Baies dangereuses
les connaître et les identifier
Un guide de l'Alliance suisse des samaritains

Une aide en cas de besoin

Savez-vous reconnaître les baies toxiques ? Ce petit guide vous aide à identifier celles qui sont les plus répandues en Suisse. Vous y trouverez des renseignements utiles sur leur habitat et leur toxicité. Le dépliant " Baies dangereuses, les connaître et les identifier" devrait vous accompagner dans toutes vos excursions. Le centre suisse d'information toxicologique a vérifié toutes les données qu'il contient. L'Alliance suisse des samaritains aimerait, par ce dépliant, contribuer à la prévention des accidents. D'autres du même type seront publiés. Le guide existe en français, allemand et italien et peut être commandé auprès de L'Alliance suisse des samaritains, Case postale, 4601 Olten, (tél. 062 26 18 18).

Schéma d'alarme en cas d'urgence

Qui : Age, poids, sexe de la personne intoxiquée, no de tél.

Quoi : Description exacte des baies.

Combien : Nombre de baies ingérées.

Quand : Heure exacte ou approximative de l'ingestion.

Symptômes : Etat du patient (toux, vomissements, tremblements, étourdissement). Premières mesures.

Service d'urgence :
24 heures sur 24 : tél. 01 251 51 51
Renseignements non urgents : tél. 01 251 66 66
Téléfax: 01 252 83 33

Adresse :
Centre d'information toxicologique
Klosbachstrasse 107, 8030 Zürich

Premiers secours

Patient conscient :

Patient inconscient :

Patient en arrêt respiratoire :


If

Taxus baccata L.

Habitat : Étage collinéen et montagnard inférieur, pentes rocheuses, gorges, forêts claires à ombreuses, avec hêtres, sapins, érables et frênes; également cultivé dans les jardins.

Dimension : Arbuste ou arbre à aiguilles, toujours vert, peut atteindre 20 m.

Fleurs : Petites et verdâtres à la base des aiguilles, dioïques (c’est à dire, fleurs mâles et fleurs femelles sur des plantes ou arbres différents); fleurs femelles solitaires et insignifiantes.

Aiguilles : Planes, brillantes, vert foncé, très acérées, 1-3 cm de long, 3 mm de large, d'une durée de vie de 3 à 8 ans.

Parties toxiques : Graines, aiguilles, rameaux (l'arille rouge n'est pas vénéneux).

Symptômes d'intoxication : Vomissements, maux de ventre qui peuvent être suivis de troubles respiratoires et circulatoires.

Bois-gentil
Daphne mezereum L.

Habitat : De l'étage collinéen à l'étage montagnard et subalpin, forêts de feuillus (surtout hêtraies), buissons, rocailles et aussi le long des rivières.

Dimension : Sous-arbrisseau peu ramifié et de 30-120 cm de haut.

Fleurs : Odorantes, rose pourpre, apparaissant avant les feuilles, solitaires ou par quatre, sessiles, longues de 4-10 mm et avec un tube cylindrique et velu.

Fruits : Baies ovoïdes, rouges, à une graine, de 0,5-1 cm de diamètre; maturité de fin juin à août.

Parties toxiques : Les fruits ainsi que toute la plante.

Symptômes d'intoxication : Violentes irritations du système digestif suivies de coliques, de crampes, de vomissements de sang et de diarrhée.

Belladonne
Atropa bella-donna L.

Habitat : De l'étage collinéen à l'étage montagnard inférieur, assez répandue, forêts de feuillus, chemins forestiers, clairières; monte environ jusqu'à 1700 m.

Dimension : Grande plante vivace, dressée, ramifiée, de 50-150 cm.

Fleurs : Longuement pédicellées, longues de 2,5-3,5 cm, avec corolle campanulée, brun violet et bordée de cinq lobes.

Fruits : Baies sphériques, noires et luisantes, de la taille d'une cerise, contenant du jus violet et beaucoup de petites graines; maturité de septembre à octobre.

Parties toxiques : Plante très dangereuse dont toutes les parties sont très toxiques.

Symptômes d'intoxication : Pupilles dilatées, peau rouge, bouche sèche, pouls rapide, troubles du comportement, irritabilité, paralysie respiratoire.

Gouet
Arum maculatum L.

Habitat : De l'étage collinéen à l'étage montagnard inférieur, dans les bois de feuillus et les hêtraies, les haies, dans les sols humide riches en substances nutritives.

Dimension : Plante herbacée de 20-50 cm de haut à souche tubéreuse.

Fleurs : Les fleurs mâles au-dessus des fleurs femelles, en verticilles à base d'un spadice entouré d'une grande spathe de 5-10 cm

Fruits : Baies rouges agglomérées en épis serrés; maturité été/automne

Parties toxiques : Les baies et les feuilles contiennent des substances

toxiques et ne sont donc pas comestibles.

