mon enfant au soleil
le guide des parents

Nous attendons tous l'été avec impatience: quel plaisir de se laisser à nouveau caresser par les rayons du soleil. Mais attention, le soleil a aussi des griffes et il convient de s'en protéger. Vous trouverez dans cette brochure des explications afin de pouvoir jouir du soleil sans dommages pour votre santé et celle de vos enfants.

Sans le soleil, il n'y aurait pas de vie sur la Terre. Mais certaines de ses radiations peuvent être nocives. C'est le cas des rayons ultraviolets (UV) qui peuvent provoquer les coups de soleil et le cancer de la peau.

Le soleil est la principale cause du cancer de la peau, qui est le type de cancer le plus répandu en Suisse. Le nombre de mélanomes malins, fatals dans 40% des cas; a doublé depuis 1980.

 

Faut-il s'en inquiéter?

La couche d'ozone agit comme un écran solaire. Depuis quelques années, cette couche s'amenuiserait graduellement, ce qui se traduit par une augmentation des rayons ultraviolets qui nous parviennent.

Conséquences à long terme

Les coups de soleil, immédiats et douloureux, ne sont pas les seules conséquences d'une exposition excessive aux UV: avec les années, une exposition trop prolongée et les coups de soleil répétés causent le vieillissement accéléré de la peau, le cancer de la peau, des cataractes pouvant conduire à la cécité ainsi que l'affaiblissement des défenses de l'immunité.

Les enfants sont vulnérables

Notre peau subit quotidiennement les agressions du soleil. C'est durant notre enfance, avant l'âge de 18 ans, que nous nous exposons le plus au soleil (entre 60% et 80% de la dose totale reçue pendant la vie), surtout l'été.

Attraper plusieurs coups de soleil graves avant 18 ans prédispose au cancer de la peau. Il est donc impératif de porter une attention particulière à la protection des enfants, et ceci d'autant plus s'ils ont un type à risque (teint clair, cheveux blonds ou roux, yeux pâles).

NB: pour un adulte à peau normale, les temps sont doublés. Selon l'Office fédéral de la santé publique

Comment protéger votre famille

 

Les bébés courent le plus grand risque

Pour plusieurs raisons, les bébés sont particulièrement vulnérables: leur peau est plus mince, le système qui protège notre peau n'est pas encore développé et le rapport surface de peau/poids est plus élevé chez l'enfant que chez l'adulte.

Comment protéger bébé...

La meilleure manière de protéger efficacement bébé du soleil est donc d'éviter durant les premières années le soleil direct. Gardez-le à l'ombre et mettez un parasol sur la poussette. Couvrez-le avec des vêtements tels pantalon large, blouse à manches longues, taillés dans des tissus denses (on ne doit pas pouvoir voir à travers le tissu) .

...et les autres enfants

Ne laissez pas les enfants sortir entre 10h et 15h lorsque les rayons UVB sont les plus intenses.

Protégez les enfants au moyen d'un écran solaire et de vêtements appropriés. Le port de lunettes à soleil, qui bloquent les rayons ultraviolets, est également très important puisque 40% des UVB peuvent être réfléchis par le sable, la neige, le béton.

Les écrans solaires pour enfants

Utilisez un produit qui filtre la majorité des rayons UVB et UVA (consultez l'étiquette) et dont l'indice de protection est de 15 au moins.

Dans la mesure du possible, appliquez l'écran solaire entre 15 et 30 minutes avant de sortir. Appliquez généreusement le produit sur les régions exposées, y compris les oreilles, le nez, le dessus des pieds et l'arrière des genoux.

Choisissez un lait ou une crème pour les tout-petits (sans alcool) afin d'éviter une éventuelle irritation des yeux. Evitez également les produits parfumés, qui risquent d'attirer les insectes. Assurez-vous que votre enfant ne soit pas allergique avant d'utiliser un produit. Testez celui-ci préalablement sur une petite surface à l'intérieur de l'avant-bras, en répétant l'expérience plusieurs jours de suite.

