Cette brochure, exceptionnellement, est plus longue à charger! Merci de votre patience!


ima18601.gif (24045 octets) ima18614.gif (18249 octets)
ima18602.gif (15305 octets)

TABLES DES MATIÈRES

EURALIM

INTRODUCTION

COMMENT LIRE LES GRAPHIQUES

CHOLESTÉROL SANGUIN

TENSION ARTÉRIELLE

TABAGISME

SURPOIDS ET OBÉSITÉ

HABITUDES ALIMENTAIRES

CONSOMMATION DE FRUITS ET LÉGUMES

RÉSUMÉ ET PRINCIPAUX MESSAGES


EURALIM

ima18615.gif (7831 octets)

ima18615.gif (7831 octets) ima18603.gif (37403 octets)
FRANCE

SU.VI.MAX, représentant la population française.

6424 femmes et 4791 hommes, âgés de 40 à 59 ans.

Institut Scientifique et Technique de la Nutrition et de l’Alimentation.

Conservatoire National des Arts et Métiers, Paris.

Serge Hercberg, Pilar Galan, Paul Preziosi

HOLLANDE

Monitoring Project on Cardiovascular Disease Risk Factors, représentant la population hollandaise.

5664 femmes et 5144 hommes, âgés de 40 à 59 ans.

Institut National de Santé Publique et de l’Environnement, Bilthoven.

Monique Verschuren, Jaap Seidell

BELFAST

Belfast MONICA project, représentant la population de la région de Belfast, Irlande du Nord/Royaume Uni.

538 femmes et 550 hommes, âgés de 40 à 59 ans

The Queen’s University of Belfast.

Département d’Epidémiologie et Santé Publique, Belfast.

John Yarnell, Alun Evans

GENÈVE

Bus Santé 2000, représentant la population du Canton de Genève, Suisse.

1083 femmes et 1040 hommes, âgés de 40 à 59 ans

Division d’Epidémiologie Clinique.

Hôpitaux Universitaires de Genève.

Alfredo Morabia, Martine Bernstein

CATALOGNE

Catalonia Nutrition Survey, représentant la population de la

Catalogne, Espagne.

405 femmes et 299 hommes, âgés de 40 à 59 ans.

Groupe de Recherche en Nutrition Communautaire, Département de Santé Publique et Législation Sanitaire, Université de Barcelone

et

Groupe de Recherche en Nutrition Communautaire, Université de Las Palmas des Grandes Canaries.

LIuis Serra Majem

Lourdes Ribas

LATINA

Progetto MATISS, representant la population de la province de Latina, Italie.

1254 femmes et 1084 hommes, agés de 40 à 59 ans.

Institut Supérieur de la Santé.

Laboratoire d’Epidémiologie et Biostatistiques, Rome.

Simona Giampaoli, Fabio Pannozzo

NAPLES

Progetto ATENA, représentant la population de la ville de Naples, Italie..

3013 femmes âgées de 40 à 59 ans.

" Federico II " Université de Naples.

Département de Médecine Clinique et Expérimentale, Naples.

Salvatore Panico, Rocco Galasso, Egidio Celentano

 

TABLE DES MATIÈRES

 

INTRODUCTION

ima18615.gif (7831 octets)

ima18604.jpg (158295 octets)

TABLE DES MATIÈRES

 

COMMENT LIRE LES GRAPHIQUES

ima18615.gif (7831 octets)

Pour la plupart des facteurs de risque étudiés, les résultats sont présentés de deux façons dans un cadre :

Ci-dessous figure l’exemple du cholestérol sanguin, mesuré dans la population de la région de Belfast.

ima18605.jpg (199698 octets)

TABLE DES MATIÈRES

 

CHOLESTÉROL SANGUIN

ima18615.gif (7831 octets)

Un taux de cholestérol sanguin élevé accroît le risque de maladies coronariennes déjà parmi les nombreux sujets ayant des taux sanguins de cholestérol élevés, entre 2 à 2,5 g/l (ou 5,2 à 6,5 mmol/l car 1 mmol/l est équivalent à 0,385 g/l). Le risque est encore plus important chez les sujets ayant les valeurs très élevées, supérieures à 2,5 g/l (ou 6,5 mmol/l).

Un taux sanguin inférieur à 2 g/l (ou 5,2 mmol/l) est souhaitable pour réduire le risque de maladies coronariennes.

ima18606.jpg (72129 octets)

TABLE DES MATIÈRES

 

TENSION ARTÉRIELLE

ima18615.gif (7831 octets)

Une tension artérielle élevée est une des causes principales d’accidents vasculaires cérébraux et un facteur de risque majeur des maladies cardio-vasculaire La mesure la tension artérielle comprend deux valeurs : La valeur haute est appelée tension artérielle systolique et la valeur basse est appelée tension artérielle diastolique. L’hypertension est définie par l’existence d’une tension artérielle systolique égale ou supérieure à 160 mm de mercure (160 mmHg) et/ou une pression artérielle diastolique égale ou supérieure à 95 mmHg et/ou une pression normalisée par des médicaments hypotenseurs. Nous ne présentons ici que les valeurs de la tension artérielle systolique.