Symptômes d'intoxication : Sensation de brûlure dans la bouche; les baies provoquent : graves inflammations de l'estomac et des intestins, diarrhée sanguinolente, lésions des reins.

Parisette
Paris quadrifolia L

Habitat : De l'étage collinéen à l'étage montagnard inférieur, dans les bois humides, bois de conifères, bois de chênes et de hêtres, au bord de l'eau; préfère les terrains calcaires frais.

Dimension : Plante herbacée de 15-30 cm de haut.

Fleurs : 4 sépales verdâtres, lancéolés jusqu'à 35 mm de long; 4 pétales un peu plus courts, très étroits, lancéolés; 8 étamines;un ovaire supérieur; une fleur solitaire au sommet de la tige.

Fruits : Baies à plusieurs loges, d'un noir bleuâtre, de la grandeur d'une cerise et uniques eu sommet de chaque tige. Maturité à la fin de l'été.

Parties toxiques : Toutes les parties de la plainte sont toxiques.

Symptômes : Nausées, vomissements, coliques et diurèse accrue.

Fusain
Euonymus latifolia (L.) Miller

Habitat : Aux étages collinéen et montagnard inférieur, dans les endroits chauds et humides, dans les forêts de feuillus et le long de la lisières des bois.

Dimension : Arbuste à feuilles caduques de 2-5 m de haut.

Fleurs : Fleurs à 5 pétales et réunies par 6 à 15 en cymes pendantes. Feuilles longues d'environ 14 cm et ellipsoïdales.

Fruits : Capsules à 5 lobes, rose carmin; graines enveloppées d'un arille orangé. Maturité à la fin de l'été.

Parties toxiques : Toutes les parties de la plante sont toxiques.

Symptômes d'intoxication : Les fruits sont la cause d'empoisonnements chez les enfants. Coliques intestinales, diarrhée et parfois troubles circulatoires apparaissent 15 heures après l'ingestion.

Morelle
Solanum dulcamara L.

Habitat : Surtout à l'étage collinéen et montagnard inférieur; dans les bois humides, le long de la lisière des bois et au bord des rivières.

Dimension : Plante vivace de 30-150 cm de haut et grimpante.

Fleurs : Calice à 5 sépales, parfois subdivisés en deux; corolle à 5 pétales violets (tube court et bord étalé); 5 étamines soudées par les anthères.

Fruits : Baies ovoïdes, rouges, 1 cm de long. Maturité en automne.

Parties toxiques : Toutes les parties de la plante, en particulier les baies encore vertes.

Symptômes d'intoxication : Vomissements, diarrhée, somnolence après ingestion de grandes quantités de baies et / ou de feuilles.

Sureau rouge
Sambucus racemosa L.

Habitat : Aux étages montagnard inférieur et supérieur; dans les forêts ombreuses, dans les haies et près des rochers; préfère les sols frais, profonds et fertiles.

Dimension : Arbuste à feuilles caduques, de 2-4 m de haut.

Fleurs : Corolle à 5 lobes, jaune verdâtre, en grappes ovoïdales atteignant 10 cm.

Fruits : Lourdes grappes de baies d'un rouge corail, sphériques, de 4 à 5 mm de diamètre; maturité de la fin de l'été à l'automne.

Parties toxiques : Fruits non comestibles, graines légèrement toxiques.

Symptômes d'intoxication : Les graines crues ou cuites provoquent des vomissements et de la diarrhée. La chair des fruits cuite sans les graines sert à la confection d'une gelée agréable au goût.

Muguet
Convallaria majalis L.

Habitat : De l'étage collinéen à l'étage montagnard, dans les bois de chênes et de hêtres, dans les pâturages des montagnes et dans les éboulis; très cultivé dans les jardins.

Dimension : Plante vivace de 10-20 cm de haut.

Fleurs : Blanches, inclinées, en courte grappe terminale et unilatéral 5 à 10 fleurs; périanthe en cloche divisé jusqu'au milieu en 6 dents recourbées; les 6 étamines ne dépassent pas le périanthe; ovaire supérieur.

Fruits : Baies rouges à plusieurs graines; maturité en été et automne

Parties toxiques : Toute la plante est toxique.

Symptômes d'intoxication : Nausées vomissements et diarrhée. Un grave empoisonnement peut provoquer des troubles cardiaques.

Tamier
Tamus communis L.

Habitat : Aux étages collinéen et montagnard inférieur, au bord de l'eau, dans les buissons, à la lisière des bois.

Dimension : Plante vivace à tiges volubiles de 1,5-3 m de haut.

