MESSAGES


nous écrire...


Au samedi 24 septembre 2005

Jean Charles et Pascal, J'ai traversé l'Atlantique porté par un souffle qui m'a porté au septième ciel! J'ai lu INFILTRATION. Qu'est-ce que vous avez bossé, enduré, souffert... le plus insupportable a sans doute été la valse hésitation de l'Université. "La première de toutes les forces qui mènent le monde est le mensonge", c'est ainsi que commence le livre de Revel: La connaissance inutile. Il a fallu deux Don Quichotte bien lucides pour arriver à démasquer les faux moulins à vent et montrer que la force du mensonge ne triomphe pas toujours. Dans ce même livre Revel définit le chercheur scientifique ainsi: " Le chercheur scientifique n'est pas un homme par nature plus honnête que l'ignorqnt. C'est quelqu'un qui s'est volontairement enfermé dans des règles telles qu'elles le condamnent, pour ainsi dire, à l'honnêteté." Vous avez démontré que Rylander s'était écarté dangereusement de cette définition. Mais au-delà de lui, c'est Philip Menteur-Morris et avec lui toute l'industrie ,qui en a pris pour son rhume, pas assez à mon goût. Mais les effets de votre action se feront sentir longtemps et en effet, Pascal, le mal que vous leur avez fait , vous l'avez bien fait. Bravissimo... je compte faire un pub du tonnerre à votre livre. Il nous servira d'inspiration à nous tous içi qui croiserons le fer bientôt avec ces forbans dans un recours collectif au nom des victimes de l'industrie du tabac. Encore bravo et merci pour le tonifiant exemple, Marcel. (ndlr Professeur canadien de Cardiologie Marcel Boulanger, pionnier de la prévention du tabagisme)

... le livre sur l'affaire Rylander, dont le titre "Infiltration" est fort bien choisi parce qu'il illustre à la fois l'insertion des cigarettiers dans le monde universitaire mais aussi votre initiative dans les manoeuvres d'un professeur. Double infiltration qui donne à ce livre le caractère d'un roman "policier". Il n'y manque qu'une histoire amoureuse bien corsée pour en faire l'égal d'un roman de John Le Carré.
Félicitations aux deux auteurs journalistes qui traitent cette aventure humaine complexe avec grand talent, sans ennuyer le lecteur, au contraire en excitant sa curiosité par un habile dosage des actions et des portraits, des rebondissements, des échecs, des aller-retours dans le temps. Avec un style clair, coloré, rapide. Bravo...
Raymond Farquet (ndlr Prix des écrivains genevois 1980 - ouvrages à consulter )


Au jeudi 16 juin 2005

Message pour Mme Sophie Malka et Mr Marco Gregori:
Madame, Monsieur, J’ai lu avec attention et beaucoup d’intérêt votre ouvrage « Infiltration » consacré à l’ »Affaire Rylander ». Après quelques pages, mon intérêt s’est rapidement associé à un très grand plaisir de lecture. J’ai été séduit par votre écriture et la mise en page. La relation de cette affaire, celle en particulier du déroulement du procès à épisodes, aurait pu être quelque peu fastidieuse mais votre style évite joyeusement cet écueil. Votre ouvrage se lit donc comme un roman qui ne doit rien à la fiction mais tout à une triste et souvent révoltante réalité. Je suis très flatté de figurer parmi les principaux (et surtout « gentils ») personnages et reste très heureux d’un « happy end » qui n’est pas évident au début de l’histoire. Encore bravo et merci pour ce bel ouvrage qui devrait obtenir le succès de librairie qu’il mérite !
Docteur Hubert S. Varonier, Anc.Privat-Docent / Université de Genève, Président du CIPRET-ITAG/VS, Chef du projet "Faites-vous plaisir, n'en...fumez plus !" du PAES de Crans-Montana, Président d’honneur du CIPRET-Genève

Un vif merci pour l'envoi du livre de Sophie Malka et Marco Gregori "Infiltration". André Hurst, Recteur de l'Université de Genève


Au mardi 7 juin 2005

Merci et bravo encore pour votre difficile combat pour la vérité. Françoise

Annie et moi avons déjà feuilleté le livre "Infiltration", votre oeuvre avec Sophie Malka, et nous en avons été bien contents. Nous tenons donc à vous féliciter et à vous remercier pour ce combat important et...gagné ! (ce qui arrive quand même parfois). Avec tout notre amitié. Annie et Jacques


Samedi 28 mai 2005

Bonjour à vous deux, J'avais suivi toute cette affaire Rylander très attentivement dans la presse, et m'étais bien sûr réjoui de l'heureuse issue du point de vue judiciaire. J'ai dévoré hier le livre de Sophie Malka et Marco Gregori. Je tiens à vous féliciter pour votre détermination et votre ténacité tout au long de la procédure. Cela en valait le coup. Mais c'est en lisant le livre que je me rends aussi compte à quel point cela a été une épreuve humaine et psychologique pour vous deux. Chapeau bas, et mon admiration pour votre "oeuvre". Je reste par ailleurs très perplexe face aux motivations des décisions judiciaires avant le TF...
Merci de transmettre aussi aux deux auteurs du livre mon éloge quant à la forme choisie et à la qualité de la rédaction.
Bon week end et à bientôt, Frederik Sjollema, directeur. Librairie-Café Les Recyclables, 53 rue de Carouge, 1205 Genève



RETOUR