COMMUNIQUÉ À LA PRESSE du 28 mai 2001



Journée mondiale sans tabac Jeudi 31 mai 2001

Organisation Mondiale de la Santé-Genève

 

Tabagisme et Tabagisme passif : Genève se mobilise !

Affiches, B’Box et Genève met le feu à la Sculpture

« Cavalier et sa monture » de l’artiste belge Nicole Stenuit !




A l’occasion de la journée mondiale sans tabac du jeudi 31 mai, le

subventionné par la Direction générale de la santé
Département de l’action sociale et de la santé

 

 

et ses partenaires
               

 

se mobilisent aux côtés de l’Organisation Mondiale de la Santé pour :



Promouvoir le slogan officiel de l’OMS « La fumée des autres tue. Disons-le clairement. »



Promouvoir les avertissements officiels de l’OMS

 

« Ne nous laissons pas abuser par les industriels du tabac »

 

A cet effet, Genève a été abusée ! Pendant que des organismes (tels que CIPRET-Genève - Hôpitaux Universitaires (HUG) - Association des médecins (AMG) – Associations des médecins-dentistes - Associations des pharmacies (AP) - Institut de médecine sociale et préventive (IMSP) - Ligues de prévention (pulmonaire, contre le cancer, vie & santé) - Administration cantonale - Antenne Santé de l’Université – OxyGenève) tentaient de développer une politique respectueuse de prévention du tabagisme, avec notamment le soutien du Conseil d’Etat et plus particulièrement, depuis plus de 10 ans, de notre Ministre de la santé Guy-Olivier Segond et de sa Direction générale de la santé dirigée par Mme Dr Annie Mino, les cigarettiers rétribuaient secrètement des chercheurs scientifiques niant les évidences des conséquences du tabagisme passif et subventionnaient des études ciblant les enfants dès l’âge de 6 ans !

 

Pas plus tard que hier, la presse dominicale titrait « Cigarettes - Un contrebandier serbe opère depuis Genève – Gros trafiquant démasqué – Le Baron de la cigarette, Subotic, opère depuis Genève » et rappellait que Peter Hess, président du Conseil national siégeait, jusqu’aux révélations du SonntagsBlick, au conseil d’administration de la filiale suisse, à Zoug, de British American Tobacco (BAT).

 

Trois affaires révélées ces dernières mois par OxyGenève et le CIPRET-Genève et que vous pouvez consulter sur le site www.prevention.ch font scandale :

 

1)     Cigarettiers allant jusqu’à rétribuer secrétement et confortablement un Professeur de santé publique chargé d’organiser des workshops scientifiques où les cigarettiers et leurs avocats participaient aux conclusions scientifiques, puis s’autocitaient, dans une lettre à un journal, selon les conclusions de ce Professeur de santé publique, ou alors, organisé par ce même Professeur, un workshop scientifique dont les invités sont triés sur le volet en fonction de critères allant dans le même sens que les cigarettiers.

2)     Contrats passés entre les cigarettiers et une Professeure d’une Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation définissant le ciblage d’enfants dès l’âge de 6 ans et renseignant ainsi de manière fort utile les cigarettiers pour leur stratégie marketing.

3)     Dernières révélations en date: l’affaire Nicorette-Philip Morris ou comment Philip Morris a essayé de saborder Nicorette et de faire pression sur Dow et sur Ciba Geigy, pour faire obstacle à la promotion de Nicorette et autres produits similaires, des produits dont le but était perçu comme contraire aux intérêts de la multinationale, quelque soient leurs effets bénéfiques en matière de santé. Bien que ces documents datent de dix ans, ils révèlent les mécanismes utilisés par l'industrie du tabac pour saborder un programme d'aide aux personnes voulant s'arrêter de fumer



 

 « Donnons un large écho à la Journée mondiale sans tabac, mobilisons-nous et organisons-nous dès maintenant. La Journée mondiale sans tabac est aussi votre action, votre projet. Aidez à faire de la santé publique une réalité. »

 

 

 