Fleurs : Plante dioïque; fleurs mâles en grappes allongées et multiflores; fleurs femelles solitaires ou en grappes de 2 à 6 fleurs.

Fruits : Baies rouges, charnues, à 3 loges; feuilles pointues en forme de cœur, avec un long pétiole.

Parties toxiques : La plante contient des substances irritant la peau et les muqueuses.

Symptômes d'intoxication : Irritation des muqueuses, vomissements et diarrhée. Le contact avec des feuilles fraîchement coupées provoque rougeur de la peau et fortes brûlures.

Lierre
Hedera helix L.

Habitat : Dans les étages collinéens et montagnard; rampe sur le sol et escalade avec ses racines les murs, les rochers et les arbres. Préfère les endroits qui sont humides et abrités l'hiver.

Dimension : Liane grimpante pouvant atteindre 20 m, feuilles persistantes

Fleurs : Bisexuées, petites, d'un jaune verdâtre, à 5 divisions, groupées en ombelles multiflores. Les feuilles des rameaux stériles ont 5 lobes.

Fruits : Baies d'un bleu noir, d'un diamètre de 8 à 10 mm; maturité printemps.

Parties toxiques : Les Baies sont toxiques.

Symptômes d'intoxication : Diarrhée, vomissements, crampes et paralysies. Prudence dans les endroits où les Baies sont à la portée des enfants.

Camérisier
Lonicera xylosteum L.

Habitat : Dans les étages collinéen et montagnard inférieur, dans les chênaies, les hêtraies, les bois de feuillus et de conifères, les haies et les lisières.

Dimension : Arbuste à feuilles caduques, de 1 à 3 m de haut.

Fleurs : Géminées, de 1-1,5 cm et d'un blanc jaunâtre, parfois teintées de rose; corolle à 2 lèvres et à tube court.

Fruits : Baies géminées légèrement soudées à la base, rouges et mûres en septembre. Feuilles pubescentes à bords non dentés.

Parties toxiques : Les baies sont légèrement toxiques.

Symptômes d'intoxication : Vomissements. Une ingestion massive de baies peut provoquer de la diarrhée. Dans de rares cas, troubles respiratoires et circulatoires ne sont pas exclus.

Viorne
Viburnum opulus L.

Habitat : Surtout dans les étages collinéen et montagnard inférieur, dans les forêts humides, au bord des rivières et dans les haies; préfère les terres riches et humides.

Dimension : Arbuste à feuilles caduques, de 1 à 4 m de haut.

Fleurs : Blanches, réunies en corymbe d'environ 10 cm, il n'est pas rare qu'en pleine floraison, elles aient des teintes rougeâtres.

Fruits : Baies globuleuses, rouges à pleine maturité et ne contenant qu'une seule graine aplatie; maturité en septembre / octobre

Parties toxiques : Les baies sont légèrement toxiques.

Symptômes d'intoxication : Les baies de la viorne obier (mais aussi celles de la viorne mancienne) consommées en grande quantité provoquent des irritations de l'estomac et des intestins.

Troène
Ligustrum vulgare L.

Habitat : A l'étage collinéen, dans les bois de feuillus et de pins, dans les haies et les buissons, sur les pentes ensoleillées, sur les murs, dans les pelouses sèches et dans les jardins.

Dimension : Arbuste à feuilles caduques, de 2-3 m (jusqu'à 7 m) de haut.

Fleurs : Blanches, très odorantes et en panicules terminales; calice petit, à 4 dents verdâtres et de 1-2 mm long; corolle en entonnoir à 4 lobes; 2 étamines égalant ou dépassant peu la corolle; ovaire supérieur.

Fruits : Baies noires, sphériques ou ovoïdales, de 5 à 10 mm de diamètre; maturité en août et septembre.

Parties toxiques : Les baies sont toxiques.

Symptômes : Vomissements, diarrhée et douleurs abdominales.

Houx
llex aquifolium L.

Habitat : Aux étages collinéen et montagnard inférieur, surtout dans les régions à climat océanique; dans les sous-bois des forêts de hêtres, de hêtres et sapins, de chênes et de charmes.

Dimension : Arbuste ou petit arbre à feuilles persistantes, atteignant 15 m

Fleurs : Petites, unisexuées, à 4 ou rarement 5 pétales blancs et réuni en corymbe dense.

Fruits : Baies rouge corail, rarement jaunes, à plusieurs graines et d'un diamètre de 6-8 mm; maturité en automne.

Parties toxiques : Les baies sont toxiques.

Symptômes d'intoxication : Chez les enfants en bas âge, l'ingestion de plus de 2 baies suffit à provoquer vomissements et diarrhée; ces symptômes s'aggravent après consommation de 20 à 30 baies.




retour_zap.gif (5643 octets)home.gif (2082 octets)