confédération Suisse consacre 2,5 millions de francs par année pour la prévention du tabagisme (8'000 morts/an), soit à peine plus d'un franc par fumeur, 12 millions pour la prévention du Sida (80 morts/an), et 12 millions pour la prévention des toxicomanies (200 morts/an). En Suisse, les compagnies de cigarettes dépensent plus de 100 millions par an pour promouvoir un produit qui est mortel une fois sur 2 si on l'utilise selon les recommandations du fabricant.

Augmentation de la mortalité
Un fait dont presque personne n'a pris conscience: en Europe, la mortalité attribuable au tabagisme va exploser dans les prochaines années. Etant donné que les décès attribuables au tabagisme qui interviendront dans les 30 prochaines années interviendront chez des personnes qui fument DEJA aujourd'hui, on peut calculer qu'en France, on passera de 60'000 décès prématurés causés annuellement par le tabagisme à 160'000 décès en 2'020. Chez les femmes, on assistera à un décuplement de la mortalité attribuable au tabagisme (de 5'000 décès prématurés aujourd'hui à 50'000 dècès en 2'020).

Epidémie
Chaques jour, 11'000 personnes dans le monde décèdent prématurément d'une maladie causée par le tabagisme, ce chiffre augmente rapidement. En 2020, 10 millions de personnes mourront du tabagisme chaque année (contre 3 millions aujourd'hui), dont 70% dans les pays en développement. Les compagnies américaines de tabac commercialisent agressivement leurs produits dans les pays en développement.

Documents secrets
Des milliers de documents internes de l'industrie du tabac ont été publiés. Beaucoup de ces documents étaient secrets. Ils ont permis aux tribunaux américains de condamner l'industrie du tabac à des milliardsa de dollars de dommages, pour avoir caché la vérité et trompé les fumeurs et le public. Un livre publie une synthèse de ces documents: Glantz SA, Slade J, et al. The cigarette papers. Berkeley, Los Angeles, London: University of California Press, 1996.

Shoot
Les fabricants de cigarettes ajoutent de l'ammoniac au tabac pour accélérer l'absorption de la nicotine (freebase) et augmenter ainsi la dépendance des fumeurs. Les cigarettes sont des produits industriels sophistiqués destinés à fournir aux fumeurs la dose de nicotine jugée "optimale" par les fabricants pour engendrer et maintenir la dépendance. Les cigarettes sont étudiées pour administrer un "shoot" de nicotine.

Tabagisme passif: immixtion de l'industrie du tabac dans la recherche de l'OMS
Dans The Lancet, qui paraît le 8 avril 2000, des chercheurs de l'Université de Californie à San Francisco font état des résultats de l'examen de documents internes de Philip Morris et d'autres multinationales du tabac. Ces documents prouvent que l'industrie du tabac a étroitement surveillé et a tenté d'influencer activement le cours d'une étude épidémiologique internationale portant sur le cancer du poumon chez les non-fumeurs après exposition passive à la fumée du tabac. Cette étude était coordonnée par le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) à Lyon (France), un institut de recherche de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Parmi les actions entreprises par l'industrie du tabac, on retiendra la mise en place d'un groupe d'action pour réagir à la publication de ces résultats, le recrutement de consultants dont la mission était de contacter les chercheurs du CIRC pour obtenir d'eux des informations confidentielles sur l'étude, et des projets visant à influencer la politique scientifique et le financement du CIRC. Il y a deux ans, l'étude du CIRC a fait l'objet d'une campagne de dénigrement dans les médias, orchestrée par l'industrie du tabac, par le biais d'un article de fond du Daily Telegraph (Londres). Bien que ces attaques n'aient pas empêché la publication du fameux rapport dans la littérature médicale, elles ont créé la confusion et ont fait naître une controverse sur l'interprétation des résultats. Les documents passés en revue dans l'article du Lancet laissent penser que cette campagne médiatique faisait partie intégrante d'une stratégie plus large et à long terme de l'industrie du tabac concernant le tabagisme passif. (Source: CIRC).