Promouvoir les affiches avec les slogans genevois et de l’OMS

 

Les enfants sont particulièrement sensibles au tabagisme passif. C’est donc tout naturellement que notre action s’est dirigée en faveur des jeunes. En effet, quand ces jeunes sont respectés, en général les adultes le sont aussi. Trois affiches sont nées de la collaboration entre le CIPRET-Genève, l’Institut de Médecine sociale et préventive (qui a testé les affiches sur internet et qui est responsable de leur évaluation), OxyGenève, le Service de santé de la jeunesse (un merci tout spécial à la Dresse Nicole Pellaud) et les Hôpitaux universitaires genevois. Tout cela avec les compétences professionnelles de notre agent de communication Daniel Binggeli en collaboration avec Mcart.org.

 

- Diffuser, dès le lundi 21 mai, 460 emplacements d’affichage public (R12 et R4) dans l’ensemble du Canton de Genève et sur 7 Trams avec le slogan « Fumée passive – Kevin, 2 ans, fumeur »

 

- Diffuser 6'000 Affiches A3 destinées aux adultes et adolescents : 1 affiche « Fumée passive – Kevin, 2 ans, fumeur » et 2 affiches « Fumer passivement n’est pas un choix » déclinées en « main d’adulte tenant main d’enfant de 3 ans » et « mains d’ados entrelacées ».

Ces affiches seront relayées dans les lieux publics, les écoles genevoises, les centres de loisirs, les crèches, les garderies et jardins d’enfants, chez les pédiatres, les gynécologues-obstétriciens, l’Hôpital des enfants et la Maternité, sans oublier les pharmaciens genevois qui dès le début du CIPRET-Genève, il y a 10 ans, n’ont pas cessé de nous aider à passer le message (rappelez-vous le succès de la campagne « Bébé non fumeur » dont Besançon non fumeur nous avait gracieusement donné les droits de diffusion).

 

- Diffuser 10'000 Pancartes avec les slogans « s.v.p ne fumez pas chez nous» et « s.t.p, ne fume pas chez moi » de l’OMS

Pancartes que chacun-e pourra disposer sur sa porte pour annoncer son désir de respirer un ail libre de fumée de tabac. Une version avec le tutoiement est particulièrement adressée aux enfants pour leur lieu de vie. Contrairement aux publicités des cigarettiers, lorsque nous tutoyons notre public cible, nous affirmons que nous nous adressons aux jeunes !

 

Lancer 8'000 B’Box®de Jyma S.A., étui pour paquet de cigarettes avec le briquet du CIPRET-Genève pour inciter les fumeurs et fumeuses à devenir de véritables acteurs de la prévention du tabagisme !


Cela peut surprendre! Le CIPRET-Genève qui avait déjà fabriqué des briquets, véritable outil de communication avec les fumeurs-euses, permettant de débuter un dialogue sur un ton ne pouvant être vécu comme moralisateur, récidive avec cette fois-ci des B’Box®, étui pour les paquets de cigarettes. Depuis de nombreuses années, il est demandé à nos autorités fédérales et aux parlementaires suisses de prendre des mesures supplémentaires notamment au niveau de mises en garde sérieuses sur les paquets de cigarettes. Devant le peu d’enthousiasme des responsables (et l’on comprend mieux ces jours-ci avec l’affaire Peter Hess, Président du Conseil national), nous avons pris les devants et proposons aux fumeurs-euses de participer à la prévention du tabagisme en affichant et en recouvrant leurs propres paquets de cigarettes avec des messages de prévention. Apparemment et pour une fois, les cigarettiers n’ont pas 5 ans d’avance, puisqu’ en même temps que le CIPRET-Genève, ils auraient créé, eux aussi, ce genre d’étui pour paquet de cigarettes pour recouvrir les incroyables images et slogans de prévention que leur impose la nouvelle loi canadienne et qu’ils ne peuvent pas supporter ! On les comprend, il est toujours difficile de supporter la vision de telles photos, démontrant le résultat de l’utilisation de leur propre produit : le tabac !



