Communiqué à la Presse du dimanche 15 octobre 2000 - Dr Rielle

Concerne: Journée de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) du 8 novembre, à Lucerne, dite d'impulsion nationale de prévention du tabagisme,
avec la présence d'Edgar Oehler, patron des cigarettiers suisses!

Le temps des lettres ouvertes à Mme Ruth Dreifuss est révolu ! Les 8'000 morts du tabac en Suisse, chaque année, ainsi que l'augmentation très préoccupante du nombre de jeunes débutant un tabagisme, ne permettent plus ni de tergiverser ni de protéger les bonnes relations fédérales avec les cigarettiers!

Mesdames et Messieurs les Représentants-es de la Presse,

Selon des contacts informels, ce samedi 14 octobre à Lugano, avec Mme la Conseillère fédérale Ruth Dreifuss, il s'avère que Mme Dreifuss aurait peur de désavouer son Office en déplaçant la journée précitée de formation adressée à plus de 300 enseignants-es.

Mme Dreifuss semble donc vouloir maintenir cette journée minimisant la présence d'Edgar Oehler qu'elle pense être peu redoutable! Ainsi, contre les propositions sages qui lui sont faites et qui paraissent acceptables à son Directeur de l'Office fédéral de la santé publique le Professeur Thomas Zeltner ainsi qu'à M. Richard Müller (Directeur de l'*ISPA), à Mme Christine Gafner (Progef - Präsidentin der AT-Fachkommission Rauchen und Schule) et à bien d'autres acteurs sérieux de la prévention du tabagisme en Suisse, Mme Dreifuss semble ne pas vouloir déplaire aux cigarettiers! Rappelons que l'*OMS, la Fondation 19, les *CIPRET Romands et plusieurs orateurs se sont d'ores et déjà retirés de cette Journée et que l'OFSP a reconnu son erreur.

Il est vrai que l'OFSP ne s'occupe pas seulement de prévention du tabagisme, de l'alcoolisme, des toxicomanies et du sida, mais aussi des denrées alimentaires. Ceci explique peut-être cela!

Ce soir, je mesure les enjeux et suis très triste du peu de confiance que me fait le pouvoir politique fédéral. J'ai donc demandé à toutes celles et à tous ceux, qui condamnent la présence d'Edgar Oehler dans une journée de prévention du tabagisme adressée prioritairement aux enseignants-es, d'écrire à Mme Dreifuss pour la prier de prendre en compte dans sa décision notre proposition :

Proposition faite à MM. Thomas Zeltner, Richard Müller et à Mme Verena El Fehri (Directrice de l'*AT), proposition qu'ils ont dit pouvoir retenir:
1) Pour des raisons éthiques et de sérénité (le climat délétère actuel n'étant pas compatible avec les qualités requisses en matière de formation) la formation des enseignants-es inscrits à la journée du 8 novembre prochain à Lucerne est repoussée au printemps prochain 2001.
2) Afin de ne pas faire passer Edgar Oehler pour un martyre, on organise avec une radio, une chaîne de télévision ou la presse écrite, le 8 novembre ou à une autre date, un débat contradictoire avec lui, mais exclusivement sous forme de débat sans présentation ex-cathédra ni ateliers.
3) L'OFSP convoque, dans les plus brefs délais, une Conférence nationale de consensus réunissant les associations et organismes de prévention du tabagisme et de santé publique, avec à l'ordre du jour la relation avec les cigarettiers et la clarification des rôles entre nos différents organismes.

La Journée du 8 novembre n'est pas un débat contradictoire! Il s'agit d'une journée ciblant les enseignants (les 300 premiers ont l'inscription gratuite!). Edgar Oehler prendra la parole en plénière et ex-cathedra, pendant 20 minutes, distillant le message le plus pervers que je connaisse en matière de prévention du tabagisme auprès des ados "Il ne faut pas fumer avant la majorité!". Ce n'est pas la vague table ronde, où Edgar Oehler sera opposé à une kyrielle de professionnels-les de la santé, qui permettra un quelconque débat contradictoire! Notamment après le reportage de Mise au Point de la Télévision Suisse Romande, ce dimanche - accusations de contrebande de cigarettes effectuée depuis notre pays, ainsi que le possible blanchiment d'argent sale, en Suisse, par les barons de la drogue et mettant en cause les Sociétés Philip Morris et British American Tobacco - il serait surprenant, voire plus, que l'OFSP doive, après avoir reconnu leur erreur et sur ordre du politique, persister à inviter Edgar Oehler qui représente les cigarettiers qui ont menti éhontement depuis de trop nombreuses années à la population mondiale, donc aux Suisses, sur les conséquences du tabagisme, eux qui sont aussi accusés d'avoir exposé les planteurs de tabac aux pesticides cancérigènes en achetant la falsification des rapports de recherches à l'*OMS. Rappelons que le scandale des pesticides cancérigènes exposant les ouvriers planteurs de tabac africains et autres, doit être assimilé aux scandales du sang contaminé et de l'amiante. Dans tous ces cas, pour le simple profit, on n'a pas hésité à exposer des populations à des substances entraînant maladies et décès!