Répétez l'application. Si votre enfant joue dans l'eau ou transpire beaucoup, choisissez une lotion résistante à l'eau. Pour les zones particulièrement vulnérables (nez, pommettes, dessus des oreilles et épaules), rajoutez une crème à l'oxyde de zinc, très efficace et non irritant.

Que signifie l'IP?

L'acronyme IP (parfois FPS = facteur de protection solaire) sert à désigner l'indice de protection qu'assure un produit, c'est-à-dire la mesure dans laquelle il vous protège contre les agressions du soleil. Plus l’IP est élevé, plus vous pouvez prolonger votre exposition au soleil avant d'en subir les effets néfastes. Par exemple, si vous pouvez habituellement rester au soleil pendant une dizaine de minutes avant de brûler, un écran solaire ayant un IP de 15 vous assurerait, en principe, 150 minutes de protection. Mais en réalité, la sueur et l'eau diminuent cette protection. Plus de 92% des rayons UVB sont filtrés par un produit ayant un IP de 15. Appliquez l'écran solaire 15 à 20 minutes avant de sortir. Pour maintenir la protection, il convient de répéter l'application du produit après la baignade ou si l'on transpire, en règle générale toutes les 2 heures. Les écrans solaires n'empêchent pas de bronzer car aucun de ces filtres chimiques n'absorbe tous les rayons ultraviolets.

 

 

Le soleil en un clin d'oeil

 

Le soleil en question: vrai ou faux?

1. Le soleil est la principale cause des cancers de la peau.

2. Les lampes à bronzer des instituts de beauté ne sont pas nuisibles car elles ne diffusent que
    des UVA.

3. Attraper des coups de soleil dans l'enfance peut déclencher des cancers de la peau à l'âge adulte.

4. Le soleil est responsable de l'apparition des rides.

5. A l'abri d'un parasol, on ne risque rien.

6. La période entre 11 h et 15h est la moins dangereuse par rapport aux rayons du soleil.

7. Il suffit de remettre de l'écran solaire pour rester longtemps au soleil.

8. Le bronzage protège du soleil.

9. Un ciel nuageux protège du soleil.

10. L'eau protège des rayons du soleil.

Pour de plus amples renseignements, adressez-vous à votre médecin traitant ou votre pharmacien.

En cas de coup de soleil

Un coup de soleil est d'autant plus grave que l'enfant est plus petit.

Dans les cas les moins graves:

- Donner à boire suffisamment.

- Appliquer des compresses froides, les renouveler souvent.

- Appliquer des lotions calmantes.

- Si nécessaire, donner du paracétamol, en respectant le dosage selon l'âge.

- Si l'enfant présente des maux de tête, une somnolence, une fièvre élevée et des cloques cutanées, contacter un médecin.

Soleil et médicaments

Certains médicaments peuvent provoquer une éruption cutanée lors d'une exposition au soleil. Lisez attentivement la notice du médicament ou renseignez-vous auprès d'un médecin ou d'un pharmacien.

Rappel

Les écrans solaires ne sont pas conçus pour prolonger l'exposition au soleil, mais pour se protéger lorsqu'on doit être exposé au soleil!

Index UV, IP, où se renseigner ?

Météosuisse par tél: 0900 554 342

Information au public et mise à disposition de brochures et posters auprès de:

Ligue genevoise contre le cancer
place des Philosophes 10
1205 Genève
Tél. 022 322 13 33

Direction générale de la santé
10 av. Beau-Séjour 24
1205 Genève
Tél. 022 839 98 30

www.melanoma.ch  ou www.infosoleil.com

Groupe de travail mélanome malin
Sous l'égide de la direction générale de la santé, département de l'action sociale et de la santé, en collaboration avec les associations des médecins et des pharmaciens, la ligue genevoise contre le cancer et le service de santé de la jeunesse.

retour_zap.gif (5643 octets)home.gif (2082 octets)