Réaliser des événements

Lundi 28 mai

 

Conférence de Presse pour lancer la Journée mondiale sans tabac et Vernissage de l’exposition de l’artiste de Liège-Belgique Nicole Stenuit, à la Maison du Cadre anc. Chédel, à l’angle de la rue l’Arquebuse et de la rue de la Synagogue, à Genève, avec la production des musiciens des Woodpickers.

 

Carrefour Prévention-Genève remercie :

 

-          Mme Martine Montessuit d’avoir mis à sa disposition la Maison du Cadre pour la Conférence de Presse et le Vernissage de l’Exposition des sculptures de l’artiste belge Nicole Stenuit.

-         L’A.S.B.L. Nadja - Liège (Centre de prévention et de traitement des toxicomanies), où travaille Nicole Stenuit, qui a offert à Carrefour Prévention – Genève les sculptures de l’Exposition. La recette des ventes de ces sculptures sera affectée au CIPRET-Genève pour la prévention du tabagisme.



Mercredi 30 mai

 

Vernissage de la sculpture « Groupe humain » de l’artiste liégeoise Nicole Stenuit offerte par Carrefour Prévention à l’occasion du 10è Anniversaire du CIPRET-Genève à la Direction générale de la santé.



 

Jeudi 31 mai - Place du Molard – Genève

 

 

11h – 17h

 

Stand d’information et de promotion des affiches, B’Box, etc.

 

avec la production musicale des Woodpickers,  du Cor de Zaneth et de  Les Legroup

 

et la participation de Bonaventure et ses ânes.

 

 

9h-11h et

15h-17h

 

Animation et distribution de matériel de promotion dans le Tram de la Pharmacie Principale

 

 

 

12h – 13h

 

 

Allocutions de Mme Dr Gro Harlem Brundtland, Directrice générale de l’OMS et de Monsieur le Conseiller d’Etat genevois Guy-Olivier SEGOND, chargé du Département de l’action sociale et de la santé

_____________________________

 

Remise d’un « Appel au respect», par Bastien, 3 ans, à Mme Dr Gro Harlem Brundtland qui le transmettra Au Conseil d’Etat genevois

_____________________________

 

Le CIPRET-Genève met le feu à la sculpture « Cavalier et sa monture » de l’artiste liégeoise Nicole Stenuit, entièrement faite en papier et notamment
de publicités pour le tabac !

Un grand merci au Service d’incendie et de secours (SIS) et aux pompiers volontaires,

au Service des agents de ville et du domaine public,

à la Section manifestations et matériel de Fêtes, Division de la voirie,

au Secrétariat général du Département de justice, police et transports

 

Promouvoir 12 Sites internet

www.prevention.ch                         Site de Carrefour Prévention-Swissweb « santé publique-prévention-promotion de la santé »

www.oxygeneve.ch                          Site d’OxyGenève, l’Association « Pour une Genève où il fait bon respirer »

www.stop-tabac.ch                          Site genevois mondialement connu pour l’aide en ligne au sevrage tabagique

www.letibe.ch                                  Campagne de l’Association suisse pour la prévention du tabagisme

www.rauchenschadet.ch                  Campagne de l’Office fédéral de la santé publique

http://tobacco.who.int                      Site officiel de l’OMS et de Tobacco Free Initiative

www.globalink.org                           Réseau mondial de prévention du tabagisme de l’Union internationale contre le cancer

www.ciao.ch                                         Site adressé aux jeunes avec réponses à leurs questions par des spécialistes

www.sante-jeunesse.ch                    Site du Service de santé de la jeunesse, Genève

www.geneve.ch/spe/                        Site du Service de santé du personnel de l’Etat de Genève

www.hcuge.ch                                  Site des Hôpitaux Universitaires de Genève

www.geneve.ch                                Site officiel de l’Etat de Genève

 

Comme on peut le percevoir, Genève affiche pour cette Journée mondiale sans tabac 2001, jeudi 31 mai, une politique offensive pour le respect des non-fumeurs et des fumeurs.

