Au Conseil fédéral

                                     Aux Membres des Chambres fédérales

 

 

 

Concerne : Budgets 2001 et 2002 de la Confédération : épidémie du tabagisme en Suisse.

                    Merci de prendre toutes vos responsabilités !

                    Les responsables politiques de notre pays ne pourront plus dire « Je ne savais pas ! ».

 

 

Genève, le 23 novembre 2000

 

Madame la Conseillère fédérale, Monsieur le Conseiller fédéral, Madame la Conseillère aux Etats, Monsieur le Conseiller aux Etats, Madame la Conseillère nationale, Monsieur le Conseiller national,

 

Après de multiples tentatives d’attirer l’attention du Conseil fédéral sur l’ampleur de l’épidémie du tabagisme dans notre pays (8'000 décés par an, soit 1 mort chaque heure) et dans le monde (1 décès toutes les 9 secondes), nous nous adressons à vous toutes et tous afin de vous demander de prendre toutes vos responsabilités.

 

En effet, après les scandales du sang contaminé et de l’amiante, en France, et de la vache folle en Angleterre, l’opinion publique est très émue et demande avec véhémence aux différentes autorités sanitaires nationales d’être totalement responsables en matière de politique sanitaire.

 

Quelle est la situation, en Suisse, sur le plan des responsabilités de l’épidémie du tabagisme ?

 

1)      En Suisse, le tabagisme tue chaque heure (8'000 décés par an), ce qui constitue une « épidémie » au sens épidémiologique du terme.

 

2)      L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a attiré l’attention des autorités sanitaires nationales en mettant dans ses deux priorités, pour les prochaines années, le tabagisme et le paludisme.

 

3)      L’OMS a clairement émis ses recommandations pour limiter l’ampleur de cette épidémie.

 

Or, contrairement aux luttes contre le sida et contre les toxicomanies illégales, qui disposent chacune de plus de 10 millions de francs, la prévention du tabagisme ne dispose que de 2 millions et demi. Ce déséquilibre financier est dû à l’action efficace du lobby des cigarettiers. De plus, depuis plus de 10 ans, le Conseil fédéral n’a manifesté aucune intention de lutter efficacement contre le tabagisme. Bien au contraire, par collégialité, le Conseil fédéral n’a pas hésité même à prendre la défense des cigarettiers (cf. l’initiative en faveur de l’interdiction de la publicité pour le tabac).

 

Le programme de l’OFSP (Office fédéral de la santé publique) 2001-2005 de prévention du tabagisme est le parfait résultat d’une démarche strictement intellectualisée. Il aura des effets très limités s’il reste, lors du prochain budget voté par les chambres fédérales, sans moyens financiers adaptés.

 

Nous vous demandons donc, dès le vote de ce budget 2001, de clairement démontrer votre volonté de donner les moyens financiers pour combattre l’épidémie du tabagisme.

 

Nous vous demandons également que le budget 2002 donne les mêmes moyens financiers à la prévention du tabagisme, soit 10 millions par an, que ceux qui ont fait leurs preuves dans la lutte contre le sida et les toxicomanies illégales.

 

Ces 10 millions par an pour la prévention du tabagisme démontreront votre prise de responsabilité dans la lutte contre cette épidémie. Si cette demande de financement minimale devait rester sans suite, nous devrions envisager alors d’autres approches, telles que des procédures judiciaires en Suisse ou à l’étranger. Ces procédures viseraient alors à mettre en cause les diverses responsabilités et notamment la responsabilité du Conseil fédéral suisse dans l’épidémie du tabagisme. Désormais, Vous, Responsables politiques suisses, ne pourrez plus dire « Je ne savais pas ! ».

 

Nous demeurons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Vous pouvez consulter les présentes annexes ainsi que d’autres documents et articles de presse sous http://www.prevention.ch/ofsppol.htm

 

Vous pouvez joindre le Dr Jean-Charles Rielle :


' Air Call  022 / 318 52 31           Natel 079 / 436 80 20       Fax  022 / 329 11 27

E-mail  jcrielle@iprolink.ch               Internet  http ://www.prevention.ch

Adresse     CIPRET-Genève  -  Rue Henri-Christiné 5  -  Case postale 567  -  CH-1211 Genève 4

 

Nous vous remercions de votre attention. Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Madame la Conseillère fédérale, Monsieur le Conseiller fédéral, Madame la Conseillère aux Etats, Monsieur le Conseiller aux Etats, Madame la Conseillère nationale, Monsieur le Conseiller national, l’expression de nos très respectueux sentiments ainsi que de nos très cordiales salutations.

 

 

Ruben Israel                                                Dr Jean-Charles RIELLE

 

Directeur                                                        Médecin responsable du CIPRET-Genève

 

UICC-Globalink                                           Membre de la Commission fédérale consultative d'experts

réseau mondial de prévention du tabagisme       pour la prévention du tabagisme

 

Union Internationale Contre le Cancer       Membre de Globalink

 

Co-Président                                                   Membre du Comité de l’AT-Berne

OxyGenève                                                   Association suisse pour la prévention du tabagisme

 

 

 

Annexes.

 

- La Responsabilité de l’industrie du tabac dans la pandémie tabagique

Professeur Gérard DUBOIS - Expert auprès de l'O.M.S. - Correspondant de l'Académie Nationale de Médecine - Président d'honneur du Comité National Contre le Tabagisme - Professeur de Santé Publique Chef du Service d'Evaluation Médicale - Hôpital Nord - 80054 AMIENS CEDEX 1 - France

 

- Tut die Tabakindustrie beim Schmuggel mit ? Tages Anzeiger 21 novembre 2000-11-22

 

- Le Conseil fédéral n’est que le porteur d’eau des lobbies. Le Courrier 28 octobre 2000

 

- Philip Morris reconnaît avoir contribué à alimenter une atmosphère de méfiance et de confrontation. (Keystone). Le complot des cigarettiers contre la campagne anti-tabac.

Frédéric Burnand - 02.08.2000 18:34

Un rapport de l’OMS dénonce les pratiques clandestines de l’industrie du tabac.
L’industrie du tabac semble prête à tout pour contrer des campagnes comme celle-ci. (Keystone)

Frédéric Burnand - 02.08.2000 12:47

 

- L’industrie du tabac utilisait un pesticide cancérigène avec la bénédiction de l’OMS. Le Courrier 4 août 2000

 

Copie aux Représentants-es des Médias.