Additifs: l'ammoniac dope les ventes de cigarettes
Un document de ASH montre comment les ventes de cigarettes Marlboro ont augmenté en même temps que de l'ammoniac était ajouté à ces cigarettes. L'ammoniac accélère l'absorption de la nicotine, ce qui augmente la "satisfaction" et la dépendance des fumeurs. (www.ash.org.uk/papers/additives.html)

Additifs du tabac: cacao
Les fabricants de cigarettes ajoutent du cacao au tabac pour rendre la fumée plus facile à inhaler. Cela rend les cigarettes plus dangereuses pour les poumons. La firme BAT ajoute 1250 tonnes de cacao à ses cigarettes chaque année. Source: ASH (www.ash.org.uk/papers/additives.html)

Cacao (bis)
La cacao (qui est ajouté aux cigarettes) contient 1% de théobromine, un bronchodilatateur (c-à-dire un produit qui dilate les bronches, ce qui rend la fumée plus facile à inhaler). Cela rend les cigarettes plus nocives pour les poumons, et accroît la dépendance des fumeurs, puisque la nicotine est absorbée dans les poumons. Source: ASH (www.ash.org.uk/papers/additives.html).

Produits cancerigènes
Parmi les composants de la fumée du tabac dont on connaît le caractère cancérigène, on trouve les nitrosamines, le benzopyrène, les hydrocarbures polycycliques et les acétaldéhydes.

Ecimage
L'écimage consiste à couper les feuilles hautes de la plante de tabac. C'est une technique simple qui permet d'augmenter fortement le taux de nicotine dans les feuilles de tabac. La nicotine engendre une dépendance physique. Cette dépendance est causée par les mêmes phénomènes pharmacologiques que la dépendance envers la cocaïne ou l'héroïne.

Y1
L'industrie du tabac a développé un plante de tabac génétiquement modifiée, nommée Y1. Cette plante contient davantage de nicotine que les plantes de tabac normales. On en tire un tabac qui crée une plus forte dépendance, et donc des clients plus réguliers...

Respirez!
Parmi les additifs autorisés dans le tabac, on trouve des agents humectants, du sucre, du miel. Le rôle de ces produits est de rendre la fumée plus facile à inhaler. En effet, la nicotine doit atteindre les poumons pour être absorbée. En ajoutant ces substances, les cigarettiers rendent les cigarettes plus addictives et surtout beaucoup plus dommageables pour les poumons.

L'industrie du tabac et la loi suisse
La loi suisse interdit de faire des publicités pour le tabac visant les jeunes de moins de 18 ans. Qui a vu les pubs pour le chameau en peluche Camel et ses slogans infantiles est convaincu que l'industrie respecte cette loi...

Mutation
Le benzopyrène, substance contenue dans la fumée de tabac, fait muter la protéine P53. Cette mutation, découverte récemment, est la preuve génétique que la fumée du tabac est cancérigène (des preuves biologiques et statistiques existent depuis longtemps).

Manipulation
Les contenus en goudrons et nicotine inscrits sur les paquets de cigarettes sont établis par des machines. Ils ne correspondent pas à ce qu'un fumeur absorbe réellement. Si le paquet indique 1 mg de goudrons et 0.1 mg de nicotine, les fumeurs peuvent absorber en réalité15 mg de goudrons et 1 mg de nicotine, soit 10 à 15 fois plus! Les nombres de mg de nicotine et de goudrons inscrits sur les paquets de cigarettes sont manipulés (à la baisse!) par les fabricants de cigarettes. Informations sur www.abe.ch. Cliquer sur archives, puis santé, puis prévention.

Coumarine
Parmi les additifs du tabac autorisés par la loi suisse, on trouve la coumarine (teneur max. 0.1 % masse), une substance interdite comme additif alimentaire aux USA. La toxicité de la coumarine pour le foie est connue. Dans le film Insider, Jeffrey Wigand raconte comment ses ennuis chez Brown & Williamson ont commencé quand il a suspecté la coumarine d'être cancérigène.



Le Dr Jeffrey Wigand
Premier Lauréat Prix CIPRET-Genève

Geneva Public Hearings

les nouveautés retour_zap.gif (5643 octets) home.gif (2082 octets)