Edgar Oehler est aussi celui qui, en 1998, a déclaré aux médias "Zeltner veut une Suisse sans tabac, nous voulons une Suisse sans Zeltner"!

Ces lourdes charges ne valent-elles pas de la part de Berne une annulation de cette journée de formation dans l'attente des jugements de ces plaintes visant les cigarettiers? Où sont-ils tout-puissants en Suisse, dictant au Conseil fédéral leur politique? La décision politique de maintenir cette Journée, fort de tout ce que je me suis évertué tous ces jours à démontrer, signerait ce que je pressens, cette toute-puissance des cigarettiers!

En maintenant cette journée, Mme Ruth Dreifuss prend une lourde responsabilité. Elle démontrera aux cigarettiers la bonne volonté de son Office et de son Département, (comme en 1993, lorsqu'elle a pris la parole au Téléjournal de la TSR pour soutenir le refus de l'interdiction de la publicité pour l'alcool et le tabac, désavouant par là-même 50'000 professionnels-les de la santé, le Parti socialiste suisse et son propre frère, M. le Professeur Dreifuss, qui avait signé son soutien avec 40 autres grands Professeurs de Médecine). Cependant, elle aura fait le délicat choix d'affaiblir ce même Office auprès des professionnels de la prévention du tabagisme. Avec qui l'OFSP pense-t-il continuer à travailler en réseau? Il sera alors grand temps de s'organiser!

Si la Journée du 8 novembre 2000, à Lucerne, est maintenue par le pouvoir politique contre l'avis des professionnels-les de la prévention du tabagisme qui proposent, à une large majorité, une solution acceptable, je demande formellement à Mme El Fehri de mettre à l'ordre du jour du prochain Forum Romand Tabagisme, le lundi 30 octobre prochain à 14h30 à La Boutik, Lausanne, les 4 points supplémentaires suivants:
1) Position formelle de l'AT sur sa participation à la Journée et discussion
2) Décision du Forum Romand d'une contre-manifestation (selon proposition de Mme Monica Celio, CIPRET-Fribourg)
3) Création d'une Association Romande et Tessinoise de Prévention du Tabagisme ARTPRET avec siège à Lausanne
4) Clarification des rôles de l'OFSP, de l'AT et des autres organismes publics, associatifs et privés de prévention du tabagisme.


Voilà, la balle est dans le camps du politique. Nous pourrons bientôt mesurer l'écart entre le politique et ceux qui essaient de faire professionnellement la santé publique dans notre pays!

Au lendemain du 8 novembre, si la Journée de formation telle que prévue est maintenue, je démissionnerai de la Commission fédérale consultative d'experts pour la prévention du tabagisme (Mme Ruth Dreifuss m'ayant alors désavoué, moi qu'elle a nommé) ainsi que du Comité de l'Association suisse pour la prévention du tabagisme (AT-Berne), si l'AT devait céder aux pressions fédérales.

Je poursuivrai alors mes activités en formant avec d'autres professionnels-elles une Commission nationale pour la prévention du tabagisme (CONAPRET) qui ne sera, elle, plus consultative, mais réellement agissante!

Quant au financement de ces éventuelles nouvelles structures, que l'on se rassure! Ces jours, j'ai reçu quelques assurances de citoyens ayant perdu l'un de leurs proches du tabagisme, et participant avec effroi à la tiédeur de l'action fédérale. Ils alimenteront par des legs le fonctionnement et les activités lobbyistes de ces nouvelles structures ainsi que leurs programmes de prévention du tabagisme. Ces legs pourraient rapidement représenter beaucoup plus que les misérables 2M5 accordé chichement par nos parlementaires à l'OFSP!

Retrouvez tout le dossier OFSP-OEHLER sous http://www.prevention.ch/ofsppol.htm

Je demeure à votre disposition. Recevez mes très cordiales salutations.

Dr Jean-Charles Rielle
Membre de la Commission fédérale consultative d'experts pour la prévention du tabagisme

Air Call 022 / 318 52 31 Natel 079 / 436 80 20 Fax 022 / 329 11 27 jcrielle@iprolink.ch


*OMS Organisation Mondiale de la Santé - Genève et Copenhague
*OFSP Office Fédéral de la santé publique - Berne
*Fondation 19 Fondation suisse pour la promotion de la santé - Lausanne
*AT Association suisse pour la prévention du tabagisme - Berne
*ISPA Institut Suisse pour la prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies - Lausanne
*CIPRET Centre d'information et de prévention du tabagisme


les nouveautés retour_zap.gif (5643 octets) home.gif (2082 octets)