 

N’est-ce pas à Genève, il y a environ 8 ans, aux Services Industriels avec la collaboration du CIPRET-Genève, qu’est né le concept repris depuis au niveau national des « Entreprises sans fumée mais pas sans fumeurs » qui doit garantir la protection des non-fumeurs sur la place de travail tout en respectant les fumeurs à qui il n’est pas interdit de fumer, mais bien au contraire autorisé de fumer dans les « espaces fumeurs » prévus à cet effet ? Les Hôpitaux universitaires genevois avec « Des lieux de santé sans fumée, mais pas sans fumeurs », l’Université de Genève avec « Université sans fumée...mais pas sans fumeurs», des municipalités ont depuis de nombreuses années intégré cette politique, de même que de très nombreuses entreprises privées, avec l’appui de l’Office cantonal de l’inspection et des relations du travail (OCIRT).

 

N’est-ce pas à Genève qu’est né le concept « Fourchette Verte » dont un des 4 critères est la mise à disposition d’un véritable « Espace non-fumeur » ?

 

En décembre 2000, une campagne originale « Fumée passive Service compris » a été lancée par le CIPRET-Genève en collaboration avec OxyGenève et avec le soutien de la Société des Cafetiers, Restaurateurs et Hôteliers de Genève, dans les établissements publics genevois. Cette Campagne se poursuivra jusqu’au 31 mai 2002.

 

Pour terminer, il faut ici remercier le Conseil d’Etat genevois qui en 1996 déjà a déclaré l’« administration cantonale genevoise sans fumée mais pas sans fumeurs » et plus particulièrement notre ministre de la santé, Monsieur le Conseiller d’Etat Guy-Olivier Segond, qui depuis 10 ans nous assure de tout son soutien moral, politique et financier ayant permis à Genève de sortir la prévention de l’alibi. Ces jours, d’autres grands politiques, fussent-ils Président de Conseil national, donc premier de nos concitoyens, ne peuvent revendiquer autant d’éthique !

 

Un grand merci aussi à  Madame la Conseillère d’Etat Martine Brunschwig Graf qui, au travers des collaborateurs-trices du Service de santé de la jeunesse et des Directions des écoles concernées, permet de développer toute une politique de prévention du tabagisme actif et passif auprès des jeunes. Il faut remercier aussi ici la décision prise par Mme Brunschwig Graf de déclencher les enquêtes par le Rectorat de l’Université de Genève dans les affaires des liens entre Philip Morris et les Professeurs de santé publique et de la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation qui défraient actuellement la chronique universitaire et judiciaire genevoise.

 

Que ce soit en niant les conséquences universalement reconnues du tabagisme passif ou en ciblant des enfants dès l’âge de 6 ans, en renseignant ainsi de manière fort utile les cigarettiers pour leur stratégie marketing, il était temps que cela cesse et que notre Canton puisse définitivement s’enorgueillir d’avoir fait le choix éthique de la promotion et de la protection de la santé et de privilégier la présence d’organisations comme l’OMS, le CICR et l’HCR. Laissons les cigarettiers continuer seuls avec leurs derniers alliés, soient-ils scientifiques ou politiques, à assumer la responsabilité des conséquences de l’utilisation d’un produit, le tabac, qui tue plus de 8'000 Suisses par année, soit 1 décès chaque heure !

 

 

                                                             Dr Jean-Charles Rielle

                                                                                 Médecin responsable du CIPRET-Genève

 

Annexes mentionnées.




 

CIPRET-Genève      Rue Henri-Christiné 5   -   Case postale 567      CH-1211 Genève 4

Tél. Air Call 021 / 623 52 31   Natel 079 / 436 80 20   Fax 022/ 329 11 27 jcrielle@iprolink.ch   www.prevention.ch

Dr Jean-Charles Rielle Tel. 079 436 80 20 - Air Call 022 318 52 31
Fax 022 / 329 11 27 - jcrielle@iprolink.ch - www.prevention.ch
CIPRET-Genève / Rue Henri-Christiné 5 / Case postale 567 / CH-1211 Genève 4


RETOUR