ima18607.jpg (82622 octets)

TABLE DES MATIÈRES

 

TABAGISME

ima18615.gif (7831 octets)

La consommation de tabac est responsable, chaque année, d’un grand nombre de décès prématurés dans la Communauté Européenne, non seulement par cancers, mais également par maladies cardio-vasculaires et pulmonaires. Le tabagisme actif et, pour certaines maladies, le tabagisme passif, sont des facteurs de risque majeurs. Nous avons distingué les sujets qui n’ont jamais fumé, ceux qui ont cessé de fumer (anciens fumeurs) et ceux qui sont, au moment de l’étude, des fumeurs (actuels).

ima18608.jpg (81540 octets)

TABLE DES MATIÈRES

 

SURPOIDS ET OBÉSITÉ

ima18615.gif (7831 octets)

L’excès de poids augmente le risque d’hypertension artérielle, d’hypercholestérolémie, de maladies cardio- vasculaires, de diabète et de certains cancers. L’index de masse corporelle (IMC) ou index de corpulence est calculé par le rapport du poids (en kg) divisé par taille au carré (en mètre2). Par exemple, une femme de 70 kg pour 1m60 a un IMC = 70/(1,6 x 1,6) = 27 kg/m2. Le surpoids est défini par un IMC entre 25 et 30 kg/m2 et l’obésité par un IMC de 30 kg/m2 ou plus. Un IMC inférieur à 25 kg/m2 correspond à un poids corporel souhaitable.

ima18609.jpg (93444 octets)

TABLE DES MATIÈRES

 

HABITUDES ALIMENTAIRES

ima18615.gif (7831 octets)

Les aliments apportent à l’organisme l’énergie (les calories) et les nutriments essentiels. Les sources d’énergie sont les glucides, les graisses (lipides), les protéines et l’alcool. Dans une alimentation saine, 50 à 60% de l’apport calorique doivent provenir des glucides, 30 à 33 % des graisses (voire moins), et environ 15 % des protéines. Pour la province de Latina, les données alimentaires ne sont disponibles que chez les femmes.

ima18610.jpg (90555 octets)

TABLE DES MATIÈRES

 

CONSOMMATION DE FRUITS ET LÉGUMES

ima18615.gif (7831 octets)

Une bonne alimentation est importante pour conserver la santé et pour réduire le risque de certaines maladies. Manger suffisamment de fruits et légumes, riches en fibres solubles et en vitamines, semble réduire le risque de certains cancers et des maladies cardio-vasculaires. Les sujets qui consomment, par jour, moins d’une portion et demie de fruits et moins de deux portions et demie de légumes (pommes de terre exclues) sont définis dans l’analyse ci-dessous comme des petits consommateurs respectivement de fruits et légumes.

ima18611.jpg (80381 octets)

TABLE DES MATIÈRES

 

RÉSUMÉ ET PRINCIPAUX MESSAGES

ima18615.gif (7831 octets)

RÉSUMÉ

OBJECTIFS SOUHAITABLES

Réfléchir à notre mode de vie et à celui des autres populations d’Europe.

En déduire les changements et choix permettant de vivre

en meilleure santé en Europe!

 

ima18612.gif (67468 octets)

Editeurs Groupe de travail EURALIM
Conception et réalisation Sigrid Beer-Borst
Gestion de la base de données Sonia Billard
Statistiques Olga Ryndina
Graphisme et mise en forme Grafit Art, 5 Rue du Clos,

CH-1207 Genève

ã COMMUNAUTE EUROPEENNE, 1998 (La reproduction est autorisée excepté à des fins commerciales; merci de citer la source)
Financement Subvention de
  • la Communauté Européenne, (DG V), Projet 96CVVF3-446-0
  • l’Office Fédéral de l’Education et de la Science (Suisse), N’ OFES 96.0089
Remerciements Nous remercions les personnes suivantes pour leur contribution à la rédaction de cette brochure: Serge Hercberg, Pilar Galan, Paul Preziosi (France); Monique Verschuren, Saskia Houterman (Hollande); John Yarnell (Royaume Uni); Alfredo Morabia, Martine Bernstein, Stéphane Héritier (Suisse); LIuis Serra Majem, Lourdes Ribas (Espagne); Salvatore Panico, Rocco Galasso, Simona Giampaoli, Maria Fenicia Vescio (Italie), Mary Northridge (USA)
Pour plus d’informations: Dr. Alfredo Morabia, Directeur du projet Division d’Epidémiologie Clinique

Hôpitaux Universitaires de Genève

25, Rue Micheli-du-Crest, CH – 1211 Genève 14

Dr. Serge Hercberg, Coordinateur du projet Institut Scientifique et Technique de la Nutrition et de l’Alimentation

Conservatoire National des Arts et Métiers

2, Rue de Conté, F – 75003 Paris

ima18613.gif (10724 octets)

http://www.epidemiology.ch

Ni la Commission Européenne, ni les personnes ayant participé à la préparation de cette brochure ne peuvent être tenues comme responsables de l’utilisation faite des informations publiées dans cette brochure.